du Moment

Portrayal Of Guilt – Let Pain Be Your Guide

Sortant de nombreux formats courts depuis l’an dernier (EP, démos et un split avec les excellents Street Sects), Portrayal Of Guilt passe enfin à l’étape supérieure avec ce Let Pain Be Your Guide, premier album d’une mixture de screamo et d’autres éléments sombres, le tout balancé avec une brutalité inouïe.

Daughters – You Won’t Get What You Want

S’il y a un album qui porte mal son nom cette année, c’est bien celui-là. Pas que j’attendais quoi que ce soit de ce groupe, les américains ne m’ayant jamais intéressé, exerçant un noise/mathcore chaotique débordant parfois vers le grind mais restant toujours foutrement chaotique et, au final plutôt pénible. Une écoute distraite de quelques titres des précédents albums avait suffi en principe à me tenir éloigné pour toujours des sorties de ce groupe même si l’éponyme de 2010 était déjà nettement plus intéressant. Ce cru 2018 est un peu différent (quoique dans la continuité du précédent en réalité) [...]

Metric – Art of Doubt

Desservi par sa pochette franchement simpliste et moche, voilà pourtant un album qui s’est imposé chez moi au fil des semaines comme un indispensable de l’année, l’air de rien, grâce à une surprenante longueur en bouche (en oreilles plutôt). Entendez par là que cet album qu’on écoute d’abord distraitement sans plus d’enthousiasme, révèle au bout de quelques écoutes sa profondeur, que les écoutes successives ne font que confirmer pour au final aboutir à une sévère addiction.

Drug Church – Cheer

Un album « trop pop pour les fans de hardcore, trop hardcore pour les fans de pop ». C’est par cette description assez bien trouvée que la fiche promo décrit Drug Church. Le groupe d’Albany (New York) mené par le très charismatique Patrick Kindlon (Self Defense Family/ex End Of A Year), ayant fait l’essentiel de sa carrière chez le très respectable No Sleep Records, sort ce Cheer chez Pure Noise Records avec des promesses de changements.

Dysylumn – Occultation

Deux ans après l’EP Chaos Primordial, les lyonnais de Dysylumn font leur retour avec ce Occultation, l’occasion pour nous replonger dans l’obscurité que ce soit au niveau sonore comme au niveau visuel semblant signifier un retour dans l’espace. Le black/death metal teinté de doom du groupe se défait (quasi) intégralement du chaos qui l’habitait autrefois pour partir désormais dans des structures beaucoup plus claires, toujours majestueuses.

Cortez – No More Conqueror

L’album le plus intense de l’année, ne le cherchez plus, il est là. Déjà revenus en 2013 après plusieurs années de silence avec le très bon Phoebus, les suisses semblent plus que jamais décidés à prouver que la maturité et l’expérience leur va à ravir puisque ce No More Conqeror, tout résolument différent des précédents albums qu’il soit (et il l’est !), est à mon sens leur meilleur album. Il faut dire que si j’avais beaucoup apprécié Phoebus, ce n’était pas le cas du premier album Initial qui m’a toujours méchamment tapé sur le système avec son hardcore / post-hardcore [...]

Fórn – Rites Of Despair

Découverts en 2014 avec le très prometteur The Departure Of Consciousness, les bostoniens de Fórn daignent enfin en donner une suite ! Passant de Vendetta Records à Gilead Media, le quintet en a surtout profité pour faire le plein de funeral doom, rallongeant la plupart de ses titres en ralentissant le tempo bien comme il faut.

Gorod – Aethra

Cela fait près de 15 ans que le groupe bordelais de death technique Gorod est actif, sort des albums et parcoure la France en tournée, évoluant lentement mais surement, progressant album après album, si bien que leurs albums les plus récents sont pour moi à chaque fois un pas en avant. Leurs 3 albums chez Willowtip Records (2005-2009), un des labels américains majeurs du genre les exposaient déjà comme une valeur sure et certainement le meilleur groupe français pratiquant cette musique, mais la notoriété ne fut pas vraiment au rendez-vous et leur nom peu connu meme au sein de [...]

VOLA – Applause of a Distant Crowd

C’est peu dire qu’Inmazes, le premier album des danois de VOLA, chroniqué dans ces pages m’avait complètement convaincu, l’idée réjouissante de partir de riffs meshuggiens pour proposer une musique mélodique et presque pop aussi casse-gueule qu’elle pouvait sembler sur le papier, était au final brillamment exécutée à l’arrivée et l’album se classait à l’époque sans peine dans les meilleurs albums de l’année. L’album, d’abord sorti en autoproduction avait été ressorti et distribué de façon plus large par le label Mascot Records, également à la manœuvre pour la sortie de ce deuxième album paré d’une très belle et lumineuse pochette, [...]

Idles – Joy as an Act of Resistance

Ça y est, la reconnaissance semble enfin en bonne voie d’acquisition pour les anglais d’Idles qui auront donc su avec ce nouvel album Joy as an Act of Resistance, battre le fer tant qu’il était chaud, suite à la sortie en mars 2017 du déjà très bon Brutalism. L’inspiration semble là et bien là et le groupe a bien raison d’en profiter. Ça tombe bien d’ailleurs car les auditeurs que nous sommes en profitent également en ayant désormais un album encore meilleur que le premier à se mettre dans les feuilles… Pensez-vous, même la Fnac en parle comme d’un des [...]