alt/indie rock

San Carol – Humain trop Humain

Bon cette fois j’espère que j’en termine pour de bon avec mes chroniques en retard de 2015… On peut dire que cette foutue année m’aura donné du fil à retordre, avec des découvertes et redécouvertes tardives à la pelle… Je termine donc (ou pas) avec un groupe français qui devrait réussir son incursion de dernière minute dans le top des albums rock de l’année 2015.

Puscifer – Money Shot

On le sait bien depuis longtemps, Maynard James Keenan (la voix de Tool) est un drôle de personnage. Mais même sachant ça, j’aimerais avoir une conversation avec lui afin qu’il m’explique d’où viennent ces idées de pochettes pour son groupe Puscifer. Vous allez me dire : qu’est-ce qu’on s’en bat le steak des pochettes ? Bien sûr la musique d’abord, tout ça tout ça, mais tout de même, on peut légitimement penser que la pochette (désolé d’enfoncer des portes ouvertes) sert à illustrer la musique et à ce titre, devrait être connectée à cette dernière.

Infinity Girl – Harm

Originaire de Brooklyn, Infinity Girl ce sont quatre jeunes gars bercés par la scène post-punk/shoegaze des années 80/90. Un groupe de plus dans le créneau me direz-vous, oui mais à l’instar d’un Cheatahs, ces mecs ont choisi de suivre une voie certes « hommage » mais contenant tout de même quelques libertés par rapport au genre originel…

Light Years – I’ll See You When I See You

Débarquant de Cleveland, Ohio, Light Years est le genre de groupe mélangeant pop et punk sans trop faire de remous pour rester accessible quoi qu’il arrive. Leurs modèles sont directement reconnaissables, ce sont les groupes qui ont marqué le genre à la fin des années 90/début 2000 grâce à des titres diffusés sur MTV (qui est une chaine musicale à la base, oui) ou sur quelques radios, des groupes tels que Blink 182 ou New Found Glory.

Coldrain – Vena

La scène post-hardcore « à la ricaine » actuelle pond des œufs un peu partout, j’en veux pour preuve Coldrain, groupe japonais dont on n’aurait jamais pu savoir la provenance avant de recevoir la fiche promo de ce Vena, soient onze titres comprenant pas mal de poncifs inhérents au genre mais aussi pas mal de qualités pour qui apprécie un tant soit peu le style.

Arcane Roots – Heaven & Earth (EP)

Après un EP prometteur et un album transformant largement l’essai, les anglais d’Arcane Roots reviennent cette année (et l’année prochaine avec un album entier normalement) avec un EP appelé Heaven & Earth. Et c’est peu dire que je l’attendais personnellement de pied ferme cet EP.

Chroniques en vrac – Septembre 2015

L’actualité est riche (en sorties, mais aussi en qualité)… Trop riche pour qu’on puisse trouver le temps d’écrire des chroniques en bonne et due forme sur tous les albums qui le mériteraient plus ou moins. Dans le viseur de ce vrac de septembre, 4 albums qu’on pourra qualifier de globalement réussis, mais qui ont peu de chances de marquer leur époque.
On commence par le nouvel album de Bring Me the Horizon, That’s the Spirit. Et le premier nom qui vient à l’esprit en écoutant cet album c’est… Linkin Park. Pas que ce soit une surprise, il suffisait d’écouter les [...]

PiL – What The World Needs Now

A presque 60 ans et la gloire derrière lui, l’ex Sex Pistols John Lydon n’a pas envie de rendre les armes ni de fermer sa gueule. Il mène son projet PiL (pour Public Image Ltd) depuis maintenant dix albums et revient cette année avec « ce dont le monde a besoin maintenant ». Vraiment ?

Set It Off – Duality: Stories Unplugged

Formé en 2008 et auteur de deux albums (Cinematics en 2012 et Duality en 2014) et de trois EPs, Set It Off est un groupe floridien officiant dans un créneau pop rock gentille avec laquelle je ne suis pas forcément des plus familiers. Après un visionnage rapide de leurs clips sur youtube, j’ai serré les dents avant de me lancer dans l’écoute de ce Duality: Stories Unplugged, quatrième EP qui, comme son nom l’indique, est une revisite de certains de leurs titres en version acoustique.

Highly Suspect – Mister Asylum

Oh la belle découverte que voilà! Déboulant de nulle part ce trio new-yorkais (qui existe quand même depuis 6 ans hein) arrive armé jusqu’aux dents avec 10 titres irrésistibles d’un rock burné et bandant qui devrait faire les affaires des amateurs du Queens of the Stone Age le plus direct, ou d’un Royal Blood au meilleur de sa forme.