Moonreich – Wormgod

Pas de commentaires      458
Style: black/death metalAnnee de sortie: 2019Label: Les Acteurs de l'Ombre

Actif depuis 2008, Moonreich a su s’imposer au fil des albums sur la scène black metal française, voire européenne grâce à des albums tels que Fugue (2018) ou encore l’excellent Pillars Of Detest (2015), mix équilibré (et surpuissant) de black, de death et de pas mal d’inattendu.

La phrase « I play with death » ouvre « Wormgod » avant un départ en trombe: blasts et riffs rapides façon Behemoth. Mais loin de plagier la bande à Nergal, Moonreich sait s’en distinguer en aérant son propos et en modulant sa vitesse passant d’essorage de machine à laver à du gros groove en passant par des parties atmosphériques (le refrain, le surprenant break carrément post-rock). Le groupe parisien maîtrise particulièrement bien son black/death, alliant brutalité extrême, froideur mais variant souvent les plaisirs au travers de puissants breaks venant briser toute monotonie (« That Swinging Noose », « To Crawl This World »).

En plus de « They Burn Without Wings » (interlude instrumental assez envoûtant), Moonreich sait surprendre par ses variations mélodiques, surtout lorsqu’il s’attaque à une reprise de Depeche Mode ! Cette reprise de « Broken » est très réussie, parvenant à capter l’essence originelle de la bande à Dave Gahan tout en y injectant la puissance black metal qui est propre à Moonreich.

On obtient au final un EP très intéressant pour un groupe multi-facettes qui allie tabassage en règle et phases mélodiques jamais surjouées ou hors-propos. De l’originalité et beaucoup d’ambitions apparentes pour un groupe qui a les moyens d’aller très loin !

  1. Wormgod
  2. That Swinging Noose
  3. They Burn Without Wings
  4. To Crawl This World
  5. Broken

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *