Denzel Curry – Zuu

Pas de commentaires      2 769
Style: Hip-hopAnnee de sortie: 2019Label: Caroline Records

Alors que nous sommes nombreux à attendre impatiemment la sortie du nouveau Run the Jewels, j’ai eu la bonne surprise d’accrocher complètement à la dernière sortie en date de Denzel Curry.  Écoutant assez peu de hip-hop je ne me risquerai pas à me lancer dans une analyse fine de la musique pratiquée par ce Monsieur en le comparant à ses pairs, mais pour ma part je trouve complètement mon compte dans ce hip-hop direct, accrocheur, sans fioriture. Un peu semble-t-il à l’opposé de son précédent album Ta13oo apparemment plus conceptuel (et auquel je me souviens ne pas avoir accroché malgré quelques écoutes).

Il ne faudra pas se fier à cette pochette bling bling presque caricaturale, car la musique de Curry est en réalité assez éloignée semble-t-il du gangsta rap qui dominait les ondes à une époque. On passe facilement et sans transition de morceaux bien légers comme « Shake 88 » ou « Wish » qui pourrait animer efficacement une soirée d’été à la plage, à des titres plus sombres et moins fun comme « Birdz » ou « Automatic » (qui viennent d’ailleurs juste après « Wish » dans la tracklist d’où le côté « sans transition » qui peut surprendre). Certains critiqueront je suppose ce manque d’homogénéité et de cohérence, mais c’est pourtant ce qui selon moi permet à l’album d’être varié et de rester « frais » et intéressant alors que les écoutes se multiplient. On sent bien que l’ami Curry a voulu faire un album facile, sans prise de tête, qui mise d’abord et avant tout sur l’efficacité et c’est parfaitement réussi, même si on peut aussi s’étonner du placement de certains morceaux dans la tracklist (comme l’enchaînement des deux seuls interludes en position 7 et 8, dont l’hilarant « Yoo »).

Les morceaux sont par ailleurs très courts, le plus long dépassant à peine les 3min40, ce qui se fait forcément sentir sur la durée de l’album qui n’atteint même pas les 30 minutes. C’est trop court, mais on passera l’album en full repeat pour prendre sa dose.

Encore une fois je suis loin de me prétendre spécialiste du hip-hop, qui reste un genre que j’écoute très marginalement mais en dehors de certains titres du dernier Schoolboy Q qui m’ont bien branché, je dois dire que rien dans ce genre ne m’a autant emballé pour le moment en 2019 que ce Zuu qui revient très régulièrement dans mes enceintes.

Tracklist :
1 – Zuu
2 – Ricky
3 – Wish (feat Kiddo Marv)
4 – Birdz (feat Rick Ross)
5 – Automatic
6 – Speedboat
7 – Bushy B Interlude
8 – Yoo
9 – Carolmart (feat Ice Billion Berg)
10 – Shake 88 (feat Sam Sneak)
11 – Blackland 66.6
12 – P.A.T. (feat PlayThatBoiZay)

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 900 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *