Bethany Curve – Murder!

Pas de commentaires      321
Style: indie rock/shoegazeAnnee de sortie: 2019Label: Kitchen Whore Records

Fondé en 1994 à Santa Cruz (Californie), Bethany Curve est apparu alors que le genre shoegaze battait déjà un peu de l’aile tandis au profit de l’effervescence grunge. Le groupe a tout de même sorti quelques albums, notamment Mee-Eaux (1995), Skies A Crossed Sky (1996) ou encore You Brought Us Here (2001), et un EP Flaxen (2003), ce dernier étant la dernière sortie du groupe avant une longue pause de quinze ans. Du line-up originel ne reste que Richard Millang (chant/guitare) et David Mac Wha (batterie), ensuite rejoints par Lisa Dewey (chant) et Nathan Guevarra (guitare). Murder! est donc leur sixième album, un album reprenant donc les choses là où elles avaient été laissées…

Nostalgie et atmosphère enivrante sont donc au rendez-vous. Bethany Curve a beau avoir des titres plutôt longs (une heure pour seulement dix titres), le groupe n’attend pas longtemps pour nous plonger dans son univers forcément plein de réverb et de guitares multi-texturées. « I’m Alive » sonne tel un message du groupe annonçant son retour aux affaires, la structure planante de ce titre d’ouverture est toute simple, languissante et très répétitive mais le pouvoir d’élévation est là. Même effet de tourbillon hypnotique sur le bien nommé « Dreamland », la rythmique n’est encore une fois pas très enlevée mais l’ambiance mystérieuse se dégageant de ce titre captive totalement.

Lisa Dewey, nouvelle venue au chant, se révèle assez discrète mais vient parfois prendre seule le micro comme sur « Frontier » ou « Glory ». Et même si son chant n’apparaît peut-être pas aussi expressif que son homologue masculin, elle contribue elle aussi à l’installation de ce climat brumeux, à la fois distordu et reposant (sur « She Died » notamment, où les deux vocalistes apparaissent très complémentaires).

Chaque titre passe et l’on s’incline devant l’équilibre mélancolie/densité sonore qui transparaît des compos de ce Murder! Un album-rêverie baigné de fragilité qui aurait pu souffrir de ses longueurs mais qui nous embarque finalement paisiblement. Un comeback particulièrement réussi !

  1. I’m Alive
  2. Dreamland
  3. Frontier
  4. Wake Up!
  5. Lust
  6. Miss Displacement
  7. Glory
  8. She Died
  9. Cruiser
  10. The Solution

Bandcamp

beunz
Up Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *