Chronique

Toe – Hear You

Après trois ans d’absence, l’un des meilleurs groupes instrumentaux issu du pays du soleil levant fait son retour. Entre math rock et post-rock, Toe a su trouver son public depuis ses débuts et n’a eu de cesse de se renouveler au fil des sorties.

Pariso – S/T

Une discographie irréprochable et un live bien in your face lors du Yell Fest 2014, l’annonce de la fin des activités de Pariso est apparue comme une bien triste nouvelle. Mais fort heureusement, les anglais ont choisi de soigner cette sortie de scène en sortant un ultime album éponyme, toujours chez Holy Roar Records. Mais en fait de nouvel album, Pariso est une compilation comprenant de nouveaux morceaux destinés à un troisième album (qui ne verra donc jamais le jour, snif) ainsi que des titres « faces-B » issus d’enregistrements rares ou épuisés.

Enabler – Fail To Feel Safe

Si vous avez un peu suivi les news spécialisées ces dernières semaines, vous êtes sûrement au courant de ce qui secoue en ce moment Enabler. Si ce n’est pas le cas, sachez que le groupe de Milwaukee est en ce moment en stand-by suite aux révélations faites par Amanda Daniels, la bassiste du groupe. Celle-ci a en effet accusé Jeff Lohrber, guitariste/chanteur (et leader) du groupe, et son compagnon jusqu’à récemment, de viol. Alors que ce dernier a tout démenti dans un communiqué, le batteur s’est rangé derrière les dires de sa bassiste et a donc claqué la porte [...]

Old Wounds – The Suffering Spirit

Deux ans après le très bon From Where We Came is Where We’ll Rest (chroniqué par mes soins à l’époque), Old Wounds ne s’est pas endormi sur ses lauriers, signant notamment chez Good Fight Music et sortant un EP l’an dernier (Death Projection) ainsi qu’un split il y a quelques mois avec les revenants The Banner. Une productivité au beau fixe consacrée par la sortie d’un second full-length intitulé The Suffering Spirit, un album marquant une certaine évolution par rapport à son prédécesseur.

Stray From The Path – Subliminal Criminals

Déjà sept albums pour Stray From The Path, l’un des groupes actuels dont l’optique semble restée braquée quelques années en arrière sur le modèle d’un petit groupe ayant fait parler un peu de lui à l’époque, un certain Rage Against The Machine.

Dendritic Arbor – Romantic Love

Quand tu perds foi en l’humanité, rien de tel qu’un peu d' »amour romantique » pour se remettre. C’est justement le programme de Dendritic Arbor, adepte des caresses du black metal et des bisous du grindcore pour un mélange trop choupinou.

Set It Off – Duality: Stories Unplugged

Formé en 2008 et auteur de deux albums (Cinematics en 2012 et Duality en 2014) et de trois EPs, Set It Off est un groupe floridien officiant dans un créneau pop rock gentille avec laquelle je ne suis pas forcément des plus familiers. Après un visionnage rapide de leurs clips sur youtube, j’ai serré les dents avant de me lancer dans l’écoute de ce Duality: Stories Unplugged, quatrième EP qui, comme son nom l’indique, est une revisite de certains de leurs titres en version acoustique.

Ambassador Gun – Tomb Of Broken Sleep

Après le très bon Golden Eagle (2012), le trio de grindeux du Minnesota Ambassador Gun remet le couvert avec Tomb Of Broken Sleep. C’est simple, ce troisième album reprend globalement les mêmes éléments qu’on avait pu percevoir auparavant – brutalité à vitesse supersonique alliée à une belle densité riffique et un sens mélodique qui accroche un minimum – mais y ajoute des éléments venus d’autres styles histoire de ne pas sonner trop redondant.

Immortal Bird – Empress/Abscess

Originaire de Chicago, Immortal Bird est un jeune groupe ayant sorti un EP en 2013 (Akrasia, mixé par un certain Kurt Ballou s’il vous plait !) avant de passer au long-format cette année avec ce Empress/Abscess. Influencé par bon nombres de styles issus du metal ou du hardcore, ce court album (cinq titres pour 31 minutes quand même, mixé par Colin Marston (Krallice, Behold… The Arctopus) cette fois, se révèle être une sacrée bonne surprise !

Jeanne Added – Be Sensational

Qui est donc cette jeune femme de 34 ans qui nous a sorti en toute simplicité rien de moins qu’un des meilleurs albums pop français de l’année ? Les critiques s’emballent la concernant, et ils ont diablement raison (même Télérama!), tant Be Sensational pue le talent à plein nez.