Chronique

Bosse-De-Nage – All Fours

Originaire de San Francisco, Bosse-De-Nage joue dans l’ombre depuis sa création il y a une dizaine d’années. Chiffrant ses démos comme ses albums (deux démos et trois albums avant celui-ci), le groupe a eu les projecteurs braqués sur lui grâce à un split avec l’un des groupes les plus en vue ces dernières années: Deafheaven. Sensiblement dans la même veine que ces derniers, c’est donc auréolés d’une nouvelle « notoriété » grâce à cette exposition (entre guillemets hein) que sort All Fours, leur bien nommé quatrième album.

August Burns Red – Found In Far Away Places

Douze ans d’existence et déjà un septième album pour August Burns Red, c’est fou comme le temps passe vite ! Douze années de metalcore mélodique et aucun changement musical à l’horizon, le groupe originaire de Pennsylvanie continue de faire ce qu’il fait de mieux et leurs fans vont sûrement bien leur rendre. Le souci: douze ans après, la mode du metalcore est quelque peu chancelante, ce Found In Far Away Places permettra-t-il au style un regain d’intérêt ?

Tribulation – The Children Of The Night

Autant être honnête, je n’avais pas entendu parler du groupe suédois Tribulation avant la sortie de ce troisième album The Children Of The Night, sur le plus médiatique label Century Media, leurs deux précédents disques parus en 2009 et 2013 ayant été publiés sur des labels plus confidentiels, ceci expliquant peut être cela. Avec le recul, cela semble être une erreur, tant ce troisième effort du groupe suédois semble bien parti pour figurer en bonne place dans le traditionnel récapitulatif de fin d’année.

Funerary – Starless Aeon

Sorti une première fois l’année dernière, Starless Aeon, premier album de Funerary, se voit réédité par le très bon label (je le dis à chaque fois désolé mais c’est un fait, rien n’est à jeter chez eux !) Sentient Ruin Laboratories. N’ayant jamais entendu parler de ce groupe originaire de l’Arizona, je m’attendais tout de même à du lourd et sale au vu du label, une fois de plus il n’y a pas de tromperie sur la marchandise !

Health – Death Magic

Hein? C’est pour quoi? Ah oui le nouvel album de Health c’est vrai… On a beau prévoir une permanence estivale (désolé Beunz c’est tombé sur toi cette année), on n’est pas à l’abri d’être dérangé pour ce genre d’actualité brûlante. Il faut dire qu’on l’attendait de pied ferme ce nouvel album des américains déclarés un peu trop vite prodiges et nouveaux leaders d’une scène arty/indus pourtant inexistante, après la sortie d’un honnête, mais franchement trop brouillon encore premier album (Get Color).

Hundredth – Free

Malgré son titre, ce nouvel album de Hundredth n’est pas gratuit. Non, le groupe de Caroline du Sud semble avoir choisi ce titre dans un sens plus profond, tel un nouveau départ, libéré, délivré (pardon) de toute contrainte ou de ses choix passés. Une libération confirmée par une signature sur un nouveau label, et donc quelque chose de nouveau au niveau musical ?

Earthmother – S/T

« Hé les copains, ça vous dit de monter un groupe de black metal ?
– Ah nan, moi je veux faire du postcore bien lourd !
– Moi je veux faire du hardcore tout court !
– Moi du shoegaze !
– Heu, ça vous dit pas plutôt de faire du Katatonia ?
Bon bah ok, on a qu’à faire un mélange de tout ça ! »
Et c’est ainsi que naquit Earthmother, groupe de Floride qui a eu semble-t-il un peu de mal à se décider sur sa direction musicale…

The Worst Doubt – Demo ’15

Jeune formation parisienne montée autour de membres de Wolfpack, Backboned, Mad At The World, Hard To Handle et Raw Justice, The Worst Doubt a décidé de montrer les dents pour sa première démo. Sobrement appelée Demo ’15, celle-ci pose les bases d’un groupe avec lequel il va falloir compter tant elle fait mal !

Nights Like These – Old Youth Culture

Après huit ans de silence, Nights Like These revient aux affaires suite à la fin de son contrat avec Victory Records et l’auto-sabordage d’un nouveau projet qui aurait dû s’appeler Panther Piss. Après quelques années de hiatus et un retour en 2013, le groupe de Memphis est désormais seul à la manœuvre pour produire ce troisième album intitulé Old Youth Culture.

Gribberiket – Knefall

Gribberiket est un obscur groupe issu de l’underground norvégien formé en 2008 du côté de Bergen. Si vous êtes calé dans la scène régionale, peut-être avez-vous déjà posé les oreilles sur ce groupe et son Knefall, premier album sorti en 2013 et réédité cette année par Dead Seed Productions ? Ou bien sur Utarm, l’autre projet de sa tête pensante SFS ? Que ce soit le cas ou non, cette réédition permet de se (re)pencher sur cette intéressante formation sortant des fjords scandinaves.