death/grind

Circle of Dead Children – Psalm of the grand destroyer

Ça vous est déjà arrivé de prendre votre siège pour un retour, votre poing pour un micro et le chat pour un public en furie? Poser comme si les enceintes de votre ordinateur dispensaient des décibels à foison alors que vous avez du baisser le volume au préalable pour ne pas réveiller maman qui fait la sieste en bas. Soudain, le son prend possession de vos membres et vous exécutez un demi-tour arrière en jetant vos bras avec abandon dans l’immensité de votre chambre remplie d’objets épars, vos pieds s’emmêlent sous la force de votre enthousiaste et vous finissez [...]

Divinity – The Singularity

Une chouette surprise sans prétention, ce nouvel album de Divinity, groupe dont vous êtes probablement nombreux à ignorer jusqu’à l’existence même.
Le groupe canadien a déjà sorti un premier album, Allegory qui avait à l’époque bénéficié de quelques bons mots par ci par-là.
The Singularity met en avant un death thrash plutôt technique (quand on est canadien, on est canadien) à grand renfort de branlage de manche, breaks, contre-breaks, voire avec quelques solos… Mais loin d’être indigeste, le mélange est au contraire très mélodique, avec quelques synthés qui traînent un peu dans l’esprit d’un Devin Townsend. Il n’y [...]

Nirvana 2002 – Recordings 89-91

Si votre oncle tape traddait il y a vingt ans avec Jesse Pintado, il vous a surement parlé de Nirvana 2002 et de leur superbe death metal suédois. Sinon, il y a peu de chance que vous ayez entendu parler de ce trio avant cette réédition. Secret de famille et de réseau, les copies des morceaux de ce groupe s’échangeaient comme des trésors cachés d’une époque où l’on enregistrait chez Morrisound et dans les studios Sunlight comme l’on va à la Mèque. L’époque de Nihilist (pré Entombed) et Grotesque (pré At the Gates). Celle du vrai death metal suédois. [...]

Fleshgod Apocalypse – Oracles

Italien, auréolé de petites touches baroques, Fleshgod Apocalypse se distingue de la production brutal death technique du type Unique Leader par la mélodie et leur provenance un peu originale. D’abord orienté death thrash quand il s’appelait encore Tyrannic Ethical Reconstruction, le quintet (formé notamment par un guitariste du groupe de brutal death romain, Hour of Penance, et l’ex bassiste de Prometheus Unbound, un groupe de death black du même coin) a ensuite pris la direction brutal death à la fois sèche rythmiquement et remplie de petites subtilités mélodiques, non limitées aux intrusions de parties orchestrales et de piano composées [...]

Magrudergrind – Magrudergrind

« Martyrs of the Shoah »
« Lyrical ammunition for scene warfare »
« Rejecting the militant promise »
Trio power violence américain, Magrudergrind pratique la philosophie du Seul contre tous où être Seul signifie être derrière un collectif foutraque dont l’appartenance politique n’a pas de drapeau hormis celui qui permet de se tenir chaud contre les emmerdes qui peuvent pleuvoir sur la gueule.
Les riffs sont punk mais la batterie est grind, les textes sont politisés et la voix est chargée d’une rage que ne renierait pas Nasum. Les suédois ont les riffs, les textes et la prod léchée. Les américains ont les riffs, [...]

Dark Tranquillity – We Are the Void

Pour être honnête, je m’étais plutôt désintéressé de Dark Tranquillity après un Character sympathique mais bien prévisible… Impossible de donner mon avis sur Fiction, le précédent album des suédois dont je n’ai toujours pas à ce jour écouté la moindre note. Rien ne me prédestinait donc à écouter et chroniquer ce nouvel album. C’est pourtant par une nuit d’insomnie et de désœuvrement, que je me suis retrouvé à tenter une écoute de We are the Void sans en attendre quoi que ce soit, prêt à arrêter l’expérience au premier bâillement dont j’étais sûr qu’il ne mettrait pas longtemps à [...]

Fallen Joy – Order to Die

Death mélodique. Le mot est lâché. Alors autant s’y faire de suite. Fallen Joy n’ont, de toute façon, pas honte de ce qu’ils font. Une fois n’est pas coutume, le clavier et le chant clair répondent par contre aux abonnés absents. Une exception dans les derniers disques du genre tant ces éléments sont devenus de rigueur chez les jeunes groupes qui évoluent dans ce style. La scène s’était jusqu’à présent positionnée sur deux extrêmes : les fans de Soilwork et d’In Flames au son pop ultra compressé (l’école Nuclear Blast) et les défenseurs de l’héritage suédois déchiré [...]

Rise To Fall – Restore the Balance

Dès l’intro au clavier du premier titre le genre est déjà défini : Death mélodique à la Soilwork, entre Natural born chaos et Figure number five. D’origine espagnole, ce jeune groupe ne déroge pas aux canons définis par les Suédois. Leur musique est seulement moins mélodique, et aussi largement moins efficace, pour de nombreuses raisons. Le chanteur n’est tout d’abord pas aussi apte au chant clair mais use plutôt de growls sans se risquer à des élans mélodiques qu’il ne pourrait tenir. Les mélodies s’évaporent donc à peine jouées et les parties plus puissantes sont étouffées par une batterie [...]

Verminous – Impious Sacrilege

Alors que la toute première décennie du 21ème siècle touche à sa fin et que parallèlement je reprends depuis peu une activité de chroniqueur, je me suis dit qu’il serait intéressant de faire la lumière sur l’un des albums de death metal que j’affectionne tout particulièrement mais qui semble cependant être passé plus ou moins inaperçu lors de sa sortie en 2003. Pourtant sept ans plus tard, Impious Sacrilege fait encore parti de ces disques sur lesquels je me plaît à revenir régulièrement. Cela sans jamais lui avoir trouvé l’once d’un simple petit défaut ou ne serait-ce éprouvé qu’une [...]

Barren Earth – Our Twilight EP

Barren Earth est un jeune groupe venu de Finlande qui regroupe en ses rangs d’illustres membres de différents groupes de là-bas (et pas des moindres !) : le chanteur de Swallow The Sun est donc accompagné par le batteur et le guitariste de session de Moonsorrow, le guitariste de Kreator (le groupe n’est bien sûr pas finlandais mais le mec en question l’est bien !) et enfin deux anciens Amorphis aux postes de bassiste et claviers. Bref, un line-up qui a de la gueule et dont l’influence principale semble être l’ancien groupe des derniers membres cités : Amorphis.