Chronique

Wilderun – Veil of Imagination

Il est des pochettes qui vous saisissent immédiatement et vous subjuguent. Celle de Veil of Imagination m’a ainsi immédiatement interpellé puis fasciné, me donnant dès lors une irrépressible envie de me plonger dans l’écoute de cet album, sans avoir a priori la moindre idée de ce qui m’attendait. Bien m’en a pris car le contenu s’est avéré largement à la hauteur du contenant. Je n’avais pourtant que survolé le précédent (et deuxième) album des américains de Wilderun, Sleep at the Edge of Earth, sorti en 2015, et n’en gardais (et pour cause), aucun souvenir particulier. Ce disque, parfois décrit [...]

Virgil – Divina Infernum

Après l’EP Initium sorti il y a quasiment deux ans, Virgil passe au long format avec ce Divina Infernum. Financé par une campagne de crowdfunding, ce premier album s’inscrit dans la lignée de ce qu’on avait pu entendre des nordistes jusqu’alors, tout en évoluant pas mal au niveau au niveau de son approche stylistique.

Nightfell – A Sanity Deranged

Connu pour être l’âme de Tragedy et anciennement de His Hero Is Gone ou Deathreat (entre autres), Todd Burdette (chant, guitare, basse) délaisse parfois son style de prédilection, à savoir le crust/punk/hardcore, pour quelque chose d’un peu plus « evil ». En effet, dans Nightfell, il officie avec un certain Tim Call (batteur de Mournful Congregation, Aldebaran, The Howling Wind ou encore en session live chez Saturnalia Temple) dans un death metal teinté de doom et de black metal. Autant dire qu’on est assez loin de la fureur in your face du crust dans Nightfell.

Gideon – Out Of Control

Album après album, Gideon a su se faire une place au cœur de la scène hardcore/metal US. Out Of Control, leur cinquième album, semble pourtant apparaître comme un nouveau départ pour le groupe de l’Alabama. En effet, le quartet a ici quelque peu bouleversé ses habitudes en ouvrant sa musique à un autre style plutôt désuet mais qui fait un retour en fanfare chez pas mal de groupes: le néo metal. Ah, j’en vois déjà qui grincent des dents…

Leprous – Pitfalls

Retour attendu de nos chouchous norvégiens de Leprous avec ce nouvel album Pitfalls. Inutile de tenter de conserver un semblant de suspense, vous aurez déjà constaté, grâce au petit personnage en haut à droite, à quel point nous sommes complètement sous le charme de ce nouvel album. Immédiatement en terrain connu dès le démarrage de l’album, on remarque rapidement que quelque chose a néanmoins changé chez Leprous et dès « I Lose Hope », on mesurera à quel point le groupe a choisi de mettre les guitares en retrait, faisant de ce nouvel album un album d’abord porté par les mélodies [...]

Cloud Rat – Pollinator

Prolifique et aventureux (quatre albums et onze EP/splits jusqu’ici), Cloud Rat est de retour et célèbre ses dix ans avec ce Pollinator. Le grindcore du groupe du Michigan a en effet toujours été infusé par d’autres styles, principalement le hardcore ou le crust, mais on retrouve ici un spectre encore plus ouvert avec par exemple quelques touches sludge, black metal ou ambient/goth, ces dernières qui se trouvent essentiellement sur Do Not Let Me Off The Cliff, EP bonus accompagnant ce Pollinator. Une nouvelle approche qui n’atténue en rien la férocité caractéristique du groupe mené par la charismatique Madison Marshall.

Opeth – In Cauda Venenum

L’heure de la réconciliation est enfin arrivée! Vous aurez sûrement remarqué que nous n’avions pas chroniqué les deux précédents albums d’Opeth (Pale Communion et Sorceress). La raison en est simple : malgré le respect que l’on aura toujours pour le groupe, nous avions toujours eu du mal à accepter le changement radical d’orientation choisi par les suédois à partir de l’album Heritage (dernier album chroniqué dans ces pages).  On comprend aisément que l’amour de Michael Akerfeldt pour le prog’ et les années 70s ait totalement pris l’ascendant sur sa passion passée pour le death metal, mais on restait jusque-là [...]

Praise The Plague – Antagonist II

Originaire de Berlin, Praise The Plague est un groupe appréciant mélanger les genres, en l’occurrence le doom et le black metal qui se voient fusionnés dans un magma menaçant grâce à une atmosphère ténébreuse travaillée dans les moindres détails. Après un EP nommé Antagonist (sorti l’an dernier), le groupe allemand récidive cette année et met les bouchées doubles. Non, pas plus de titres (seulement deux cette fois) mais un second EP sobrement nommé Antagonist II.

Necronomicon – Unus

Déjà trente ans d’existence pour Necronomicon, véritable institution du death metal québecois fondé du côté de Montréal. Le désormais duo mené par Rob « The Witch » Tremblay (chant/guitare/basse) n’a bossé qu’avec un seul acolyte sur ce Unus en la personne de Divider (batterie). Étonnant de savoir qu’ils ne sont que deux car ce nouvel album possède énormément d’arrangements à tendances symphoniques. Ainsi l’influence Dimmu Borgir sera très présente ici…