Chronique

A Dark Orbit – Parhelion

Quelques années avant de franchir l’Atlantique pour gueuler chez Frontierer, son chanteur Chad Kapper a fait ses armes chez A Dark Orbit, groupe (trop) confidentiel malgré son approche plutôt originale du metal hardcore qui « djente », à la fois progressif, technique et atmosphérique. Enregistré en 2012, Parhelion aurait dû être le premier long-format d’A Dark Orbit (suite à leur excellent EP de 2009 The Voyager) mais suite à des soucis de mixage, le quintet de St-Louis (Missouri) laissera de côté ces treize titres, connaîtra quelques mouvements de line-up puis se mettra à composer Inverted (2015). Revoici donc Parhelion huit ans [...]

Junkowl – Making Out With My Death

Après Gorlvsh, voici Junkowl, nouveau signe que la scène montréalaise est en constante ébullition. Jeune formation née en 2017, le groupe s’est taillé une petite renommée en remportant en 2019 « En Route Vers Heavy Montréal », concours leur ayant permis de fouler la scène pendant le prestigieux festival Heavy Montréal. Un an plus tard, Junkowl sort donc ce Making Out With My Death, premier album aux dix titres énergiques alternant entre riffs stoner et furie punk hardcore.

Non Serviam – Le Cœur Bat

Dans le genre curiosité pour public ayant le cœur bien accroché, voici Le Cœur Bat par Non Serviam, projet collectif anonyme parisien qui définit sa musique comme de l’industrial/experimental/black metal/grindcore/trip hop/baroque/electro/doom/crust (pfiou ça en fait beaucoup là non ?!) et actif depuis quelques années (son premier album Un peu d’amour pour la haine datant de 2014). Et même si l’on peut rester quelque peu perplexe devant cette impressionnante liste stylistique, une fois ce nouvel album lancé on se rend compte que Non Serviam ne ment absolument pas.

Nwar – EP

Si vous ne suivez pas trop la scène montpelliéraine, il y a des chances pour que le nom de Nwar ne vous parle pas trop. Pourtant, en se penchant sur ses membres, on se rend compte que ce duo n’est né de la dernière pluie: le batteur n’est autre que Nicolas Gromoff (issu de deux des groupes de noise parmi les plus importants du genre: Tantrum et Drive Blind) et Laurent Graziani (Lunatic Age, Franckie IV Fingers) officie à la guitare. Après un premier album autoproduit (déjà sans titre) sorti en 2018, Nwar remet le couvert avec cet EP, [...]

Mustasuo – Katharsis

Si la scène crust suédoise apparaît comme la plus réputée d’Europe (avec des groupes tels que Wolfbrigade, Martyrdöd et Skitsystem comme éléments parmi les plus emblématiques), il est parfois bon d’aller un peu plus à l’est. C’est en effet de Finlande que provient Mustasuo, trio bien décidé à faire mal à base de cris inhumains sur fond de rythmiques urgentes pour son premier album.

Shakers – I Need You To Know

Premier album pour les allemands Shakers et comme leur nom l’indique, les promesses d’être un peu secoué tiennent ici. En effet, le groupe Wiesbaden distille un son à mi-chemin entre emo, screamo et post-hardcore, soit un concentré d’émotions désespérées qui parleront forcément aux amateurs de ces genres.

Withering Surface – Meet Your Maker

Pour de nombreux groupes, la remise en activité après une longue absence semble être à la mode ces derniers mois. Vient aujourd’hui le tour de Withering Surface qui vient sûrement battre le record de la plus longue pause: seize ans ! Le groupe danois avait splitté suite à Force The Pace (2004) mais s’est remis en activité l’an dernier avec la quasi intégralité de son line-up originel, n’ayant qu’un seul nouveau bassiste (Jesper Kvist de Raunchy, remplaçant Kaspar Boye Larsen occupé chez Volbeat). Un retour aux fondamentaux du mélodeath ou une révolution sonore sur ce Meet Your Maker ?

Ringarë – Sorrow Befell

Ringarë est l’un des innombrables projets d’Alex Moon (aka Esoterica, qui officie dans Chaos Moon, Krieg, Gardsghastr, Skaphe etc.), débuté en 2004 sous le nom de Ringar (mais ne l’est nullement, ringard). Redémarré en 2018 sous ce (quasi) nouveau nom, le projet est devenu duo avec la présence derrière le micro du suédois Likpredikaren (Demonomantic, Summum ou Ars Hmu, ce dernier déjà avec Esoterica). Suite à un premier album (Under Pale Moon) et une démo sortis l’an dernier, voici Sorrow Befell sortant chez le prolifique Iron Bonehead Productions.

Plight Radio – When Everything Burns Within

Formé en 2011 du côté de Livourne (Italie), Plight Radio joue du post-rock ayant pour thématique apparente la nature. A la jolie cover forestière s’ajoute en effet des titres ayant pour sujet le vent ou l’horizon, histoire d’installer un décor. Et quoi de mieux qu’une musique immersive et émotionnelle pour totalement entrer en communion avec cette nature ?