dark/doom metal

Mudbath – Corrado Zeller

Formé en Avignon en 2011, Mudbath s’est fait connaitre l’année suivante en sortant une démo (Red Desert Orgy) et en faisant pas mal de premières parties de concerts, joutant notamment avec les montpelliérains Verdun, avec qui ils partagent le goût du riff poisseux et de l’extrême lourdeur, à plusieurs reprises. 2015 voit donc le groupe revenir armé d’une nouvelle offrande de sludge/doom made in Southern France.

Thorns – From Tears To Glory

Thorns fait partie des valeurs montantes de la scène hardcore australienne. Le groupe de Melbourne s’affirme même comme l’un des plus lourds du coin. La raison à cela ? Mixer des éléments issus du sludge/doom avec du hardcore « moshable » pour un rendu pas si éloigné d’un Xibalba.

Baptists – Bloodmines

Les bûcherons canadiens sont de retour ! Après avoir abattu leurs premiers sapins l’an dernier avec Bushcraft, redoutable premier album, revoilà les Baptists armés d’un Bloodmines, reprenant tous les éléments ayant forgé leur caractère.

Barabbas – Messe pour un chien

Attendus pendant l’été, c’est finalement en fin d’année que Barabbas et ses apôtres daignent enfin revenir parmi nous, pauvres mortels, et donner une suite à leur prophétique EP Libérez Barabbas ! (2011 mais chroniqué en ces pages en début d’année) Une attente comblée par un véritable premier album possédant autant de cachet que l’EP.

Drones Of North America – S/T

Presque cinq ans après la sortie de Spoils Of Failure, dernier album en date de Buried Inside, de nombreux fans en attendent toujours désespérément la suite, si possible une suite qui serait à la hauteur de Chronoclast (2005) ou la pierre angulaire de ce groupe canadien… donc on s’y remet les gars, ok ? (oui, c’est une requête personnelle). Bon, s’ils ne semblent pas bien pressés de la sortir cette suite, certains membres du groupe ont décidé de faire autre chose en attendant (ou pas), notamment dans un groupe nommé Drones Of North America.

Mortals – Cursed To See The Future

Annoncé telle une rencontre entre la lourdeur de High On Fire et la féroce noirceur de Darkthrone, Cursed To See The Future a de quoi allécher, d’autant plus que le groupe qui en est responsable est un trio 100% féminin. Concrètement, ce second long-format de Mortals contient bien des éléments des influences annoncées, mais le résumer qu’à cela serait bien réducteur !

Anopheli – A Hunger Rarely Sated

Tout jeune groupe partagé entre Grande-Bretagne et États-Unis (entre Londres et Oakland plus précisément), Anopheli comprend en son sein la crème du crust/doom (& more) de ces dernières années, à savoir des (ex et actuels) membres de Fall Of Efrafa, Light Bearer, Momentum, Carnist et Monuments Collapse.

Fórn – The Departure Of Consciousness

Fórn est un jeune groupe de Boston dont la passion est de plomber l’ambiance. Non pas en racontant des blagues racistes lors d’un diner de famille (quoique ça on n’en sait rien), mais en essayant de jouer la musique la plus lourdement malsaine qui soit. Faisant suite à un EP éponyme sorti l’an dernier, le groupe revient avec The Departure Of Consciousness, soit un amalgame cradingue de sludge, doom agrémenté d’une lichette de black metal.

Wolves Like Us – Black Soul Choir

Après la très bonne impression laissée par Late Love, premier album pêchu remettant au goût du jour des influences post-hardcore 90’s (Quicksand en tête), les norvégiens de Wolves Like Us passent la seconde avec Black Soul Choir, à la tonalité davantage grungy.