Next Time Mr. Fox – Sunken City

Pas de commentaires      2 238
Style: metalcoreAnnee de sortie: 2019Label: This Is Core

Originaire d’Italie (Cesena), Next Time Mr. Fox n’est pas un nouveau venu dans le monde merveilleux du metalcore (formé en 2012) mais connait un nouveau départ suite à de multiples changements de line-up (c’est simple, il n’y a plus que le chanteur comme membre originel). L’occasion parfaite de tenter de s’imposer au sein d’une scène un peu moribonde ces derniers temps grâce à un album percutant ?

Oh ça oui, il est percutant ce Sunken City ! Axé sur une production plutôt énorme, le groupe d’Emilie-Romagne a choisi d’en mettre plein la vue via des riffs teintés de djent qui accompagnent idéalement des breakdowns typiquement deathcore. Ajouté à cela quelques riffs s’inspirant de la scène death scandinave, on obtient un metalcore assez varié, marchant sur les plates-bandes de groupes comme Emmure, Suicide Silence ou Thy Art Is Murder.

Vocalement, on a un mélange de voix growlées et perçantes, assez typiques elles aussi du style, avec quelques incartades clean (comme à la fin de « Humboldt », histoire d’apporter un contraste emo plutôt dispensable). Tandis que musicalement, ce n’est pas seulement la fête aux breakdowns (même s’ils sont nombreux), les riffs thrashisant viennent apporter un surplus mélodique au processus d’agression mis en place par les italiens (sur « Image Of Sin » par exemple).

Rien à dire sur l’exécution, variée et techniquement sans faille, c’est malheureusement au niveau du ressenti que le bât blesse. Next Time Mr. Fox aura beau se montrer très impressionnant (merci à la prod), cet album devient assez vite éreintant tant les gimmicks utilisés ont été vus et revus, mais c’est le style qui veut ça. Néanmoins efficace à bien des moments (comme pendant la conclusion « Misery » où les chœurs apportent clairement, dommage qu’il n’y ait pas plus de titres de cette trempe), cet album s’adresse principalement aux fans purs et durs du genre. La prochaine fois plus de surprises Monsieur Renard ?

  1. Tottenham Swingers
  2. Humboldt
  3. The All Or Nothing Days
  4. Beholder
  5. R Lyeah
  6. Mother
  7. Drag Me To You
  8. Image Of Sin
  9. Grandiose Delusion
  10. Volumes
  11. Sunken City
  12. Misery
beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *