Unearth – Extinction(s)

Pas de commentaires      515
Style: metalcoreAnnee de sortie: 2018Label: Century Media Records

Sans qu’on s’y attende, 2018 a vu le retour de nombreux groupes de metalcore: Bleeding Through, The Agony Scene, Bleed From Within, Light This City ou encore As I Lay Dying, ça en fait un paquet qui se sont remis en selle après de longues années de silence. Et parmi les figures aux origines de la frange mélodique du mouvement initiée notamment par Killswitch Engage, il y a Unearth. Un peu moins populaire chez nous que la bande à Jesse Leach, le groupe du Massachussetts s’est pourtant imposé comme l’un des cadors du style.

Contrairement aux groupes cités plus haut, Unearth ne s’est pourtant jamais arrêté en route, son dernier album Watchers Of Rule étant sorti en 2014. Si cet album s’était montré beaucoup plus radical qu’à l’accoutumée en délaissant complètement le chant clair, Extinction(s) semble prendre le même pli. Axant principalement son propos sur les problèmes du monde actuel, notamment le réchauffement climatique (bien illustré par la cover), Unearth repart comme à ses débuts avec des compos brutes mais nuancées par des mélodies de guitares virtuoses contrastant avec les sempiternels lourds breakdowns.

Une recette très loin d’être inédite, mais toujours baignée d’efficacité pure. De « Incinerate » à « Survivalist », Unearth conserve cette faculté à rester catchy et brutal à la fois. Sans pour autant faire dans le mémorable, on passe un bon moment sans que l’un des titres ne se détache réellement. Même lors de ses sorties un peu plus néo metal sur « The Hunt Begins » ou plus franchement « Hard Lined Downfall » et « Sidewinder » (qui auraient été enregistrés en Iowa que ça ne serait pas surprenant), le groupe bostonien nous fait gentiment bouger la tête en rythme mais ne marque pas franchement les esprits.

Bref, du metalcore à l’ancienne qui devrait tout de même ravir les amateurs, même si l’on regrettera un peu l’absence d’originalité de la part d’un des pionniers du genre. Aussi, il y a de quoi là prendre son pied en live, Unearth allant très prochainement tourner avec quelques autres ténors du style: Darkest Hour et Misery Signals.

  1. Incinerate
  2. Dust
  3. Survivalist
  4. Cultivation Of Infection
  5. The Hunt Begins
  6. Hard Lined Downfall
  7. King Of The Arctic
  8. Sidewinder
  9. No Reprisal
  10. One With The Sun

Bandcamp

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *