Chronique

Mortal Incarnation – Lunar Radiant Dawn

Non content d’avoir sorti un sacré paquet d’albums en 2019 (28, rappelons-le), Sentient Ruin réattaque 2020 avec quelques nouvelles livraisons intéressantes qui sont en fait des rééditions. Sorti en autoprod en 2019, Lunar Radiant Dawn est la première démo de Mortal Incarnation, quartet japonais qui donne dans le death doom à la puissance dévastatrice…

Sycomore – Bloodstone

Après Phantom Wax et Nectar, Sycomore passe la troisième avec style en signant sur l’un des labels affiliés sludge, stoner et autres joyeusetés les plus prolifiques du moment: Argonauta Records. Le groupe composé par deux anciens Anorak semble pourtant effectuer un petit retour en arrière en privilégiant la spontanéité et l’efficacité sur ce Bloodstone.

Within Nostalgia – Conjuring A New Reality

Considéré malgré lui comme fondateur du mouvement post-black metal, Agalloch aura cessé ses activités avant de voir éclore de nombreux nouveaux groupes ayant pour ambition, comme eux, de mêler black metal et phases atmosphériques immersives. Pourtant, peu de groupes sont vraiment allés explorer le sillage du groupe de Portland, la plupart préférant chercher dans les années 80 des influences venues du shoegaze. Within Nostalgia en intégrera lui aussi à son black metal, tout comme ces quelques influences « agallochiennes » dont je parlais, et ce jusque dans sa cover avec la présence d’un cerf…

Vukovi – Fall Better

Après l’album bien fun de Poppy, nouveau coup de projecteur sur un disque frais et sympathique, ce Fall Better, nouvel album des écossais de Vukovi qu’ils sortent sur leur propre label. Il s’agit là encore d’une petite pépite d’album fun et sans prise de tête comme le laisse imaginer cette pochette fluo en diable.
Vukovi, en dehors de son nom à coucher dehors est un duo (homme/femme) qui se définit un peu abusivement comme donnant dans un mélange de pop et de punk. En réalité la musique de Vukovi n’a pas grand chose de punk si ce n’est peut-être [...]

Grimes – Miss Anthropocene

Dernier (?) épisode de la cuvée pop de rentrée 2020 (après Poppy et Twin Atlantic) et place cette fois à Grimes, Madame Elun Musk à la ville, qui nous revient toujours aussi décidée à imposer sa vision très artistique d’une certaine idée de la pop électronique et moderne. Clairement ces deux-là dans leur domaine respectif semblent partager une envie commune de briser les conventions et de dépasser les limites.
J’avais eu l’occasion d’expliquer déjà le bien que je pensais de Grimes lors de la sortie de son précédent album en 2015 (Art Angels, chroniqué ici). Annoncé en mars 2019, [...]

Suicide Silence – Become The Hunter

Suicide Silence n’est aujourd’hui plus à présenter. Le groupe californien désormais mené par Eddie Hermida (All Shall Perish) suite au décès du charismatique Mitch Lucker (il y a huit ans déjà) sort ici son sixième album. Le dernier en date éponyme (2017) avait un peu désarçonné les fans, notamment son premier single « Doris » et ses parties chantées quasi-Deftoniennes. Nulle trace de chant clair sur Become The Hunter, Suicide Silence a ici opté pour un retour à ses fondamentaux: le true deathcore.

DSGNS – Ceremony

Nouvel EP pour les texans que DSGNS, découverts en 2016 avec leur excellent début Hexes. Le groupe d’Austin continue ici de s’aventurer sur des terres hostiles et tourmentées d’un hardcore brutal teinté de chaos et de noise.

Loathe – I Let it In and it Took Everything

Bon… Les pochettes d’albums de Loathe ne sont décidément pas ce qu’ils font de mieux, voilà sans doute l’enseignement à retenir du premier contact avec ce nouvel album du groupe de Liverpool. Heureusement, un autre enseignement prend bien vite le dessus : la musique des anglais est toujours aussi bestiale et jouissive à la fois.
Le groupe poursuit sur la lancée de son excellent premier album et accentue encore les traits de son style, se faisant encore plus agressif et implacable quand il l’est mais en plus efficace (« Broven Vision Rhythm » –> la torgnole en 2min35 ou « New Faces [...]

Loathe – The Cold Sun

Première réalisation longue durée pour les anglais de Loathe, et en ce qui me concerne découverte très récente (et donc tardive). Mon premier contact avec ce groupe aura en effet eu lieu d’abord avec la découverte du nouvel album (I Let It In and It Took Everything) qui sort ces jours-ci, mais j’ai rapidement entrepris de vérifier ce que j’avais pu rater avec le premier album des anglais, sorti en 2017 sur Sharptone Records déjà. Ce qui nous amène à ce The Cold Sun, qui est déjà à lui seul une putain de grosse claque à côté de laquelle [...]

The Warriors – Monomyth

La mode semble être aux retours après une très longue absence ! Après des groupes tels que Tool ou Bleeding Through (et avant celui de Poison The Well (?), programmé au prochain Psycho Las Vegas), voici celui d’un groupe dont la popularité était énorme sur Myspace: The Warriors. Un succès qui s’est bien vite éteint puisqu’en plein milieu de leur succès le groupe a décidé de tout arrêter.