Wristmeetrazor – Misery Never Forgets

Pas de commentaires      230
Style: metalcore/screamo à l'ancienneAnnee de sortie: 2019Label: Prosthetic Records

Après avoir sorti une démo puis deux EP (I Talk To God... et …But The Sky Is Empty en 2017), Wristmeetrazor s’est fait attirer par Prosthetic Records qui en a fait sa « next big thing ». Jeune trio assez difficile à classer, le groupe annonce jouer une musique entre metalcore (le type de riffs) et screamo (les cris), le tout dans une optique old school réjouissante.

Pour schématiser grossièrement, on se trouve quelque part entre Killwhitneydead, Orchid, Norma Jean (période Bless The Martyr And Kiss The Child) et les débuts de Code Orange, la plupart des titres de Misery Never Forgets sont courts et assez expéditifs, incluant nerfs à vif, attaques supersoniques et moshparts rugueuses. Le tout est en plus souvent entrecoupé de passages carrément emo avec un chant clair parlé ou geint, donnant un sentiment de nostalgie façon Myspace (« In Line For Halos » contenant un court passage un peu foireux il faut l’admettre).

Mis à part ces écarts, Misery Never Forgets est un solide premier album, tout en agression et en puissance cathartique. La thématique est forcément sombre, il n’y a qu’à jeter un oeil à la cover (signée par Chris Taylor de Pg.99, autre influence notable chez le jeune trio) pour se rendre compte qu’il se passe quelque chose dans ce chaos noir contenant quelques fragilités sur les contours.

Bien qu’un peu inégal et un brin juvénile, cet album possède donc bien des qualités qui parleront forcément à deux catégories de personnes: les fans de « trueskramz », autrement dit du vrai screamo pur et dur, puis ceux de metalcore façon chaos de l’époque bénie de Myspace. Et si vous étiez fan de ces deux mouvements cousins en même temps, il ne reste qu’à vous repeigner la mèche, ressortir vos plus belles slip-ons à damiers et courir acheter… pardon…écouter Wristmeetrazor sur Spotify ou Bandcamp, j’avais oublié qu’on n’est plus en 2005 !

  1. Loathsome
  2. In Line For Halos
  3. Insecurity Checkpoint
  4. Come On In, The Water’s Pink
  5. Goodbye Sweet Betty
  6. XOXO (Love Letter From A Loaded Gun)
  7. He Smiled From Ear To Ear
  8. Expiry Date: 12 Hours
  9. No More Blue Tomorrow

Bandcamp

beunz

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *