black metal

Gardsghastr – Slit Throat Requiem

Gardsghastr est le nouveau projet du leader de Chaos Moon, secondé ici par le batteur et le guitariste, et par Swartadauþuz, tête pensante de Bekëth Nexëhmü (one-man band suédois). Un nouveau groupe ayant semble-t-il pour objectif de nous replonger en plein dans l’heure de gloire d’un style plus si bankable aujourd’hui: le black metal symphonique !

High Fighter – Champain

Originaire d’Hambourg, High Fighter est un combo officiant dans un sludge/stoner oscillant entre mélodies et parties plus nerveuses. A sa tête on trouve Mona, chanteuse volubile, passant de cris arrachés black metal à un chant mélodique puissant et aérien. Des variations vocales allant de pair avec la musique délivrée par ses comparses, elle aussi plutôt variée.

Yonder – Temple Of Eyes

Dans le blackened crust, il n’est désormais pas facile de sonner original tant le genre s’est démocratisé ces dernières années. Pourtant Yonder, jeune groupe de Stuttgart ayant sorti sa première démo il y a trois ans, va y parvenir avec ce Temple Of Eyes. En effet, plutôt que de sonner comme un xième ersatz de Martyrdöd, le quartet allemand va développer des paysages sonores plus atmosphériques, s’accordant idéalement avec le déversement de rage typique du style.

Tryglav – Night Of Whispering Souls

Tryglav est un jeune one-man band originaire de Croatie et ayant à peine un an d’existence. Aux commandes du projet, on trouve un certain Boris Behara (secondé sur l’album par un chanteur session, un certain Morbid), multi-instrumentiste de talent s’occupant aussi des lyrics. Une tête pensante semble-t-il bercée par la scène extrême scandinave des années 90, en effet il plane sur ce Night Of Whispering Souls un côté familier, brutal et mélodique à la fois, comme à la grande époque.

Verwoed – De Val

Avec Fluisteraars, Turia et autres Terzij de Horde, la scène black metal néerlandaise connaît une nouvelle effervescence ces dernières années. Verwoed est un nouveau nom à ajouter à cette prometteuse liste, ce one-man band monté en 2014 sous le nom de Woudloper (nom changé en 2015) propose un black metal infusé d’ambiances psychédéliques et de pesanteur doom.

Cepheide/Time Lurker – Lucide

Match franco-français pour ce split entre Cepheide et Time Lurker. Si l’on connaît déjà le premier, excellent duo de black atmosphérique, ce sera une totale découverte pour le second, one-man band strasbourgeois officiant plus ou moins dans le même environnement.

Vale – Burden Of Sight

Deux ans après avoir sorti sa démo, Vale passe aux choses sérieuses en sortant Burden Of Sight, premier album qui vient s’ajouter au catalogue de l’excellent label The Flenser (Have A Nice Life, Street Sects etc.). Le groupe californien comprenant des membres d’Abstracter, Atrament ou encore Ulthar, délivre un blackened crust basé sur des riffs en trémolo picking, des rythmiques principalement dans le rouge et une vocaliste aux cris stridents. Le tableau idéal pour passer un bon moment !

Wykan – Brigid – Of The Night

« Pink Floyd meeting Black Sabbath meeting Mayhem« , c’est par cette étrange mais alléchante description que Wykan aime se décrire. Le groupe quebecois fondé en 2017 est en effet adepte des mélanges, le doom psychédélique côtoyant le stoner rock, le heavy blues et donc le black metal. Un an après Solace, leur premier EP, le quartet montréalais remet le couvert avec ce Brigid – Of The Night, pour trois nouveaux titres mouvementés.

Remete – Into Endless Night

Remete est un des nombreux projets de D. (oui c’est comme ça qu’il se fait appeler), homme à tout-faire derrière des groupes comme Forest Mysticism et Woods Of Desolation. L’australien a une spécialité: faire du black metal à tendance atmosphérique comme personne d’autre. Cela se vérifie avec Into Endless Night, le nouveau chapitre de son groupe Remete.