Shuffle – Won’t They Fade

Pas de commentaires      513
Style: rock/metal progressif et atmosphériqueAnnee de sortie: 2018Label: Klonosphere

Originaire de la Sarthe, Shuffle n’en est pas à son coup d’essai, le groupe ayant sorti Upon The Hill en 2015, premier album leur ayant permis de faire pas mal de concerts. Trois ans plus tard et avec un line-up un peu remanié, voici Won’t They Fade, nouvel album naviguant entre différentes eaux: progressives, alternatives et surtout avec des ambiances très travaillées.

« Spoil The Ground » débute donc de manière assez calme malgré un jeu de guitare plutôt technique, s’orientant assez près d’un Gojira. Tout est ici très limpide, les arrangements avec quelques samples/synthés viennent clairement apporter à cette ouverture aux mélodies, qu’elles soient vocales ou instrumentales. « Switch To The Otherside » vient ensuite un peu plus surprendre, démarrant sur un riff puissant et envoûtant, les premières vocalises apparaissent… rappées (!) un peu à la manière d’un Rage Against The Machine. Un parti pris inattendu, un brin choquant à la première écoute, mais qui fonctionne de pair avec le refrain Deftonien, émotionnel et très réussi,.

Vous l’aurez compris, Shuffle nous mène à travers différentes facettes et multiplie encore les sensations par la suite. « Checkmate Fool » brouille les pistes avec quelques éructations sur du riff assez lourd pour finalement ajouter du piano et de la guitare sèche en final. « Oh Glop D’Eternitat » est quant à lui un instrumental à l’ambiance envoûtante, tandis que des titres comme « Paranoia Of The Soul » ou « Wintertide » nous ramènent du côté prog, fourmillant d’idées grâce à l’apport du synthé. « Virtual Hero » viendra conclure ce voyage mouvementé par un boulot mélodique à nouveau très agréable.

Won’t They Fade est au final un album ambitieux, faisant se côtoyer le calme et la tempête tout en conservant une aura atmosphérique unique. Et même si ses premières écoutes déconcertent un peu par son caractère très varié, on a là un très bon premier album prenant parfois des faux-airs d’Incubus (notamment vocalement) version prog. Une curiosité à découvrir.

  1. Spoil The Ground
  2. Switch To The Otherside
  3. Checkmate Fool
  4. Faded Chalk Lines
  5. Oh Glop D’Eternitat
  6. Paranoia Of The Soul
  7. Behind Ur Screen
  8. Wintertide
  9. Virtual Hero

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *