black metal

Bilan 2015 Black / Death – Krakoukass

2015, putain de sacrée année qui restera malheureusement dans les annales d’abord pour de bien tristes raisons. Mais ces enculés ne parviendront pas à nous faire oublier que 2015 fut aussi une bien belle année musicalement parlant et on va se concentrer sur cet aspect bien plus positif. Une riche année donc et le bilan est d’autant plus compliqué à faire en bout de course. On se rend finalement compte qu’il n’y a plus tellement de sens à essayer d’établir un « classement » en bonne et due forme, tant les choses bougent et varient d’un jour à l’autre. Du coup [...]

Shrine of insanabilis – Disciples of the void

Quand on a deux doigts de jugeote et qu’on voit débarquer un groupe de black metal allemand auquel s’est très rapidement intéressé l’excellente écurie (allemande elle aussi) World Terror Committee, on se dit qu’on est face à l’alternative suivante : soit un membre du groupe fait partie du staff du label ou baise la secrétaire de direction ; soit la musique va faire bobo aux fefesses.

Enslaved – In Times

A chaque nouvel album du groupe depuis Isa, je me demande si Enslaved arrivera à persister dans la qualité. Et le constat est clair, rarement un groupe n’aura perduré à un tel niveau depuis ses début, aucun faux pas, aucun album raté ou expérimentation dans un autre genre hasardeuse à signaler. Je suis fan depuis Monumension mais je considère qu’ils ont trouvé leur formule avec Isa en 2004 et persistent depuis à l’élaborer en réussissant à chaque fois l’exploit de surprendre de nouveau. Allez, In Times n’est pas au niveau de la claque que fut RIITIIR il y a [...]

Batushka – Litourgiya

Selon le label polonais Witching Hour qui a signé le projet, Batushka serait une sorte de « all-star band » formé d’acteurs bien connus de la scène metal souhaitant conserver (au moins pour l’instant) l’anonymat.
L’album se présente comme un rituel orthodoxe, très cohérent et compact. Seulement, à la différence de bon nombre de projets officiant dans l’orthodoxe, Batushka ne délivre pas un exercice de style longuet et dévolu d’âme. Le groupe arrive nettement à se démarquer du reste de la scène orthodoxe grâce à leur travail sur la composition et l’atmosphère. Le riffing et l’ambiance sont saisissants dès le premier morceau [...]

Secrets of the Moon – SUN

Ma (probable) dernière grosse claque de l’année nous vient des allemands de Secrets of the Moon. Et la surprise est de taille car il faut bien reconnaître que l’intérêt des sorties du groupe tendait à s’amenuiser avec le temps, après deux albums référence (Carved in Stigmata Wounds et Antithesis). Rien de honteux pour autant, et ne nous méprenons pas : Privilegivm autant que Seven Bells étaient tous deux de très bons albums. Le premier en tant que doublon d’Antithesis, le deuxième dans une sorte de tentative d’aller chasser sur les terres dark/doom d’un Triptykon. Mais on ne pouvait s’empêcher de penser [...]

Bridge Burner – Mantras Of Self Loathing

Débarquant d’Aukland (Nouvelle-Zélande), Bridge Burner est un jeune quartet formé un peu plus tôt en cette année 2015 (sur les braises de Graves, un groupe local) et livrant là son tout premier EP.

Chroniques en Vrac – Novembre 2015

Un vrac de novembre sous le signe de vétérans et des retours réussis en 2015 : le rock puissant et irrésistible de Clutch, le post-punk aux atours new wave de Killing Joke, le black norvégien de Kampfar, et enfin le metalcore de Vision of Disorder qui signe son 2ème album depuis son come-back discographique de 2012. L’expérience au service de la qualité en somme. On en redemande…

This Gift is a Curse – All Hail the Swinelord

Une boucherie… Une furie proprement phénoménale. On a forcément l’habitude de rencontrer et écouter des albums très violents ou extrêmes mais il faudrait être instable ou franchement blasé (voire baisé de la tête) pour ne pas se laisser impressionner et reconnaître que ce nouvel album de This Gift is a Curse est probablement le truc le plus malsain et étouffant que vous pourrez entendre cette année.

Regarde les Hommes Tomber – Exile

Ah Regarde les Hommes Tomber… Je dois dire que le premier album de ces nantais m’avait quelque peu déçu après un teasing efficace, des atours séduisants (très belle pochette du premier album) et un patronyme que je trouvais personnellement à la fois intrigant et prometteur. Au final la réussite de ce premier jet n’était que partielle, et l’album m’avait semblé manquer de quelque chose, l’équilibre des forces et la qualité d’accroche n’étant pas forcément au rendez-vous. C’est pour cette raison que je ne me suis pas précipité sur ce deuxième album dès sa sortie et que ma première écoute s’est [...]

Totem Skin – Weltschmerz

 
Second véritable album pour Totem Skin après le très bon Still Water Runs Deep (je vous avais pour ma part déjà parlé d’eux au travers de leur excellent EP These Ghosts Are Haunting Our Halls) et surprise en découvrant cet artwork, faisant penser à un John Baizley (Baroness) au rabais (signé en réalité par Chris Panatier, qui est français). Une cover pas vraiment à mon goût qui ne fait que renforcer la claque provoquée par la première écoute de ce Weltschmerz (et le plaisir durant les suivantes).