death/grind

Noose Rot – The Creeping Unknown

Jeune trio réunissant des membres de Gatecreeper, Skeletonwitch et Wolvhammer, Noose Rot débarque avec un premier EP aux quatre titres mélangeant lourdeur et saleté sludge à un death metal du genre caverneux, le tout avec un sens du groove particulièrement affûté.

Sanction – The Infrigement Of God’s Plan

The Infrigement Of God’s Plan est sorti en 2017 mais il aurait pu sortir en réalité une bonne quinzaine d’années auparavant. En effet, reprenant de bien nombreux éléments des débuts du metalcore, les newyorkais de Sanction auraient pu être signés sur Victory ou Trustkill.

Widow’s Peak – Graceless EP

Formé en 2016 du côté de Calgary (Canada), Widow’s Peak est un groupe de death metal à tendance technique auteur avec ce Graceless, d’un premier EP regardant un peu plus en Europe, plus précisément du côté de la Belgique.

Whoresnation – Mephitism

Maman, quelle violence ! Les bisontins de Whoresnation n’y vont pas avec le dos de la cuillère quand il s’agit de faire du grindcore. Rapide et ultra brutal, Mephitism renferme vingt titres pour autant de minutes, et déblaie tout sur son chemin…

Misrule – Forced To Suffer

Si les albums pouvaient avoir une odeur, il est certain que celle de Forced To Suffer, premier EP de Misrule, aurait des effluves de contenu de poubelles où s’ébattraient gaiement les mignons asticots jaunes que l’on peut voir sur sa cover. Une cover au style approchant celui de Decline de Vermin Womb (au niveau du son aussi d’ailleurs !). On aurait pu avoir le même artiste derrière, mais non. Point commun tout de même, c’est la tête pensante du groupe qui s’en est chargée, et chez Misrule, il n’y en a qu’une, celle de S. Mahoney, homme à tout [...]

Vastum/Spectral Voice – Split

Match entre deux groupes qui montent dans le game du death metal avec ce split sortant chez le très prolifique label Dark Descent Records. Vastum (dont je vous ai déjà parlé dans une chronique il y a déjà trois ans) rencontrant Spectral Voice (auteur l’an dernier de l’excellent Erroded Corridors Of Unbeing) pour deux titres aussi rugueux que la cover est illisible (mais jolie !).

Containment/Working Men’s Club – Split

La scène hardcore underground londonienne se voit à l’honneur sur ce split entre Containment et Working Men’s Club, deux jeunes groupes aimant jouer vite et violemment. L’occasion de repérer deux groupes à voir en petit club lors d’un futur séjour dans la capitale britannique ?

Slugdge – Esoteric Malacology

Une faille spatio-temporelle, je vous le dis, je ne vois qu’une faille spatio-temporelle pour m’avoir empêché de vous reparler de ce groupe, alors que j’avais pourtant adoré et chroniqué le premier album il y a 5 ans, et alors que le tandem a depuis sorti deux autres albums, a priori d’excellente facture, même si j’avoue ne pas les avoir beaucoup écoutés.

Live-report: Heaven Shall Burn/August Burns Red/Whitechapel/In Hearts Wake

Concert du 14 mars 2018 au Roxy (Prague).
Quasiment trois ans après l’un de mes premiers live-reports sur Eklektik, le groupe dont il était question à l’époque, In Hearts Wake, revient en terres tchèques, accompagné cette fois de grosses écuries dont les allemands de Heaven Shall Burn qui célèbrent pour l’occasion leur ultime tournée concernant l’album Wanderer. C’est donc cette fois-ci au Roxy, grosse salle pouvant accueillir un bon millier de personnes qu’a lieu le concert, l’occasion pour voir dans un premier temps si les australiens se défendent aussi bien qu’en club.

Afgrund – The Dystopian

Plutôt actif à ses débuts avec six sorties (dont quatre albums long-formats) en sept ans, Afgrund est resté ensuite silencieux, n’ayant sorti qu’un anecdotique live il y a trois ans. Le trio suédo-finlandais est de retour aux affaires sur sa propre structure (Afgrund Muzak), bien décidé à faire revivre leur grind hérité de Nasum.