du Moment

Woodkid – The Golden Age

Woodkid, c’est en fait Yoann Lemoine, un petit photographe/graphiste barbu de 30 ans, qui s’est déjà bâti une sacrée réputation internationale en signant (parmi les quelques 60 clips déjà à son actif) les clips de grands noms tels que Lana del Rey, Rihanna ou Katy Perry. On s’arrache désormais les services du geek français dans tout le gratin US, pour le meilleur et pour le pire. Mais (et ça nous intéresse ici beaucoup plus) Woodkid a surtout balancé en 2011 un pavé dans la mare pop avec le single « Iron », véritable hymne irrésistible tous cuivres dehors, épique et sombre (on pensait alors un peu [...]

Rotting Christ – Κατά Τον Δαίμονα Εαυτού

En entamant l’écoute de cette dernière cuvée Rotting Christ, j’attendais un bon album, pas inoubliable mais sympa à écouter. C’est là où on se dit que les grecs ont encore plus d’une corde à leur arc, car rien ne m’avait préparé à me prendre une telle claque.
Dès les premières notes, cet album me fait penser à l’excellent Sanctus Diavolos, impression qui n’ira qu’en se confirmant au fur et à mesure des écoutes. Le son est toujours excellent, la prod un poil plus ample et chaleureuse que sur Aealo. Si l’ambiance revient à un Sanctus Diavolos, les riffs assassins [...]

The Phantom Carriage – Falls

Il y a deux ans, le groupe poitevin The Phantom Carriage, au nom inspiré par un des chefs-d’oeuvre du cinéma en noir et blanc, me faisait frissonner avec un premier album « New Thing » mêlant hardcore, black-metal et ambiances post-romantiques à mi-chemin entre Neurosis et Danny Elfman. Ils reviennent en ce début d’année avec « Falls« , un deuxième album dans lequel ils affirment leur style, plus cohérent et plus sombre, plus sale et plus rentre-dedans.

Biffy Clyro – Opposites

Bon cette chronique sera tout sauf objective pour deux raisons :
– Biffy Clyro est certainement mon groupe « hors metal » préféré,
– Ce nouvel album est celui que j’attendais le plus cette année.
Ce point évacué, il sera aisé pour ceux qui sont allergiques à la musique des écossais, de savoir à quoi s’en tenir.

Voivod – Target Earth

Renaissance : Nom féminin : Action de renaître / Nouvelle vie, nouvelle vigueur / Nouvel essor, renouveau.
Quand on écoute Target Earth, et que l’on connait un peu l’histoire de Voivod, surtout la récente, on ne peut qu’avoir ce mot là à l’esprit. Infini, son prédécesseur, devait être l’ultime album du groupe. Les québécois avaient décidé de déposer les armes, suite au décès de Denis « Piggy » D’Amour, leur guitariste et principal compositeur. Ils avaient honoré la mémoire de leur guitariste en éditant ses derniers travaux sur album, et ensuite rideau sur presque 30 ans de carrière. Fin de transmission.

Bilan musical de l’année 2012

Alors que la quasi-totalité de nos confrères s’est évertuée à produire un top 2012 avant même que cette année ne se soit écoulée (bouuuuuh), nous avons décidé, intrépides que nous sommes, d’attendre le dernier moment afin de livrer notre très (très très) attendu bilan annuel.
Toujours fidèles à notre nom ainsi qu’à notre sismographique ligne éditoriale, nous présentons cette année un top plus varié que jamais, représentant un très large spectre musical et à l’image des goûts des différents membres de la rédaction. Chacun d’entre nous étant d’ailleurs intimement persuadé d’être le seul pourvu d’un esprit critique pertinent, nous [...]

Desolate Shrine – The Sanctum of Human Darkness

Parce que tous les ans il y a toujours un foutu album qui arrive en fin d’année pour foutre le boxon dans le top annuel, on ne devrait plus être étonné qu’il en soit de même cette année…
Et cette année, c’est du noir, du dégueulasse, du vicieux. Un véritable cauchemar auditif, qu’on pourrait résumer en « dark death metal atmosphérique » ou en autre chose d’ailleurs. Peu importe. Ce qui importe, c’est que The Sanctum of Human Darkness (TSOHD) est un album fabuleux. Certes le précédent album des finlandais de Desolate Shrine, Tenebrous Towers, sorti l’année passée avait déjà montré [...]

The Odious – Joint Ventures

1er album d’un groupe à 2 facettes, death technique moderne bien virulant confronté à un rock/metal d’inspiration clairement Alice in Chains.
Qu’il fait bon découvrir un petit groupe débutant avec un premier EP prometteur, peut-être un manque de maturité mais compensé par une approche originale, et de les voir ensuite exploser, du moins musicalement, avec leur 1er album.

The Prisoner – The Silence, and Nothing…

Impressionnant… Débarquant de nulle part (au moins en apparence), des français sous le patronyme de The Prisoner, annihilent tout sur leur passage en proposant un album de métal extrême carrément surchargé en haine et en énergie. Difficile de trouver des renseignements sur ce groupe, leur présence sur Internet étant réduite à quelques news, et guère plus. The Silence and Nothing… paru chez Melancholia Records quasiment sans publicité et dont la pochette rappelle méchamment le Fas Ite de DSO (sauf qu’ici le personnage semble plutôt « monter »), n’est pourtant clairement pas l’oeuvre de parfaits débutants puisqu’après des difficultés de line-up, ce [...]

Guillaume Perret & the Electric Epic

Il y a 3 semaines, je faisais un petit focus sur 4 albums de jazz fusion des 70’. La chronique du jour pourrait presque faire office d’état des lieux de 40 ans de jazz fusion. Mais nous y reviendrons.
Guillaume Perret, s’il n’a encore jamais sorti de disque sous son propre nom, a pourtant à son actif une trentaine de disques au sein de divers groupes ou en tant que sideman. Mais ce n’est que très récemment que celui-ci eu l’idée d’ajouter à son sax tout un arsenal de pédales d’effets, élargissant ainsi le spectre des possibilités sonores. Parallèlement [...]