Chronique

Shun – Michael in Reign EP

Que dire d’un Ep si maitrisé, de tant d’émotion concentrée dans la musique calme et envoutante de Shun. Le sublime « Second Voice » est d’une tristesse accablante avec ses paroles déchirantes, comme les autres morceaux qui ont en commun cette mélancolie magnifique alliée à une recherche musicale digne de Dredg. Certains passages sont cependant enprunts d’une puissance certaine, comme le refrain de « Closure », dont la batterie explosive me fait penser à earthtone9, ou « Sell them dreams ».
glass to sandmichael in reignpiece by piecesecond voicesell them dreamsclosurehopesend

Incubus – Fungus Amongus

A l’époque de cette démo, au son particulièrement bon, réédité en 2000, incubus était très funk et déjà très bon, et très défoncés au champy apparemment.
You Will Be A Hot DancerShaftTrouble in 421Take Me To Your LeaderMediumSpeak FreeThe AnswerPsychopsilocybinSink Beneath the LineHilikus

(hed)pe – Broke

Un seul mot décrit cet album : diversité.
En effet (hed)pe sait aussi bien manier le hip hop que le métal, le punk ou la musique électronique, les instruments et la voix s’adaptant à ces changements de tempo au beau milieu des morceaux.
(hed)pe concentre surtout les influences des divers mouvements musicaux américains du moment, mais avec cette arrière fond puissant qui ne lui permet que de plaire à ceux qui aime la musique puissante, le métal donc.
La plupart des morceaux de cet album sont donc assez rentre dedans, souvent composés de couplets hip hop, refrains néo [...]

Taproot – Gift

On peux constater que Taproot sur son premier LP n’essaye jamais de sonner pour la radio,
le son est toujours brut est lourd, aucun morceau n’est calme, tous possèdent des accès de rages, qui en ai même parfois un peu pesante.
Je trouve que parfois la production laisse à désirer du côté des guitares et basses,
qui sont parfois trop en retrait alors qu’à d’autres moments elles sont très présentes,
très saturées et agressives. La voix quant à elle est très contrastée, elles ont souvent
des effets étranges, limites robotiques.
Elles passent des cris au chant ou parfois à [...]

Taproot – Welcome

Taproot sort ici un bien bon deuxième album. Leur style a su gagner en maturité et ils ont maintenant un son bien à eux, plus mélodique et mélancolique, mais original: ils ont abandonné les vieilles recettes rapcore qui pouvaient user sur leur premier album pour ici se concentrer sur l’alternance passages calmes/heavy qui est caractéristique de
leur néo métal.
La voix est toujours aussi polyvalente mais elle lorgne plus vers les harmonies vocales à la Alice in chains tout en alternant avec les cris hardcore, avec en général une hargne qui s’est adoucie, laissant plus de place ici [...]

Lostprophets – The Fake Sound of Progress

6 bored kids = melody-agression-emotion-energy-intelligence
L’album des Lostprophets est pour moi celui qui représente le mieux le néo métal, car il sait allier parfaitement la puissance du hardcore, des riffs métal, des mélodies pop, le tout avec un qualité irréprochable, des musiciens supers bons, en particulier le batteur qui assure vraiment sur des morceaux comme « And she told me to leave… » ou « Awkward » avec un jeu tout en subtilité et rapidité.
Chanteur inspiré par Mike Patton, Ian a toujours une force dans sa voix très mélodique, appuyé par les choeurs harmoniques ou les cris hardcore de Jamie, le dj [...]

30 Seconds To Mars – 30 Seconds to Mars

Entre rock psychédélique 70s et new wave, avec synthés, samples et effets électro qui appuient légèrement l’ensemble, le premier album des 30 seconds to mars reste très rock grace aux sons de guitare très saturés qui lorgnent vers le métal.Produit par Rob Ezrin, qui a déjà oeuvré sur la musique de Pink Floyd, ce cd est impécablement enregistré, chaque son est travaillé avec des effets qui rendent l’ensemble aérien, avec tout de même un rythmique solide. Le batteur joue même sur des pods pour incorporer des sons électro à ses percussions. Certains morceaux sont très eighties comme « The Mission » [...]

36 Crazyfists – Bitterness the Star

L’attrait principal de ce groupe est au départ la voix qui est vraiment orginale, se partageant entre des cris hardcore et un chant mélodique particulier d’une voix frémissante. Le chanteur est épaulé sur 2 titres par 2 chanteurs que je ne connais pas d’ailleurs et qui semblent être là pour gueuler un bon coup : Carl Severson de Nora sur « One More Word », et Steev Esquivel de Skinlab sur « Bury Me Where I Fall », un des titres les plus accrocheurs, comme du Soulfly qui se serait trouvé un vrai chanteur.
Mais la voix ne serait rien sans de vraiment [...]

Ill Nino – Revolution… Revolucion

Un excellent premier album de néo brutal qui a le mérite d’innover en proposant des sonorités tribales et latines et un chant parfois en espagnol. A la fois agressif et mélodique, le travail sur les percussions est très intéressant et donne à l’ensemble une identité nouvelle et une touche très réussie.

god save us
if you still hate me
unreal
nothing’s clear
what comes around
liar
rumba
predisposed
i am loco
no murder
rip out your eyes
revolution… revolucion
with you