Chronique

Pigs – Wronger

Pigs est un trio monté par Dave Curran (bassiste d’Unsane ici à la guitare et au chant) et par le batteur Jim Paradise (Player’s Club, Freshkills, Hellno) rejoints ensuite par un certain Andrew Schneider, producteur de renom pour la crème de la scène hardcore et noise (Converge, Keelhaul, Cave In parmi d’autres). Après You Ruin Everything, premier album marquant autant par son grain que par son visuel, le super-trio noisecore est de retour avec ce Wronger.

Blessthefall – To Those Left Behind

Pour chaque album de metalcore qu’on m’envoie, j’ai l’impression de radoter mais c’est un fait: paraitre original aujourd’hui dans un style semblant arriver (ou arrivé) en bout de course tient du miracle. Le metalcore typique ayant fait les beaux jours de Trustkill et autres Victory Records il y a une bonne dizaine d’années (avant de partir sur de plus grosses écuries) ne faisant aujourd’hui plus trop recette, de nombreuses formations ont vu leur style muter vers des mélanges plus ou moins équilibrés à la recherche de ladite originalité. Blessthefall est un des groupes sur lesquels j’ai toujours fait l’impasse [...]

Chroniques en Vrac – Octobre 2015

Ça y est l’automne est là et bien là, l’hiver se rapprochant même à grands pas (ça caille un peu en ce moment, non ?). Pour cette rubrique Vrac d’octobre, je vous propose donc de nous consacrer au black metal, à travers 4 sorties notables de cette deuxième moitié d’année illustrées toutes les 4 par de bien belles pochettes. Pas de doute l’année 2015 apparaît décidément comme un grand cru pour le genre, après les excellents albums des islandais de Misþyrming et des polonais de MGLA, qui apparaissaient pourtant difficiles à égaler. Zoom sur le deuxième album de la controversée lady du black Myrkur, [...]

Birds In Row / WAITC – Split

En attendant Personal War, leur prochaine livraison qui sortira chez Deathwish avant la fin de l’année, Birds In Row revient à ses premières amours, Laval: lieu de naissance du groupe, de We Are In The Country (WAITC) qui partage ce split avec eux et puis de Throatruiner, label ami chez qui le trio a sorti ses excellents débuts.
Et de l’eau a coulé sous les ponts depuis ces débuts ! Ces trois nouveaux titres marquent une certaine évolution d’avec You, Me and The Violence. Rares ont été des titres de Birds In Row aussi émotionnels par le passé ! [...]

Planks – Perished Bodies

Après sept ans d’existence au sein de la scène hardcore (à tendance sombre) allemande (et européenne), Planks a décidé de mettre la clé sous la porte l’an dernier. Un an plus tard, le trio originaire de Mannheim vient marquer cette séparation en sortant Perished Bodies, un album posthume contenant ce que le groupe avait composé avant d’annoncer son split.

Altarage – MMXV demo

Première démo pour Altarage – mystérieuse entité dont on ne connait que la provenance (Bilbao) et le fait qu’elle soit composée de membres issus d’autres groupes actifs de la scène extrême espagnole (mais sans les nommer) – et première mandale en seulement deux titres ! En effet, Sentient Ruin nous a une fois de plus déniché de nulle part un groupe à très fort potentiel au niveau saleté sonique.

Helios – Yume

Multi-instrumentiste ultra prolifique dans divers projets – Goldmund et Mint Julep (ce dernier dans lequel il officie avec sa compagne Hollie) – Keith Kennif est Helios, projet entre ambient et post-rock actif depuis 2004. Yume, son dernier album en date correspond parfaitement à son titre signifiant « rêve » en japonais, soient dix nouveaux titres parfaits pour laisser l’âme des auditeurs divaguer…

CHVRCHES – Every Open Eye

Soyons clairs… Cet Every Open Eye était un des albums que j’attendais personnellement le plus cette année. C’est que le trio écossais de synthpop / électropop (rayez la mention inutile) composé de Iain Cook, Martin Doherty et surtout Lauren Mayberry, avait en ce qui me concerne déjà mis la barre assez haut avec un premier album, The Bones of What you Believe. J’ai donc compté les mois, puis les jours avant de pouvoir enfin poser ce nouvel album sur ma platine.

The lunatic side of Mariusz Duda

Chroniques croisées des derniers albums de Riverside (Love, Fear and the time machine) et Lunatic Soul (Walking on a flashlight beam)
Voilà déjà quelques temps que je suis préposé aux chroniques de Riverside sur Eklektik (depuis Rapid eye movement pour être précis) et je n’avais pas l’intention d’abandonner ce rôle pour la dernière livraison de nos metal-progueux polonais. Cela dit, craignant un peu de faire de la redite, j’ai trouvé intéressant de profiter de l’occasion pour revenir en parallèle sur le dernier album de Lunatic Soul, paru il y a un an déjà.

Defeater – Abandoned

Sacré pourvoyeur d’émotions depuis Travels (2008), sublime premier album à l’incroyable intensité, Defeater s’est ensuite retrouvé – un peu malgré lui – considéré comme leader de cette vague hardcore mélodique post-2010. Un statut pleinement assumé qui a permis au groupe de sortir deux albums tout aussi poignants par la suite: Empty Days & Sleepless Nights (2011) et Letters Home (2013), qui même s’ils s’avèrent très bien faits, paraissent pourtant bien loin derrière leur premier album, un peu comme si le groupe de Boston se reposait un peu sur ses lauriers. Une tendance se poursuivant avec Abandoned ou un nouveau [...]