dark/doom metal

Aseptic White Age – Reminiscence

Aseptic White Age est une jeune formation italienne œuvrant dans une mixture personnelle de post-rock/metal et de jazz (mais pas que). Reminiscence, leur premier album, offre en effet une fusion d’éléments variés, entre atmosphères sombres et progressives laissant place à des parties semblant improvisées ainsi qu’à des sonorités synthétiques.

Secrets of the Moon – SUN

Ma (probable) dernière grosse claque de l’année nous vient des allemands de Secrets of the Moon. Et la surprise est de taille car il faut bien reconnaître que l’intérêt des sorties du groupe tendait à s’amenuiser avec le temps, après deux albums référence (Carved in Stigmata Wounds et Antithesis). Rien de honteux pour autant, et ne nous méprenons pas : Privilegivm autant que Seven Bells étaient tous deux de très bons albums. Le premier en tant que doublon d’Antithesis, le deuxième dans une sorte de tentative d’aller chasser sur les terres dark/doom d’un Triptykon. Mais on ne pouvait s’empêcher de penser [...]

Valve – Apnée

Pour appeler son album Apnée, il faut au moins officier dans un style qui s’y prête. C’est bien le cas pour Valve dont le dernier album comprend une atmosphère lourde et suffocante, entre sludge, doom et post-hardcore, soit un cran au-dessus de ce qu’on avait pu entendre sur la première démo du groupe sortie en 2012.

Oldd Wvrms – NØT

Jeune formation située entre Belgique et Luxembourg, Oldd Wvrms semble foisonner d’idées tant le groupe se montre prolifique: formé en 2014, le groupe en est déjà à son second EP avec ce NØT, le précédent (et premier) intitulé Mater Serpentium ayant vu le jour pas plus tard que cet été !

Church – Unanswered Hymns

Formée en 2013 du côté de Sacramento, Church (qu’on croise aussi délesté de son « u ») est une jeune formation mélangeant sludge et doom, se réappropriant les codes du genre pour en délivrer une recette bien fraiche (voire glaciale) ponctuée de sonorités 70’s. Unanswered Hymns est le premier 3-titres du groupe, mais trois titres étalés entre 19 et 12 minutes mais dont aucune d’entre elle ne se révèle superflue, et ça c’est très fort !

Chroniques en Vrac – Octobre 2015

Ça y est l’automne est là et bien là, l’hiver se rapprochant même à grands pas (ça caille un peu en ce moment, non ?). Pour cette rubrique Vrac d’octobre, je vous propose donc de nous consacrer au black metal, à travers 4 sorties notables de cette deuxième moitié d’année illustrées toutes les 4 par de bien belles pochettes. Pas de doute l’année 2015 apparaît décidément comme un grand cru pour le genre, après les excellents albums des islandais de Misþyrming et des polonais de MGLA, qui apparaissaient pourtant difficiles à égaler. Zoom sur le deuxième album de la controversée lady du black Myrkur, [...]

Planks – Perished Bodies

Après sept ans d’existence au sein de la scène hardcore (à tendance sombre) allemande (et européenne), Planks a décidé de mettre la clé sous la porte l’an dernier. Un an plus tard, le trio originaire de Mannheim vient marquer cette séparation en sortant Perished Bodies, un album posthume contenant ce que le groupe avait composé avant d’annoncer son split.

Dysylumn – Conceptarium

A la vue de la cover de ce Conceptarium (ainsi que celle de leur premier EP éponyme), on peut directement se rendre compte de la passion pour l’astronomie de Dysylumn. Le duo lyonnais aime l’espace et tout ce qui gravite autour, allant jusqu’à incorporer cet aspect « cosmos » à son black/death metal mêlant aussi bien des éléments très techniques qu’une véritable atmosphère galactique.