dark/doom metal

Ahab – The Divinity of Oceans

Ouf. Ça n’était donc pas le projet d’un seul album. Re-ouf, le léger changement de line-up (exit le premier bassiste/backing vocaliste) n’a visiblement pas atteint l’harmonie régnant au sein du groupe si l’on considère que cette dernière est nécessaire à la qualité de composition.
Exit également la pochette très peinture maritime française du XIXè siècle par Kinunko Craft et bonjour à notre Géricault national et son célébrissime « Radeau de la méduse ».
Et vous savez pourquoi ces changements n’en sont pas vraiment ? Parce que le compositeur est toujours bien en place et que la thématique esthétique n’a [...]

Bloody Panda – Summon

Avant même d’écouter Bloody Panda, il suffit de poser les yeux sur une photo pour se rendre compte que ce sextet n’a rien à voir avec un groupe de doom normal. Autour de la voix de Yoshiko Ohara, aux cordes vocales à la fois angéliques et déchirées, six musiciens frappent cordes, touches et percussions pour un résultat bien évidemment des plus sombres.
La place de Yoshiko Ohara n’est pas restreinte à celle de l’enfant perdue ou de l’homme/femme aux vocalises violentes et masculines. Cette jeune japonaise est tout simplement femme et c’est cette sensibilité particulière qu’elle apporte dans Bloody [...]

Katatonia – Night Is the New Day

« Vendu » un peu pompeusement comme le meilleur album de metal de ces dernières années, par leur ami de longue date Mickaël Akerfeldt, ce nouvel album de Katatonia arrive enfin trois ans après le précédent et très réussi The Great Cold Distance.
On ne s’attardera pas sur la déclaration du leader de Opeth, qui ne doit visiblement plus écouter beaucoup de disques pour en arriver à une telle assertion pleine d’excès. N’allez pas pour autant croire que ce nouvel album des suédois n’est pas à la hauteur. Loin s’en faut.
On retrouve en effet immédiatement ce qui fait la force [...]

Paradise Lost – Faith Divides Us – Death Unites Us

Darkantisthène :
La foi divise. Certes, mais elle n’est pas la seule. La musique aussi.
Je n’aurais pas cru un jour avoir à débuter une chronique de Paradise Lost sur ce fâcheux constat mais ce nouvel album m’y pousse un peu, il faut bien l’admettre. L’excellente tenue des derniers albums n’est bien sûr pas étrangère à cette amertume, j’avoue avoir la naïveté de toujours beaucoup attendre de ce groupe dont je suis assidûment la carrière depuis le choc que fut pour moi la sortie de Shades of God.
Et Faith Divides Us – Death Unites Us est loin de [...]

Fiend – Agla

Bon j’avoue, sur le papier le fait de voir que Fiend était le nouveau projet (en parallèle de son groupe principal Senser bien sûr) de Heitham Al Sayed, ça me mettait l’eau à la bouche tant j’avais pu être conquis par Lodestar, son précédent groupe éclair, qui nous avait gratifié d’un éponyme d’un fort bon niveau. C’était sans compter sur le fait que Fiend ne fait ni du Senser ni du Lodestar, mais du… Fiend. C’est-à-dire, venons-y, une sorte de doom rock n’roll, pour la plus grande partie de l’album, qui vire ponctuellement vers le stoner.
Par conséquent, on [...]

Procession – The Cult of Disease

Voilà un EP qui fait plaisir aux oreilles.
Procession nous vient du Chili et avec une telle galette il risque d’en amener pas mal à venir écouter le son de cloche de sa paroisse.
Le Chili est une terre de Métal, comme toute l’Amérique du Sud, pas besoin de vous faire un dessin, on pourrait passer la nuit à psalmodier sur qui est le meilleur représentant du continent tant la liste est longue, mais pour l’occase on va s’arrêter sur Procession qui depuis son hémisphère vient parachuter un disque de doom traditionnel pas piqué des hannetons depuis son bombardier [...]

Esoteric – The Maniacal Vale

Je ne m’étais jamais intéressé à Esoteric jusqu’à la sortie de The Maniacal Vale que tout le monde m’a recommandé avec véhémence. J’avais pourtant déjà écouté Subconscious Dissolution into the Continuum sans y trouver un grand intérêt. Je lui ai même donné depuis une nouvelle chance mais sans succès. Rien ne me préparait à être emporté par The Maniacal Vale et être autant fasciné que je le suis, comme toutes les personnes qui l’ont entendu, par ce disque d’une obscurité plus profonde que les trous noirs.
Monstrueusement épique, ce monolithe musical mérite toute votre attention si vous aimez les [...]

Rorcal – Monochrome

Une chose est certaine, les petits gars de Rorcal ne sont pas du genre à se tourner les pouces, car après avoir sorti un split avec Kehlvin (Ascension), ainsi que leur premier album (Myrra, mordvynn, Marayaa) dans le courant de l’année dernière, ils ont encore trouvé le temps de s’associer à divers musiciens et de faire appel à un réalisateur afin de mener à bien ce projet atypique qu’est Monochrome.
Accompagné par Alex Müller (Equus) aux claviers et aux samples, Michael Borcard (Lilium Sova, Jammingroove, Najavibes) au saxophone, et par la voix cristalline de Sydney Pham, le combo genevois [...]

Candlemass – Death Magic Doom

Sale temps au pays du lourd… En 2005 Candlemass emmené par Messiah Marcolin signait son retour par la grande porte avec un album éponyme convainquant. En 2007, une marche supplémentaire était gravie. L’excellent Robert Lowe (Solitude Aeturnus) reprenait le micro pour un King of the grey islands épique en diable. En 2009, avec une régularité d’horloge suisse nous arrive donc Death Magic Doom.
Ce nouvel opus me laisse perplexe. Le feu sacré qui faisait bouillonner le chaudron maléfique des riffs plombés et des sombres harmonies s’est éteint. Les titres s’enchaînent sans véritablement accrocher l’oreille de l’auditeur réclamant sa ration [...]

Dictator – Dysangelist

Les tyrans sont toujours plus seuls au monde qu’on ne le pense. La toute puissance isole. Chypre aussi. Pas spécialement réputée pour être un vivier de groupes à gros son, la république insulaire doit s’apparenter à un désert sans oasis pour quiconque cherche à y monter un line up, a fortiori dans un style aussi exclusif que le doom, a fortiori funéraire.
Dictator est donc l’affaire d’un seul esprit, et d’un esprit seul à juger de l’éloignement duquel il s’époumone. Dysangelist est de la caste des œuvres pour lesquelles l’adjectif ‘extrême’ ignore la vulgarisation pragmatique qui en fait le [...]