A.A. Williams – S/T

Pas de commentaires      335
Style: acoustic folk/post-rock mélancoliqueAnnee de sortie: 2019Label: Holy Roar Records

Apparue mystérieusement il y a quelques mois au sein de l’écurie Holy Roar Records, A.A. Williams sort enfin un véritable EP, l’occasion de se pencher un peu plus franchement sur la mélancolie délivrée par cette jeune femme. Ces quatre titres majoritairement acoustiques (avec principalement du piano et une guitare sèche) sont agrémentés d’arrangements enrobant idéalement chaque compo prenant alors une puissante dimension atmosphérique.

L’ombre des débuts d’Emma Ruth Rundle plane quelque peu mais A.A. Williams fait sa propre tambouille, des compos émotionnellement fortes aux mélodies allant droit à l’essentiel. « Control » nous lance dans une introspection subtile, le piano menant les débats tandis que les arrangements appuient sur la tristesse distillée. Quant au chant, le timbre de la jeune femme est agréable tout en demeurant sobre mais il se passe quelque chose à ce niveau. Le titre prend peu à peu de l’épaisseur tandis que le final se mue vers quelque chose d’un peu plus épique. La chair de poule arrive, et ce n’est alors que le début. Mëme effet pendant « Cold » où l’envoûtement se fait une nouvelle fois très facilement, la mélodie du refrain étant particulièrement mémorable.

« Terrible Friends » poursuit sous les mêmes auspices, d’abord quasi minimaliste avec cette voix on ne peut plus touchante, jusqu’à ce refrain à la mélodie toute simple mais faisant remonter des sentiments enfouis, des regrets, des souvenirs. Enfin « Belong » termine cet EP en délivrant encore une fois une mixture d’acoustique et de post-rock (la seconde partie de ce titre étant essentiellement instrumentale et « électrifiée »), là encore les émotions sont à fleur de peau même si l’approche est un peu moins évidente que sur les trois titres précédents.

Quatre titres résolument sombres mais incluant aussi leur dose de lumière via des mélodies touchant en plein cœur. Holy Roar sort de son hardcore le temps d’un EP et dévoile une artiste à très fort potentiel. Une suite est donc maintenant attendue avec beaucoup d’espoir.

  1. Control
  2. Cold
  3. Terrible Friends
  4. Belong

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *