dark/doom metal

Devil – Magister Mundi Xum

La touche vintage venue du grand Nord. Résurgence des mythes, resucées géniales ou fumisteries barbantes ? Les barons scandinaves s’amusent à redessiner les contours des genres, on l’avait vu il n’y a pas si longtemps avec Ghost. Ce qui est assez intéressant avec les « machines à reproduire » suédoises, norvégiennes ou finlandaises, c’est d’abord cette passion pour l’authenticité, cette volonté de faire du neuf avec du vieux, pas question de sacrifier à la tradition quand on retouche à l’Histoire. Il faut dire que l’Histoire on la tutoie tous les jours, elle est culturelle, Mercyful Fate le cousin danois ou Sarcofagus [...]

Paradise Lost – Tragic Idol

Postulat de départ de cette chronique, histoire que les choses soient claires : je suis un grand fan de Paradise Lost, toutes périodes confondues. Il s’agit d’un des rares groupes a avoir réussi à construire une discographie aussi variée sans avoir jamais perdu leur âme en chemin. Je vais m’efforcer de rester objectif, sachant que tout ne me satisfait pas dans les dernières livraisons du groupe. En effet, depuis quelques années il faut admettre que le groupe souffle le chaud et le froid avec des albums plutôt très bons dans l’ensemble, mais qui, souvent, après 4-5 titres de départ excellents, retombent [...]

Corrupted – Garten Der Unbewusstheit

Un nom allemand pour ce nouvel album, Corrupted nous avait jusqu’alors habitué à des titres en espagnol, mais le groupe vient du Japon, et propose depuis plus de 10 ans un sludge/doom funèbre d’une lenteur maladive.
Toujours lugubre, ralenti, minimaliste, ce 5ème album dépareille pourtant sensiblement dans le sens où il établit une sorte de lien entre post-rock et funeral doom, en laissant plus de place à des notes en son clair égrainées toutes les 10 secondes sur un battement régulier qu’aux masses grondantes de saturations d’infra-basses qui autrefois formait la consistance majoritaire de leur musique.
3 morceaux, pour une heure de musique. [...]

Les héritiers du Doom / Stoner / Sludge

Chez Eklektik, on rigole déjà de voir accourir ventre à terre les intégristes du doom, les ayatollahs du sludge, les junkies du stoner, le couteau entre les dents, le pétard dans la poche, prompt au tapage nocturne et incendiaire. Alors oui ce dossier parle de doom, de stoner, de sludge. Mais non on ne se risquera pas à une définition en bonne et due forme de chaque terme. Pourquoi ? Tout simplement parce que définir c’est imposer une norme et que les groupes naviguant dans ces sphères musicales sont peu enclins à cette étiquetage. Pas qu’il n’y ait d’éléments [...]

Sol/Blóðtrú – Old Europa Death Chants

Réunion de deux émissaires danois montés sur le front historique du reliquat des patrimoines, Old Europa Death Chants, est d’abord le résultat d’une rencontre qui amène Trúa, que l’on connaissait plus volontiers comme un architecte de l’atmosphère de sa chapelle blackisante : Blóðtrú, à fusionner à l’univers d’Emil Sol Brahe, un des saints patrons déchus de la scène doom locale avec son projet bourré aux opiacées : Sol. Le résultat ?
Un disque aux allures de procession douloureuse et intangible, le regard rivé sur un passé mythique révolu. Emprunt de la majestuosité que peut révéler une passion comme la nostalgie, le binôme [...]

400 The Cat + Solar Flare + Rorcal – 20 Octobre 2011 – Mojomatic (Montpellier)

Les dates se suivent et ne se ressemblent pas au Mojomatic.
Déjà venu pour effectuer ma rentrée avec Yob et Dark Castle (sans Kongh, hélas), j’avais quand même plus de motivation cette fois-ci pour faire le déplacement.
Déjà parce que j’avais envie de revoir 400 The Cat sur une scène plus grande que l’Up & Down, et envie de découvrir Rorcal.
400 The Cat vient de se séparer de son bassiste (un ex Superstatic comme la moitié du line-up). Donc à première vue ça risque d’être difficile. Et au final le set est plutôt réussit. Quelques pains, mais plus causés par [...]

Orthodox – Baal

Comme les saisons, chez les espagnols d’Orthodox les albums se suivent mais ne se ressemblent pas. Quand ils ne nous jouent pas le grand maelström foutraque de leur doom qui vire au kaléidoscope, les mecs se dissolvent dans les ambiances éthérées de la déconstruction, un bonheur qu’ils partagent avec sympathie depuis des années avec leur auditoire. Avec Baal ils ont affûté leurs cornes, pris de l’élan et passent le tunnel de verre pour un retour grand format en 2011.
Baal est heavy. Du genre à coller du riff qui claque sans crier gare, avec ce petit retour bien velouté [...]

Tombs – Path Of Totality

Il y a des matins où en traînant sur le net on se dit que ça pourrait être cool de mettre une musique sur un nom lu maintes et maintes fois à droite et à gauche. Bien m’en a pris le jour où je suis comme cela tombé sur le dernier disque de Tombs, Path Of Totality, après une curieuse envie d’écouter une nouveauté post-machin-sludgesque. De ce point de vue là, on est de prime abord surpris avec une introduction assez blackmetallesque qui pose une ambiance de plomb alourdie par quelques ralentissementq sludge du plus bel effet. La voix [...]

Horse Latitudes – Gathering

La Finlande en pleine forêt noire. Pas besoin d’un GPS pour situer exactement Horse Latitudes ils jouent sur un parallèle du tropique Doom Metal, parent du Capricorne.
Under the Sign of the Black Mark, that’s right baby.
Pour lancer ses sorts le trio a tapé dans le champi de la fréquence basse, le genre de champi atomique qui a un goût d’humus, avec cette densité terrienne qui plombe sous les effets magnétiques des noyaux métalliques qui irradient les couches de ses atomes.
Et ce ne sont pas les trompettes de la Mort qui annoncent votre glas, mais la montée [...]

Minushuman – Bloodthrone

Deuxième album pour les français de Minushuman, et deuxième claque. Watch the World Die (d’abord paru en autoproduction et rapidement récupéré par Season of Mist) avait posé les bases du style de ce groupe, quelque part entre death mélodique, thrash et surtout dark. Bloodthrone enfonce le clou et confirme que ce groupe est à prendre très au sérieux et se pose même comme un des meilleurs groupes français du genre, sans qu’on puisse réellement le comparer à un autre groupe existant (peut-être très rapidement quand même à Gojira mais pas tant concernant la musique, que concernant une atmosphère et une [...]