Chronique

Ashes Of Nowhere – Emptiness

Quand tu reçois un album avec peu d’informations, cela peut être quitte ou double. En l’occurrence voici Ashes Of Nowhere, dont quelques éléments informatifs peuvent tout de même être dénichés: ils sont italiens et le groupe est sûrement jeune s’il on en juge la date de création – cette année – de leur page facebook (en plus ils ont réussi à tronquer leur cover, les pauvres !). Ah oui, et puis ils jouent du post-black metal, étant donné que le genre est aujourd’hui devenu un gros fourre-tout, là aussi ça peut être quitte ou double. Enfin, vérifions donc cet [...]

PiL – What The World Needs Now

A presque 60 ans et la gloire derrière lui, l’ex Sex Pistols John Lydon n’a pas envie de rendre les armes ni de fermer sa gueule. Il mène son projet PiL (pour Public Image Ltd) depuis maintenant dix albums et revient cette année avec « ce dont le monde a besoin maintenant ». Vraiment ?

Cattle Decapitation – The Anthropocene Extinction

Hautement respectés dans la sphère du metal extrême, les bouchers végétariens Cattle Decapitation font leur retour avec un septième album, tranchant toujours dans le lard… pardon dans le tofu. Pas de grand bouleversement à l’horizon: si vous avez apprécié Monolith Of Inhumanity, vous allez certainement vous délecter de The Anthropocene Extinction.

Alustrium – A Tunnel to Eden

Alustrium est une formation américaine originaire de Philadelphie et A Tunnel to Eden, étonnamment sorti en autoproduction indépendante par le groupe, est le deuxième album du groupe et c’est un sacré morceau qui nous est proposé, qui devrait intéresser les amateurs d’un death metal technique riche et progressif.
L’album est long, dense, un peu étouffe-chrétien en apparence (malgré quelques aérations bienvenues comme les deux interludes astucieusement placés, « Wander » qui enchaîne avec « Slackjaw » et « Lucid Intervals » après lequel déboule la grosse trilogie finale de l’album), car contrairement à un Between the Buried and Me auquel on pourrait sans problème techniquement comparer [...]

The Ugly – Decreation

Lorsqu’on n’ a jamais entendu parler d’un groupe, on va rapidement voir d’où il vient et qui est derrière les instruments au cas où on n’aurait pas affaire à des bleu-bites. Concernant The Ugly, la question de l’origine géographique ne m’a pas empêché de dormir, il ne faisait quasiment aucun doute que la joyeuse bande avait plus vue sur la mer Baltique que sur la Méditerranée.

Powerwolf – Blessed and Possessed

Un petit guilty pleasure ça vous dit ? Tu le sais sûrement cher lecteur, depuis le temps qu’on se connaît, le heavy, power metal et autres chouineries suraiguës, ce n’est vraiment, mais alors vrrrraiment pas ma came. Mais comme je suis quand même un petit peu ouvert je tente régulièrement pour voir et peut-être avoir la révélation sacrée. Dernière tentative en date, le dernier Iron Maiden : j’ai tenu 3 minutes en zappant les différents titres. Impossible pour moi d’accepter (je ne parle même pas de la production antédiluvienne et d’ores et déjà datée) le chant de Dickinson. Le constat [...]

Pale Chalice – Negate The Infinite And Miraculous

Quatre ans après le très bon EP Afflicting The Dichotomy Of Trepid Creation (sorti sur The Flenser, label de Have A Nice Life et Botanist parmi d’autres), les beumeux de San Francisco Pale Chalice passent sur Gilead Media (Thou, Ash Borer…) afin de livrer leur premier long-format au titre tout aussi charmant. Negate The Infinite And Miraculous est un album de black metal puisant ses inspirations dans les différents affluents du genre, dans la veine exsangue de l’USBM actuel comme dans la vague « traditionnelle » première du nom.

Ghost – Meliora

Bon Ghost ou Ghost B.C. on ne sait plus très bien finalement… Faisons simple et appelons donc nos goules préférées par leur petit nom. Car les voilà donc de retour, ces suédois, qui détromperont peut-être définitivement ceux qui ont cru à une blague dès la sortie de leur premier album, le kitschissime mais fabuleux Opus Eponymous. Ben oui, une blague qui dure si longtemps, ce n’est plus franchement une blague, et Meliora est là pour le confirmer, 3ème album qui vient brillamment remettre les pendules à l’heure après un Infestissumam qui en avait déçu quelques-uns (même si ma déception personnelle que [...]

Atrament – Demo MMXV

Sentient Ruin ne chôme décidément pas et continue à dénicher des petits groupes gravitant autour de leur sphère de prédilection, à savoir le crust/sludge et assimilés. Cette fois-ci c’est au niveau local que le label a sorti un petit groupe qui n’en veut. Atrament est en effet un groupe originaire d’Oakland, Californie, qui sort un deux-titres sobrement nommé Demo MMXV.