dark/doom metal

Planet Eater – Blackness From The Stars

Originaire de Regina (Saskatchewan, Canada), Planet Eater est une jeune formation de cinq beaux bébés poilus. Pour son premier album (faisant suite à un premier EP éponyme en 2015), le quintet nous gratifie d’une (très) alléchante liste d’influences afin d’appâter le plus large public possible, on y trouve autant Morbid Angel que Converge, Gojira, Strapping Young Lad, Deftones et même Neurosis. Un gros bordel instable vu l’étendue des styles revendiqués ?
Pas tant que ça en fait. En effet, les influences de nombreux noms cités n’apparaissent que très peu, voire pas du tout (les petits Converge et Deftones sont [...]

Aversio Humanitatis – Longing For The Untold

Pur produit de la scène extrême espagnole, Aversio Humanitatis traîne ses guêtres dans le milieu depuis 2010 tout en restant très discret (les trois membres du groupes souhaitant rester anonymes, c’est pour cela qu’ils n’utilisent que leurs initiales pour s’identifier). Un album en 2011 (Abandonment Ritual) et deux splits (un avec Selbst et Nihil en 2013, un autre avec Primigenium en 2015) ont été sortis avant ce Longing For The Untold, nouvel EP de quatre titres qui a suscité l’intérêt de pas mal de labels tels que Season Of Mist, Dark Descent ou encore Sentient Ruin (ces derniers leur [...]

Future Faces – Revolt

Composé de membres de groupes suisses plutôt très bons dans leurs genres – Equus et Elizabeth – , Future Faces ne donne pourtant pas du tout dans les mêmes sonorités. Aucune trace de hardcore ou de paysages à ambiances cinématographiques à l’horizon, ce jeune trio formé en 2015 s’attaque à un genre connaissant un important revival ces derniers temps: le post-punk.

Frailty – Ways of the Dead

Pas forcément évident de faire rimer Lettonie avec metal dans l’absolu. Et pourtant Frailty existe depuis maintenant presque 10 ans et vu la qualité de son 3ème album, Ways of the Dead, voilà un groupe qui mérite d’être pris très au sérieux, comme l’avait d’ailleurs déjà souligné le collègue Darkantisthène, dans sa chronique du premier album du groupe sorti en 2008, quelque part dans ses colonnes.

Zaum – Eidolon

Duo formé en 2013 du côté du Nouveau Brunswick (Canada), Zaum est un groupe qui ose un mélange de doom et d’influences ethnico-spirituelles unique en son genre, genre qu’ils nomment eux mêmes « mantra doom ». Après Oracles (2014) puis un split avec Shooting Guns (2015), Kyle Alexander et Lewis font leur retour avec Eidolon, second long-format constitué de seulement deux pistes de même durée: 21 minutes pile poil chacune.

Dark Habits – Cave Paintings

Dark Habits est un jeune groupe de Glasgow sortant avec ce Cave Paintings son tout premier EP, soit un concentré d’influences issues d’un peu toutes les scènes tendances en matière d’extrême. Avec son artwork so(m)bre et plutôt réussi, le trio écossais signe six titres qui « font penser à » mais très encourageants pour la suite.

Cult Cinema – Cosmic Horror II

Venant tout droit de Londres, Cult Cinema avait titillé la curiosité des amateurs de hardcore ouvert en 2011 en sortant Iscariot, un très bon premier EP produit par Magnus Lindberg (Cult Of Luna) et à l’artwork sombre mais ultra classe (signé Sin Eater). Après plus de cinq ans de silence, les anglais ont signé leur retour en novembre 2016 avec Cosmic Horror I, nouvel EP dont la seconde est sortie en avril dernier… en attendant le troisième volet pour terminer la trilogie !