Messora – The Door

Pas de commentaires      485
Style: death metal progressifAnnee de sortie: 2019Label: Autoproduction

Projet débuté en 2016 par un certain Zach Dean, Messora est aujourd’hui un véritable groupe vu que trois musiciens additionnels ont débarqué (du moins sur cet album). Le groupe canadien sort avec The Door un premier album aux influences diverses qui auraient pu trop partir dans tous les sens mais qui se révèle maîtrisé et assez convaincant.

Messora axe son propos principalement sur le death metal mais y incorpore des passages progressifs, des mélodies (parfois acoustiques), un peu de black metal et bien d’autres surprises. Le premier nom venant en tête dès l’ouverture éponyme est Gojira, on retrouve en effet l’aspect saccadé des riffs des bayonnais qui se voit accompagné d’un peu de technique semblant héritée d’Obscura. La technique rencontre les mélodies, une constante qui peut se constater pendant « The Veil », soient dix minutes particulièrement épiques dans lesquelles on notera un groove optimal ainsi qu’une utilisation du chant clair apportant une touche Opeth à ce titre très dense.

La suite de l’album est du même acabit, groovy grâce à une basse mise en avant et appuyant ces riffs Gojiresques (sur « The Tide » notamment), virtuose avec de nombreux soli très efficaces (« The Falling Star »), le tout avec une envie visible de sonner original. Malgré une ligne directrice pas toujours très évidente (la faute peut-être à la longueur des titres), The Door allie pourtant dynamisme et créativité avec efficacité. Un premier album très plaisant de la part de ce jeune projet montréalais, la porte est grande ouverte en attendant la suite.

  1. The Door
  2. Tethered
  3. The Veil
  4. The Falling Star
  5. The Pond
  6. Untethered
  7. The Tide

Bandcamp

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *