Like Moths To Flames – Where The Light Refuses To Go

Pas de commentaires      274
Style: metalcore mélodiqueAnnee de sortie: 2019Label: UNFD

Rare survivant de cette seconde vague de metalcore imbibé de « post-hardcore » (avec guillemets car il s’agit ici de sa version ricaine bien sucrée), Like Moths To Flames a toujours eu un rythme de croisière pour ses sorties d’albums, une tous les deux ans. Sauf que début 2019, le groupe de Columbus, Ohio, a quitté le fameux Rise Records pour aller chez les australiens de UNFD. Une signature célébrée par ce Where The Light Refuses To Go, premier EP trois-titres où le groupe semble vouloir démontrer qu’il a toujours de l’énergie à revendre.

Oh ça de l’énergie, il y en a bien sur ces trois titres. « All That You Lost » démarre cet EP de façon plutôt rugueuse avec un metalcore bien rentre-dedans avant que s’amène le fameux chorus mélodique, marque de fabrique du groupe. Un contraste (qui se veut) émotionnel qui a de quoi faire grincer les dents des puristes mais qui se révèle ici pas trop désagréable. En fait, le chant clair de son vocaliste Chris Roetter évoque totalement celui d’In Hearts Wake, un peu juvénile mais mélodiquement imparable.

Les deux autres titres sont dans le même esprit, contrastant son quasi djent et mélodies plus faciles plutôt entêtantes (ou horripilantes selon comment vous vous placez). Bref, on obtient au final seulement trois titres de metalcore mélodique très convenu, c’est plutôt court mais bien assez pour se préparer (ou pas) au prochain album du groupe qui devrait voir le jour dans les mois qui viennent…

  1. All That You Lost
  2. Smoke And Mirrors
  3. Into The Black
beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *