Fawn Limbs – Harm Remissions

Pas de commentaires      817
Style: mathgrindAnnee de sortie: 2019Label: Dark Trails Records/Roman Numeral Records/Wolves & Vibrancy Records/The Sludgelord Records

Une migraine vous fait souffrir et vous n’avez plus de doliprane dans votre trousse à pharmacie ? Pas d’inquiétude, Fawn Limbs va s’occuper de tout et pulvériser la douleur… et tout le reste de votre cerveau avec au passage ! Autrefois duo, Lee Fisher (batterie – Commit Suicide, Psyopus) et le finlandais Eeli Helin (guitare, voix, effets – Mireplaner, Infinite Nomad) ont été rejoints l’an dernier par le bassiste d’Artificial Brain Samuel Smith, l’occasion de faire encore plus de boucan que sur leurs précédents EP.

Harm Remissions est donc un premier long-format pour le trio basé en Pennsylvanie, toujours aussi adepte de brutalité et de complexité. « Odium Pitch » donne le ton: le chaos est frontal, dissonant et ponctué de lourds breakdowns. La basse appuie là où ça fait mal, le batteur est tentaculaire et la voix aboyée rend la tout encore plus méchant. Un premier titre étourdissant suivi par douze autres tout aussi agités, distillant son ultra violente folie héritée d’un Ion Dissonance version grind ou d’un Gaza version beatdown.

De tornades supersoniques en passages quasi sludge, le processus de destruction est savamment orchestré par Fawn Limbs, nous offrant tout de même quelques phases de respiration, calmes mais à l’aura (quasi indus) toujours menaçante (sur « No Good Men » ou « Trap Hanger »). A noter la présence d’invités de marque pour qui apprécie le genre grindy/chaotique: Mitchell Luna (Maruta), Champ Morgan (Kill The Client) et Andrew Hawkins (Baring Teeth, autre groupe assez dans l’esprit) y iront donc de leur gueulante (avec des lyrics écrits par eux-mêmes, faut-il le souligner).

Une petite demi-heure de carnage assez éprouvante mais dont la frénésie épileptique impressionne tant la technique est affûtée, le son est maousse et la sauvagerie est douloureuse. Mais au final, plus de cerveau, plus de migraine, merci Fawn Limbs !

  1. Odium Pitch
  2. Pines
  3. Ore Lung
  4. Hubris Terrain Expansion
  5. Threats Entrench And Renew
  6. Wisdom Teething
  7. Random Optics
  8. The Rigid Mute
  9. Gravilated
  10. Harm Remissions
  11. Trap Hanger
  12. No Good Men
  13. Peeled And Swathed In Vibrant Bark

Bandcamp

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *