dark/doom metal

Leucosis – Liminal

Sentient Ruin Laboratories semble toujours décidé à signer les groupes intéressants à tour de bras. Si je vous avais récemment parlé de Hell et de son sludge/doom horrifique, le prolifique label d’Oakland a depuis réussi à attirer dans ses filets de nouveaux groupes de qualité. Qu’il s’agisse de groupes réputés comme Acephalix ou de jeunes pousses inconnues (Calques par exemple), le label semble toujours habité par cette envie de trouver des perles (noires, bien entendu). Pleins feux aujourd’hui sur Leucosis, groupe de black metal de Santa Cruz.

Contaminated – Final Man

Formé en Australie en 2013 sous la forme d’un one-man band (celui du guitariste Lachlan McPherson), Contaminated est devenu l’année suivante un groupe à part entière avec l’arrivée de quatre nouveaux membres, majoritairement issus de Derailment, groupe de sludge/doom local. Après deux démos, le groupe de Melbourne est repéré par un label suédois, Blood Harvest (label spécialisé dans l’extrémisme underground, mais où on retrouve quelques noms plus connus tels que Impetuous Ritual, Atavism ou encore les bretons de Cadeveric Fumes), nouvelle bannière sous laquelle sort Final Man, premier long-format au fort goût de gadoue putréfiée.

Elder – Reflections Of A Floating World

Pour les amateurs de Lore (2015) dont je fais partie, voir qu’Elder livrait un nouvel album cette année a été une très bonne nouvelle, même s’il demeurait toutefois une légère méfiance: le quartet de Boston est-il capable de faire mieux que ce fabuleux album ? La réponse est un grand oui, et même que ce Reflections Of A Floating World enterre carrément son prédécesseur !

Hell – S/T

Cela fait quelques années que ce groupe originaire de Salem fait parler de lui (des EPs, puis des splits, notamment avec Thou ou Mizmor, des membres de ces derniers étant d’ailleurs musiciens de session). Sa provenance tout comme son nom annoncent la couleur, Hell est infernal, Hell fait peur. Pour son premier full-length, le diablotin aux manettes (car oui, c’est le one-man band d’un mystérieux gaillard répondant aux initiales M.S.W.) ne déroge pas à la règle, coulant un béton armé putréfié dans nos conduits auditifs…

Sun of the Sleepless – To the Elements

Sun of the Sleepless est la créature du génial et boulémique Ulf Schwadorf qui a évidemment œuvré ou œuvre encore dans Empyrium, mais aussi dans the Vision Bleak, et plusieurs autres projets plus ou moins durables. Sa créature, dont il a accouché totalement seul et au sein de laquelle il se charge de tout, ce qui est d’autant plus impressionnant que To the Elements est un album vraiment superbe. Ce premier album fait en réalité suite à deux EP parus il y a déjà de nombreuses années (1999 et 2000 précisément). Le projet semblait à l’arrêt avant que l’ami [...]

Nil Miserans – S/T

Formé en 2014 du côté de Bruges par des membres de groupes locaux (Omerta, Rafflesia, Thurisaz, All Above Hate), Nil Miserans a choisi de mélanger black et death metal en plongeant ces styles dans une atmosphère sombre, souvent symphonique, le tout sous forme d’un concept-album ayant pour thématique la mythologie grecque.

Planet Eater – Blackness From The Stars

Originaire de Regina (Saskatchewan, Canada), Planet Eater est une jeune formation de cinq beaux bébés poilus. Pour son premier album (faisant suite à un premier EP éponyme en 2015), le quintet nous gratifie d’une (très) alléchante liste d’influences afin d’appâter le plus large public possible, on y trouve autant Morbid Angel que Converge, Gojira, Strapping Young Lad, Deftones et même Neurosis. Un gros bordel instable vu l’étendue des styles revendiqués ?
Pas tant que ça en fait. En effet, les influences de nombreux noms cités n’apparaissent que très peu, voire pas du tout (les petits Converge et Deftones sont [...]

Aversio Humanitatis – Longing For The Untold

Pur produit de la scène extrême espagnole, Aversio Humanitatis traîne ses guêtres dans le milieu depuis 2010 tout en restant très discret (les trois membres du groupes souhaitant rester anonymes, c’est pour cela qu’ils n’utilisent que leurs initiales pour s’identifier). Un album en 2011 (Abandonment Ritual) et deux splits (un avec Selbst et Nihil en 2013, un autre avec Primigenium en 2015) ont été sortis avant ce Longing For The Untold, nouvel EP de quatre titres qui a suscité l’intérêt de pas mal de labels tels que Season Of Mist, Dark Descent ou encore Sentient Ruin (ces derniers leur [...]