Chronique

Jack And The Bearded Fishermen – Minor Noise

De retour de la pêche au gros son, Jack et ses acolytes au système pileux développé ont ramené dans leurs filets un nouvel album d’un fort beau gabarit. Minor Noise fait suite à Places To Hide, album sorti il y a trois ans synonyme de virage noise rock, l’équipage a-t-il conservé le même sillage ?

Said And Done – Better Days

[erratum] Ça m’apprendra à lire les press-books, je pensais que ce Better Days était un EP 3-titres, or il s’agit d’un véritable album dix titres. Voici donc la chronique mise à jour. Avec mes excuses aux intéressés.
Said And Done est un groupe hollandais évoluant dans un crossover punk hardcore à la croisée de références du genre comme Leeway, Quicksand, Cro Mags et autres Only Living Witness. En huit ans d’existence, le groupe a sorti pas mal d’albums/EP marqués par un état d’esprit toujours vindicatif mais foutrement rock n’roll (Weight Of The World, 2010, dernier EP en date, en [...]

A Sense of Gravity – Travail

Premier album autoproduit pour ces musiciens émérites de Seattle suivant pour certains d’entre eux des études de musique. Leur musique, un metal progressif empruntant au death technique comme au jazz/fusion, est d’une saisissante maturité. Leur style polymorphe est à rapprocher de ce que proposent d’autres groupes que j’apprécie, Painted in Exile, Last Chance to Reason ou Ever Forthright, cet album avait donc toutes les chances de m’intéresser sur le papier, et c’est bien une nouvelle bonne découverte à mon gout.

Protest the Hero – Volition

2 faits majeurs ont accompagné la création de ce 4ème album des petits prodiges canadiens devenu en l’espace de quelques années une des figures majeures du metal prog. D’abord, le groupe décida de se passer de label et devint un des premiers à financer entièrement un album grâce au crowd-funding, réussissant à glaner pas moins de 340,000 dollars en préventes, ce qui leur permettra de se payer un mois dans un des plus beaux studios de Toronto et d’embaucher Chris Adler, le batteur de Lamb of God comme musicien studio.

Direwolves – Aegri Somnia

Après l’excellente mise en bouche qu’était From Myself – To Banish, les lorientais de Direwolves passent au long format. Aegri Somnia en reprend la plupart des éléments qu’on y trouvait alors, cela signifie-t-il pour autant qu’on en retrouve l’effet sur la durée ?

Ephel Duath – Hemmed By Light, Shaped By Darkness

Ephel Duath peut être considéré comme le projet solo du guitariste italien David Tiso, qui compose la musique et chapeaute le groupe de A à Z. Dans tout ce qu’il a enregistré sous ce nom et par divers formations, ce dernier témoigne d’un jeu de guitare particulièrement travaillé, complexe, dissonant.

Bird Eater – Dead Mothers Make The Sun Set

Pour nombre d’amateurs de chaos sonore (dont je fais partie), le split de Gaza l’année dernière a été une très mauvaise surprise, mais bon les déboires judiciaires du chanteur Jon Parkin (accusé de viol – d’ailleurs plus de nouvelle à ce sujet, l’affaire serait close ?) pesaient tellement sur le groupe que c’était sûrement la « meilleure » solution que ce split (et pourtant il figure bien dans le line-up de Bird Eater, va comprendre…) En tous cas, en attendant un premier album de Cult Leader (Gaza avec le bassiste Anthony Lucero au micro) qui ne saurait tarder, voilà que revient [...]

De Staat – I_Con

C’est ce qui est bien avec les fins d’années et les bilans annuels qui fleurissent sur le net dès le début de l’année suivante, on est toujours quasiment sûrs de découvrir des trucs à côté desquels on est complètement passés.

Bak Trak – Voltage

After Blowdown est un groupe dont j’avais quelques fois croisé le nom, mais à côté duquel j’avais décidé de rester. Leur sorte de trip-hop alternatif était très loin de me débecter, certes, mais j’avais du mal à y trouver quelque chose qui faisait véritablement sortir leur musique du lot. Leur deuxième EP avait quand même ce petit je-ne-sais-quoi qui laissait présager une suite des plus gracieuses.

Helms Alee – Sleepwalking Sailors

Un gars, deux filles, un son de mammouth (ce son de guitare omg), et un putain de talent à revendre.  On aurait pu craindre que Helms Alee soit le groupe d’un seul album (Night Terror) après la déception causée par le bien trop dispersé Weatherhead. Ce nouvel album, qu’on n’attendait pas vraiment du coup, vient heureusement remettre les pendules à l’heure. Ce groupe est grand ! Et Sleepwalking Sailors est de très loin leur meilleur album.