Blood Command – Return of the Arsonist (EP)

1 Commentaire      294
Style: Poppy Punk RockAnnee de sortie: 2019Label: Fysisk Format

Faire des tartines pour parler d’un EP de 11 minutes aurait quelque chose de franchement insensé, non ? Oui mais voilà : en dehors de sa qualité intrinsèque évidente pour qui peut apprécier ce punk rock enragé qui flirte sans complexe avec la pop et dont le frontman est en fait une frontwoman qui s’époumone tant qu’elle peut, le grand intérêt de ce Return of the Arsonist aura été de me remettre en visibilité ces norvégiens dont j’avais écouté la dernière sortie (Cult Drugs en 2017) d’une oreille distraite… trop distraite!

Et j’ai rattrapé mon erreur pour me délecter de la musique du groupe dont la fraîcheur et le côté pas prise de tête (jusque dans les titres de morceaux toujours aussi délirants), mais pas niais, sont exactement ce qu’il me faut ces temps-ci. Il est également rassurant de voir qu’après 3 albums, le groupe n’a pas pour autant décidé de lever le pied et conserve justement cette fraîcheur et cette capacité à mélanger mélodies et rage punk primaire. Après une introduction très atmosphérique »Don’t Strike a Match, Use the Lighter » (lol) démarre en trombe et on retrouve le chant caractéristique de la furie Karina qui continue à crier, hurler, mais aussi chanter, comme elle le prouve par la suite sur « S01E02.Return.Of.The.Arsonist.720p.HDTV.x264 » (re lol) l’un des deux morceaux à dépasser tout juste les 3 minutes.

On parle de punk rock mais on est loin de Green Day, chez Blood Command on a conservé cette rage primaire, et ce son sec punk (qui m’a un peu fait penser à Alfahanne, le chant en suédois en moins) même si les norvégiens ont su atténuer la colère par ce côté très pop pleinement assumé de certaines mélodies. On pourra le vérifier avec la première moitié de « No Thank You, I’m More in to Fake Grindcore » (re re lol) mais aussi et surtout avec « Ritual Knife » (ah tiens, pas lol…) et ses 54 secondes colère pure qui s’achèvent sur des sonorités synthétiques qui m’ont fait penser à Genghis Tron. Enfin la mélodie est à l’inverse au centre du dernier morceau de l’EP, « Afraid of Water » (re pas lol), petite bombinette de punk rock mélodique assez irrésistible, avec un solo plutôt heavy metal intéressant.

Il n’y a vraiment que sa durée qu’on puisse reprocher à cet EP par ailleurs impeccable de bout en bout (heureusement donc). Vous serez donc bien inspirés si vous n’êtes pas rassasié d’aller voir du côté du non moins excellent Cult Drugs à côté duquel vous êtes peut-être passé comme moi à sa sortie…

Tracklist :
01 – Don’t Strike a Match, Use the Lighter
02 – S01E02.Return.Of.The.Arsonist.720p.HDTV.x264
03 – No Thank You, I’m More in to Fake Grindcore
04 – Ritual Knife
05 – Afraid of Water

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 873 articles sur Eklektik.

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaires sur le forum :

  1. Krakoukass Krakoukass says:

    J’ai modifié 2-3 trucs dans la chronique. J’en profite pour le dire : écoutez ce putain de groupe! :musique59:


Continuez la discussion sur notre forum: blabla.eklektik-rock.com

Participants: