Articles

Eklektik mix n°1

Dix morceaux du moment sélectionnés par nos chroniqueurs :

Carcass – Mount Of Execution, proposé par ennoia
Arcane Roots – Belief, proposé par krakoukass
Wife – Endings, proposé par beunz
Last Chance To Reason – The Escapist, proposé par jonben
Comadre – Summercide, proposé par shaq
Nine Inch Nails – Copy of A., proposé par bou
The Ruins of Beverast – Malefica, proposé par ennoia
Grorr – Foundation, proposé par jonben
The Haxan Cloak – Miste, proposé par ghnös
Freddie King – Going Down, proposé par darkantisthène

Eklektik Mix No 1 – 13 septembre 2013 by Eklektikrock on Mixcloud

Eklektik en vacances…

Vous l’avez peut-être remarqué, Eklektik tourne un peu au ralenti, pas d’affolement, n’allez pas commettre l’irréparable! Ceci est simplement du aux congés d’été : nombre d’entre nous sont par monts et par vaux, tandis que d’autres sont simplement toujours aussi feignants que d’habitude.

Fidèles au poste, nous reprendrons bientôt un rythme plus normal et plus régulier, avec toujours plus d’albums à découvrir et de coups de coeur à partager.

Bonnes vacances à tous.

Signé : Toute l’équipe d’Eklektik qui se barre aux Maldives grâce à tout l’argent engrangé par son dur labeur!

 

Death Metal – Best of from the grave

Mine de rien, le death metal, style ô combien bruyant, existe, et perdure, depuis une petite trentaine d’années maintenant. Et en 30 ans il s’en passé des choses. Ci-dessous en 15 références, les albums qu’il faut, selon moi, avoir dans sa discothèque du metal de la mort. Alors oui il en manque. Et plein ! Cette chronique représente le choix du coeur, et n’est qu’une modeste contribution à ce qui nécessiterait un livre entier si l’on souhaitait être réellement exhaustif.

15 albums de death metal en 15 vidéos à écouter.

Sofy Major – Idolize

Deux ans après un convaincant Permission to Engage, suivi par un split avec Membrane tout aussi puissant, les clermontois de Sofy Major reviennent aux affaires pour un second album.

Locktender – Kafka

« Un aphorisme est une pensée qui autorise et provoque d’autres pensées, qui fraye un sentier vers de nouvelles perceptions et conceptions ». Locktender, jeune groupe qui monte ayant participé à moult splits (avec Cassilis, Brighter Arrows ou encore l’an dernier au 4-way split avec Coma Regalia, Oaken et Wounded Knee), a décidé d’axer le propos de son premier album sur Les aphorismes de Zürau de Franz Kafka (dont on célèbre par ailleurs l’anniversaire ces jours-ci), écrits pendant l’hiver 1917-1918 et publiés à titre posthume en 1931.

Adrenaline Mob – Covertá

Mike Portnoy ne tenant plus en place depuis son départ de Dream Theater, il monte et participe à tout-va à différents projets, pour satisfaire ses envies de prog’ (par exemple avec Flying Colors ou Neal Morse),de hard rock avec The Winery Dogs ou dans le cas présent de heavy-metal avec Adrenaline Mob, « super groupe » composé notamment du chanteur Russell Allen (Symphony X) , du bassiste de Disturbed John Moyer et du guitariste Mike Orlando. Après un premier album fort réussi , Omerta, paru en 2012, le groupe publie cette année un EP de reprises, fort judicieusement intitulé Coverta (vous apprécierez sans doute le subtil jeu de mots). Huit titres piochant dans le heavy metal, mais aussi dans le classic rock. Allons-y pour un petit track-by-track :

Le passé

« Le présent serait plein de tous les avenirs, si le passé n’y projetait déjà une histoire. »

Cette citation d’André Gide illustre parfaitement les limites auxquelles se heurtent les personnages du Passé, dernier film en date d’Asghar Farhadi. Dans ce récit d’une recomposition familiale éphémère produite par le retour à Paris d’un homme qui doit divorcer de son épouse, les caractères sont constamment confrontés à leurs actes et à leurs souvenirs antérieurs qui fragilisent l’avenir pour meurtrir leur présent. Ex-mari, ex-femme, nouveau fiancé, épouse plongée dans le coma, enfants des uns et des autres : les interactions multiples complexifient encore des rapports humains placés sous le signe de l’incertitude. Face aux non-dits, la recherche de la véracité du passé aboutira au cataclysme émotionnel conjugué au présent.

La grande bouffe

Ce spectacle, peinture de la décadence du monde civilisé se laissant engloutir par les plaisirs charnels, permet à Marco Ferreri de dresser un portrait caricatural de l’homme moderne. C’est en effet sous les traits de pécheurs, immoralistes et libertins, qu’apparaissent les principaux protagonistes de cette métaphore. Plus encore, ce « vaudeville sulfureux » souille sans état d’âme les valeurs chères à l’occident en exhibant ces hommes aux mœurs légères qui ne témoignent d’aucun respect pour la monogamie ou encore la dignité humaine. Ainsi le personnage de Philippe (Philippe Noiret) reste inflexible. Malgré l’humeur scandaleusement libérée d’Andréa (Andréa Ferréol) il ne renoncera pas au mariage qu’il lui a promis. Le principal c’est le plaisir, rien d’autre n’a d’importance. C’est pourquoi les personnages affichent un comportement carpe diem exacerbé à l’outrance.

Stoker



Stoker, un hommage à Hitchcock ? On peut l’affirmer sans conteste, même si la manière de filmer et de traiter une intrigue policière est radicalement différente entre le pygmalion du film à suspense et son élève sud-coréen.
On pourra notamment apprécier les différents clins d’œil qui nous rappellent à l’œuvre du maître : la scène de la douche (Psycho), les champs de maïs (La mort aux trousses.) La référence la plus soutenue étant bien évidemment celle faite au film de 1943 : L’ombre d’un doute.

Does it djent? 13 morceaux à écouter

13 morceaux qui correspondent à mon appréciation du micro-genre musical djent, en tant que type de riff metal progressif dont le but est de créer un groove énorme par la combinaison de rythmes syncopés, à base de mélodies alambiquées et cassures nettes, et d’un gros son saturé au gain élevé. J’avoue, dans l’enthousiasme de l’actualité, encenser une pelletée de groupes affiliés, le temps fera son oeuvre et on verra bien ce qu’il en restera.

Ensuite le mix de 13 titres et un court commentaire sur mon appréciation de chaque groupe : Corelia, Ever Forthright, Intervals, The Afterimage, Novallo, Tesseract, Periphery, Vildhjarta, The Contortionist, Monuments, Substructure, The Safety Fire.