Chronique

Body Count – Carnivore

3 ans après l’excellent Bloodlust, Ice-T, Ernie C et leur bande sont de retour pour nous balancer une nouvelle dose de rap-métal. Premier constat, la pochette est très chouette, ce qui est assez rare chez Body Count pour être signalé.
Malheureusement le deuxième constat est moins positif et allons directement au sujet qui fâche sur Carnivore : l’album ne contient en effet que 10 titres pour 35 minutes de musique. C’est un peu le service minimum sur ce coup-là. Et ce constat va d’autant plus s’imposer que l’album contient seulement 8 nouveaux titres, puisque 2 des 10 titres sont [...]

Mistcavern – Winds Of Misery

Jeune formation montée par des acteurs de la scène extrême underground de Budapest (avec des membres de Purulent Rites, Witchcraft ou Leiru), Mistcavern présente avec ce Winds Of Misery sa première démo, sortie en 2019 dans un premier temps avant d’être récupérée par Iron Bonehead Productions.

Konvent – Puritan Masochism

La promo faite autour de Konvent avait un peu appuyé la chose mais en 2020, les groupes 100% féminins sont tout de même assez rares, surtout dans le monde du metal. Basé à Copenhage, Konvent débarque sans crier gare avec ce Puritan Masochism, premier album d’un death doom ultra pesant mais non dénué de dynamiques.

Sepultura – Quadra

Difficile de parler de Sepultura encore aujourd’hui sans évoquer son passé qui lui colle à la peau, et sans parler du néo clodo Maxou qui a incarné de façon assez emblématique le groupe sur ses premiers albums, mais qui aura au final tenu le micro moins longtemps que son chanteur actuel, l’américain Derrick Green (12 ans pour Cavalera contre 21 pour Green). Pourtant, assez injustement, ce dernier reste encore aujourd’hui considéré comme une pièce rapportée par d’anciens fans restés bloqués sur Arise, Chaos AD ou Roots (rayez la mention inutile). Si ces 3 albums sont en effet des chefs [...]

The Guru Guru – Point Fingers

Ouh le bel OVNI que voilà… La pochette immonde au possible ne donne pas envie de s’attarder sur cet album mais c’est pourtant à un petit bijou de rock indé aux multiples influences que l’on a ici affaire. Penchant parfois vers la pop mais aussi vers la noise ponctuellement, Point Fingers est surtout un album assez barré, insaisissable et pas simple à décrire en réalité tant les belges semblent s’appliquer à brouiller les pistes et à mélanger les genres et les influences pour mieux jouer avec leurs auditeurs.
On pense parfois à Future of the Left (« Chramer ») mais en [...]

Teeth – The Curse Of Entropy

Parmi les oubliés de 2019, The Curse Of Entropy vaut la peine de regarder dans le rétro pour peu que vous ayez des envies de death metal aussi brutal que dissonant. Composé d’anciens et actuels membres de Karas, Graf Orlock (et live pour Cloudkicker), Lake Of Blood ou encore Our Place Of Worship Is Silence (soient des groupes assez variés mine de rien), Teeth vient de Californie et signe un second album avec de nouvelles perspectives…

Demersal – Less

Jeune formation danoise composée notamment de membres (anciens/actuels) de Telos et Hexis (deux excellents groupes soit dit en passant), Demersal débarque avec Less, premier album faisant suite à un EP sorti en 2017 (To Mend A Yellow Wound). Avec un tel background provenant du hardcore chaotique teinté de black metal (dans leurs groupes originels), on ne sera pas trop étonné d’en trouver aussi sur ce premier long-format particulièrement incisif.

Regarde les Hommes Tomber – Ascension

Première sortie chez Season of Mist pour Regarde les Hommes Tomber (qu’on appellera RLHT par souci de concision) après avoir été propulsés par le label les Acteurs de l’Ombre qui a été le premier à miser sur cet excellent combo nantais. Les voilà qui prennent donc une autre dimension en passant sur le plus gros label metal français, en espérant que cela leur permette de franchir le cap qu’ils méritent vraiment de franchir en terme d’exposition et de rayonnement.
Après une carte de visite incarnée par un premier album qui laissait présager du meilleur pour la suite sans être [...]

Big Scenic Nowhere – Vision Beyond Horizon

Si vous êtes amateur de stoner, Big Scenic Nowhere est le supergroupe que vous n’attendiez plus ! Monté autour de Bob Balch (Fu Manchu) et de Gary Arce (Yawning Man), tous deux guitaristes de leur état, ce projet leur permet d’inviter quelques potes issus de la scène dont certains très renommés comme ici Nick Olivieri (Mondo Generator,, ex-Kyuss ex-Queens Of The Stone Age notamment), Tony Reed (Mos Generator) ou encore John Garcia (Kyuss, Hermano) par le passé. L’addition de ces nombreuses personnalités aboutit donc, comme on s’y attendait, à un premier long-format aux humeurs très changeantes…

Caped – Yehuda

Caped est une toute jeune formation turinoise (fondée en 2019) dont les membres sont issus de divers groupes locaux tels que Marmore, Khoy, Alone ou Lora. Le quartet signe avec ce Yehuda un premier album (considéré comme un EP ?) explosif, mélange d’influences plutôt bien digérées…