Culted – Vespertina Synaxis – A Prayer For Union & Emptiness

Pas de commentaires      1 097
Style: blackened doomAnnee de sortie: 2019Label: Season Of Mist

Culted célèbre déjà ses douze ans et ce groupe de la génération internet n’a toujours pas changé son mode de fonctionnement. Si vous n’étiez pas au courant, la session rythmique (issue du groupe de black metal Of Human Bondage) vient d’une petite ville canadienne tandis que le chanteur se trouve lui en Suède, et ils ne se sont jamais rencontrés en face à face (!), et toujours pas pour leur quatrième livraison. Malgré la distance, les quatre se sont accordés sur leur musique, toujours à la lisière du doom et du black metal avec un effort particulier sur les ambiances, tantôt discordantes, tantôt plus immersives.

Pour ce nouvel EP, le quartet n’a pas changé sa façon de faire, proposant un son crépusculaire, apparaissant comme impénétrable lors de la première écoute. Il faut avouer que « A Prayer For Union » débute de manière assez singulière: guitare acoustique sur fond d’enregistrement vocal inquiétant avec chuchotements et vibrations en arrière-plan. Une intro collant bien des frissons avant de passer aux choses sérieuses…

« Dirt Black Chalice » déroule ensuite son atmosphère post-apocalyptique, créant pour le coup un hypnotique brouillard évoquant des paysages décharnés. Une espèce de post-metal glacial mené par une voix fantomatique éraillée, avec quelques effets sonores type filtres grésillants, en un peu plus de dix minutes où l’air vient peu à peu à manquer (remember Terra Tenebrosa). Rebelote avec « A Prayer For Emptiness » à l’introduction lancinante aux riffs mécaniques pleins de rouille et aux voix étranges reléguées au second-poste. Un titre prenant des allures de Leviathan version drone doom, opaque et agoissant, répétitif et dérangeant.

Davantage orienté sur les atmosphères très lugubres, ce nouvel EP de Culted tient ses promesses en matière de malaise. Par son approche singulière du doom et son jeu sur les textures, le groupe suédo-canadien poursuit dans cet univers entre brume et ésotérisme qui lui est propre. Une nouvelle expérience non-exempte de quelques longueurs mais qui vaut vraiment la peine que l’on s’y plonge.

  1. A Prayer For Union
  2. Dirt Black Chalice
  3. A Prayer For Emptiness

Bandcamp

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *