ÖfÖ Am – Tales From Outerspace: An Octaman’s Oddyssey

1 Commentaire      398
Style: instrumental stoner/hard rockAnnee de sortie: 2018Label: Slow Death/Rejuvenation Records/Gabu Records/Not A Pub Records/Lost Pilgrims RecordsProducteur: Mathieu Croux

ÖfÖ Am est un groupe montpelliérain actif depuis 2007, jouant une musique instrumentale aux confluents du stoner et du heavy rock à l’ancienne. Le trio s’est surtout signalé en 2010 en s’offrant un split avec les excellents Karma To Burn suivi d’un premier album l’année suivante (The Beast Within). Ce Tales From Outerspace: An Octaman’s Oddyssey met donc fin à quatre ans de silence (suite à leur split avec leurs collègues de Lahius) durant lesquels est intervenu un changement de line-up avec l’arrivée à la basse de Géraud Jonquet (batteur de Verdun, on retrouvera d’ailleurs son guitariste, Mathieu Croux, à la prod), un nouvel album matérialisant un nouvel élan chez ÖfÖ Am, résolument tourné vers la nostalgie.

Cet album raconte donc le voyage interplanétaire d’Octaman, monstre de la famille des pieuvres joliment illustré par la superbe cover (réalisée par Vincent Vidor), digne des nanars de série B des années 70. Un feeling old school qui transparaît totalement dans la musique d’ÖfÖ Am, qui n’a jamais été aussi en phase avec cette période (le groupe revendiquant l’influence de Deep Purple). Ainsi, les compos du groupe n’hésitent pas à parfois se parer de synthés à l’ancienne nous transportant directement dans un vaisseau spatial kitsch (« Eddy’s Funeral » ou « Tears Öf Cönstellation »), l’auditeur devenant ainsi lui-même un astronaute, lévitant au milieu d’effets spéciaux bon marché (ce qui est tout sauf un défaut, attention !).

Le reste du temps, ÖfÖ Am conserve sa marque de fabrique: du riff groovy et des séquences épiques se succédant, les compos donnent donc envie de hocher la tête (et/ou taper du pied) en rythme. Blindé de mélodies mine de rien prenantes, voire hypnotiques pour certaines (par exemple le final « (The) Darkest Hour (Of My Life) », majestueux), Tales From Outerspace: An Octaman’s Oddyssey est un voyage cosmique et spatio-temporel régalant l’auditeur titre après titre, riff après riff. Bref, montez donc à bord affronter Octaman, le risque en vaut la peine !

  1. Bamakö
  2. Gergövie
  3. Eddy’s Funeral
  4. Eye Öf The Öctopus
  5. Tears Öf Cönstellation
  6. Terror Is Öctaman
  7. Symphony Öf Tentacles
  8. Anarchö Shivaïst Regency
  9. The Battle Öf…
  10. (The) Darkest Hour (Of My Life)

Bandcamp

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Commentaires sur le forum :

  1. RBD RBD says:

    En live c’est tout à fait conforme, très frais et sympa. Il faut aimer l’instrumental, évidemment, mais l’objectif groove est rempli et ça compense l’absence de vocaux.


Continuez la discussion sur notre forum:

Participants: