Chronique

Glitterer – Looking Through The Shades

Entre deux albums de Title Fight, Ned Russin, bassiste du groupe, trouve le temps de se consacrer à son projet solo Glitterer et avec une troisième sortie en trois ans, on peut dire que le gaillard est inspiré ! Looking Through The Shades est une nouvelle fois une expérience étonnante, parvenant à mixer le son post-hardcore/pop punk typiquement Titlefightien à une espèce de synth-pop terriblement entêtante.

Ceremony of Silence – Outis

Ce sera une chronique courte, l’été me donnant un parfait prétexte pour justifier le peu de temps à consacrer à un album, aussi excellent soit-il. Car Outis l’est bel et bien, une seule écoute devrait suffire à vous en convaincre pour peu que vous soyez amateur de death metal extrêmement fouillé et recherché.
Il sera pour autant difficile de ne pas penser à Immolation et encore plus à Ulcerate à l’écoute de ce death tortueux, aux atours chaotiques, mais contrairement aux américains un peu en perte de vitesse, et aux néo-zélandais qui ont tendance à complexifier beaucoup trop leur [...]

The Chasing Monster – Errant

The Chasing Monster est de retour deux ans après Tales (2017), joli premier album d’un post-rock comprenant pas mal de voix (essentiellement sous forme de spoken words) narrant une certaine dramaturgie. Avec Errant, le groupe italien a semble-t-il souhaité laisser la musique faire le boulot en immergeant l’auditeur dans un univers faussement paisible.

Krypts – Cadaver Circulation

Krypts est de ces groupes qui remportent de plus en plus l’adhésion. Ces finlandais se sont en effet vite imposés sur la scène death/doom avec deux albums devenus références du genre Unending Degradation (2013) et Remnants Of Expansion (2016), et le pire est que ce Cadaver Circulation surpasse sur tous les points ces deux albums !

Mundy’s Bay – Control Room

Réputé pour ses groupes de pop punk et ceux de hardcore plus vénères, Pure Noise Records change de registre avec Mundy’s Bay. En effet, le jeune groupe originaire de Quebec officie dans un indie rock plutôt calme et nostalgique, porté par la douce voix de sa vocaliste Esther Mulders.

Frank Iero And The Future Violents – Barriers

Depuis la fin de My Chemical Romance, Frank Iero (guitariste du groupe) ne s’est pas reposé sur ses lauriers. Ayant signé deux albums solo avant ce nouveau projet, le gaillard s’est ici entouré de Future Violents, groupe composé de son fidèle comparse Evan Nestor, Matt Armstrong (ex Murder By Death), Kayleigh Goldsworthy (Dave Hause And The Mermaid) et Tucker Rule (Thursday).

Next Time Mr. Fox – Sunken City

Originaire d’Italie (Cesena), Next Time Mr. Fox n’est pas un nouveau venu dans le monde merveilleux du metalcore (formé en 2012) mais connait un nouveau départ suite à de multiples changements de line-up (c’est simple, il n’y a plus que le chanteur comme membre originel). L’occasion parfaite de tenter de s’imposer au sein d’une scène un peu moribonde ces derniers temps grâce à un album percutant ?

Tryglav – Night Of Whispering Souls

Tryglav est un jeune one-man band originaire de Croatie et ayant à peine un an d’existence. Aux commandes du projet, on trouve un certain Boris Behara (secondé sur l’album par un chanteur session, un certain Morbid), multi-instrumentiste de talent s’occupant aussi des lyrics. Une tête pensante semble-t-il bercée par la scène extrême scandinave des années 90, en effet il plane sur ce Night Of Whispering Souls un côté familier, brutal et mélodique à la fois, comme à la grande époque.

The Callous Daoboys – Die On Mars

The Chariot, Botch et The Dillinger Escape Plan vous manquent ? Voici un groupe pour vous ! The Callous Daoboys est en effet la dernière sensation en matière de hardcore métallico-chaotique. Ces jeunots originaires d’Atlanta débarquent avec une férocité et une énergie à tout rompre, un tourbillon de riffs et de breakdowns couplés à un irrésistible sens de la déconne.