Infant Island – Beneath

Pas de commentaires      609
Style: screamo/noise/ambientAnnee de sortie: 2020Label: Dog Knights Productions

Un petit mois à peine après avoir sorti son inattendu EP Sepulcher, Infant Island fait son retour en long-format. Beneath est donc le second véritable album du groupe de Fredericksburg après son éponyme sorti en 2018, et comme aperçu sur son EP, le screamo n’est plus si « traditionnel » et se pare à de multiples reprises d’expérimentations, quelque peu déstabilisantes…

Surtout que Beneath débute par deux titres plutôt singuliers. Ainsi « Here We Are » puis « Signed In Blood » nous plongent dans une ambiance ténébreuse: le premier débutant comme un instrumental, assez lourd et installant un climat inquiétant gagnant en tension lorsque la rythmique s’accélère dans un maelström infernal aux vocaux arrachés et blasts virulents, tandis que le second s’aventure du côté de la noise avec ses nappes sonores distordues et irritantes. Une entame d’album qui a de quoi surprendre, mais qui prendra à de nombreuses reprises des chemins dans la lignée du premier album comme sur « Content » ou « Death Portrait », mélange de rage extrême (avec chanteur qui s’arrache la glotte) et d’ambiance qu’on pourrait qualifier de majestueuse si la production n’était pas aussi rêche. Un son qu’on peut facilement qualifier de signature sonore pour Infant Island, mixant rugosité et finesse mélodique au milieu d’un tourbillon d’émotions à vif.

Electron libre de la scène screamo US, Infant Island a pris des risques durant les 26 petites minutes que dure ce Beneath. Marquant par son aspect cathartique touchant droit au cœur (le sublime « Stare Spells » dont le paysage sonore est particulièrement mémorable entre deux déflagrations déchaînées) mais aussi par ses phases plus expérimentales (« Colossal Air », court ambient fantomatique ou le final ambient puis noise « Someplace Else »), Beneath s’apprécie comme une expérience inédite où souffrance et atmosphères faussement apaisées (car c’est cru et ça gratte, quoi qu’il arrive) ne font qu’un dans une incroyable intensité prenant aux tripes. Une bouleversante petite demi-heure hors du temps s’imposant comme un futur incontournable.

  1. Here We Are
  2. Signed In Blood
  3. Content
  4. The Garden
  5. One Eyed
  6. Death Portrait
  7. Colossal Air
  8. Stare Spells
  9. Someplace Else

beunz
Up Next

Du meme groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *