dark/doom metal

Triptykon – Melana Chasmata

Celtic Frost avait signé le comeback le plus percutant de la scène Metal en sortant Monotheist en 2006. Autrefois moqué et pourtant extrêmement influent au sein de l’underground, Tom G. Warrior réussissait à gagner le respect définitif des critiques et du public. Mais tout allait sûrement trop bien pour ce personnage torturé de réputation. Il fit donc voler le groupe en éclats à peine les premiers lauriers récoltés.

Fange – Poisse

Fange est un jeune trio (monté notamment par des membres de Huata, de Zalhietzli et de Brain Pyramid) dont la vocation semble être de vouloir délivrer le son le plus monstrueusement crasseux (ou crasseusement monstrueux, ça dépend comment vous vous placez) possible.

Thou – Heathen

En quelques années, Thou a réussi à se hisser au sommet de son propre art et à devenir l’un des groupes de sludge les plus attendus au tournant. Il faut avouer que la bande de Baton Rouge, Louisiane, ne ménage pas sa peine, multipliant les sorties (EPs et splits principalement) ces dernières années (cet album, un tribute to Nirvana, un « best of » et un split avec leurs demi-frères maléfiques The Body rien que pour ce début 2014 !). Heathen est leur quatrième album long-format, quatre ans après l’incroyable Summit, chef d’œuvre absolu qui avait réussi à mettre d’accord les [...]

Barabbas – Libérez Barabbas !

Barabbas est un groupe de la région parisienne formé en 2007 avec la volonté de – je cite la bio – « prodiguer réconfort moral, paix de l’esprit et acouphènes irréversibles aux brebis métalliques égarées qui poussent les portes de son Église Sonique du Saint Riff Rédempteur ».

Uboa – Jouissance

Uboa est un projet solo monté par un inconnu australien s’appelant « X » proposant sa musique à prix libre sur Bandcamp. Dit comme ça, ça n’engage pas vraiment à aller écouter, et pourtant son indéfinissable et flippant artwork incite vraiment à appuyer sur « play ». Puis bon, qui refuserait une Jouissance gratuite ?

In Solitude – Sister

Après avoir joué les premiers rôles dans le revival heavy à la Maiden/Mercyful Fate, voilà que les suédois de In Solitude semblent décider à insuffler une bonne dose de changement dans leur musique.
On aurait écouté en boucle The Mission, Sisters of Mercy voire Joy Division pendant les deux années qui séparent le très bon the World, the Flesh, the Devil de ce Sister fraîchement débarqué, que ça ne nous étonnerait qu’à moitié.

Retour sur le Wolfthrone Fest : 3 albums de death metal à écouter

Les 08 et 09 novembre 2013 s’est tenue la première édition du Wolfthrone festival à La Clef (St Germain en Laye dans le 78) avec une affiche assez exceptionnelle pour les amateurs de metal extrême et en particulier de death metal.
Une très bonne édition dont mon propos n’est pas ici d’écrire un live report en bonne et due forme, mais qui me servira plutôt de prétexte pour évoquer les 3 groupes vainqueurs du fest selon moi, et (dans l’ordre chronologique de leur date de sortie) surtout leurs albums -pas encore chroniqués sur Eklektik- qu’il faut pourtant absolument et [...]

The Body – Christs, Redeemers

Œuvrant jamais où on ne l’attend, le monstre bicéphale The Body revient déjà armé d’un nouvel album et ce seulement quelques mois après l’EP Master, We Perish. Le duo guitare/batterie de Portland, toujours composé de Chip King et Lee Buford poursuit son œuvre singulière entre sludge et noise à l’atmosphère suffocante, mais se montre avec ce Christs, Redeemers, un peu plus aventureux.

Entropia – Vesper

Originaire de Pologne, Entropia est un jeune groupe dans l’air du temps. En effet, le groupe mixe black metal, postcore et shoegaze, nomme ses morceaux « de manière conceptuelle » avec des noms d’illustres inventeurs/personnages historiques et met tout ça en libre téléchargement sur sa page Bandcamp. Un genre d’optique vu et revu sur les blogs spécialisés ces dernières années, si bien que c’est avec une certaine méfiance que se présente cet album, la faute à des wagons de groupes du style de qualité aléatoire.

Deuil – Acceptance/Rebuild

Monté sur les cendres d’Isaiah (excellent groupe de screamo dans la lignée des meilleurs groupes francophones parmi les pionniers du genre tels que Mihai Edrisch ou Sed Non Satiata), Deuil est un jeune groupe liégeois ayant décidé de troquer le screamo en faveur d’un style plus en vogue actuellement, à savoir un bâtard de sludge/doom et de black metal.