dreampop/shoegaze

Save Us From The Archon – Melancholia

Déjà trois ans que j’ai chroniqué Thereafter, excellent album de Save Us From The Archon, suprenants mathcoreux mélodiques instrumentaux, et en trois ans le groupe ne s’est pas reposé sur ses lauriers, loin de là. En effet, pas moins de quatre albums ont vu le jour (ok dont une réédition et une captation de leur live chez Audiotree, excellente radio dont vous pouvez trouver des vidéos sur youtube) depuis, les quatre gaillards étant décidés à faire les choses aussi vite que leur musique !

Sutekh Hexen/BLSPHM – Split

Pour l’amateur de black metal à tendance noisy expérimentale, Sutekh Hexen doit forcément dire quelque chose. Le groupe californien signé chez Magic Bullet (5ive, Integrity, Mammoth Grinder) multiplie les sorties depuis sa création en 2009 avec pas moins de 18 (!) albums/démos/EPs/compilations, parmi celles-ci un split (un seul !) avec BLSPHM, obscur one-mand band de Seattle. Originalement sorti en 2014 sur K7 par le label perso du solitaire (Dead Accents) en 50 exemplaires, Sentient Ruin Laboratories nous le réédite, au son arrangé par James Plotkin (Khanate) et au nouvel artwork signé Steven Wilson (pas le chanteur mais l’artiste homonyme [...]

Deafcult – Auras

Révélé en 2015 par une excellente démo éponyme (contenant l’énorme morceau « Akira » dont le clip emprunte des images du culte « The Doom Generation » de Gregg Araki), Deafcult a bien pris son temps pour mieux revenir deux ans plus tard avec leur premier full-length sous le bras. Les six australiens n’ont pas changé leur fusil d’épaule, confirmant les attentes engendrées par leur démo.

Hundredth – Rare

Se remettre en question quand on est un groupe est quelque chose qui arrive. Cela entraîne parfois des changements de membres, voire de nom ou encore de style. Ce dernier cas est toutefois un peu plus rare, et coïncidence, c’est justement le titre du nouvel album de Hundredth qui a pris une étonnante décision: quitter le monde du hardcore mélodique au profit d’un revival post-punk/shoegaze. De quoi bien calmer les kids dans le pit !

JFDR – Brazil

JFDR est le dernier projet en date de Jófríður Ákadóttir, hyperactive musicienne islandaise que l’on retrouvait jusqu’alors dans divers projets comme Samaris, Gangly ou Pascal Pinon (ce dernier en compagnie de sa soeur, des projets que je vous recommande très chaudement). JFDR étant les consonnes contenues dans son prénom, on pourrait donc considérer ce projet comme son plus personnel.

Trachimbrod – Leda

Après cinq ans de silence suite à la sortie de l’excellent A Collection Of Hidden Sketches, Trachimbrod fait enfin son retour. Leda est complètement à la hauteur de son prédécesseur, les suédois nous livrant une suite inspirée mélangeant screamo, post-rock et shoegaze pour un résultat aux renversantes émotions…

Wear Your Wounds – WYW

En attendant un nouvel album de Converge, Jacob Bannon et Kurt Ballou (respectivement chanteur et guitariste, mais vous n’avez normalement plus besoin de présentations) ont décidé de s’éloigner de leur chaos habituel pour s’orienter vers quelque chose de plus atypique. Wear Your Wounds est, à l’instar de Supermachiner, un projet donnant libre cours aux envies plus mélodiques du boss de Deathwish Inc. Outre son inséparable guitariste, les autres participants au projet viennent du monde du metal hardcore puisqu’on retrouve Mike « Gunface » McKenzie (The Red Chord, groupe qui manque cruellement au milieu des sorties actuelles, Stomach Earth), Chris Maggio (Trap Them, [...]

Planning For Burial – Below The House

Planning For Burial, c’est le projet d’un seul homme, un certain Thom Wasluck, le genre de mec lambda de Pennsylvanie qui a décidé un jour de 2005 de le débuter sans recourir à l’aide d’une tierce personne, que ce soit pour la confection d’albums (produits à la maison) et même pour ses prestations live. Un aspect solitaire qui transparaît totalement dans la musique qu’il produit, Planning For Burial étant marqué par une aura profondément triste, voire dépressive.

Balance And Composure – Light We Made

Il y a deux catégories de groupes, ceux contents de leur recette qui fonctionne, restant bien ancrés dans leur style musical avec le risque d’un peu se répéter mais avec l’assurance de ravir leur fanbase; puis il y a ceux qui font le choix de se remettre en question, quitte à changer de style et risquer d’un peu déboussoler leurs aficionados. Avec ce Light We Made, Balance And Composure appartient à cette seconde catégorie, changeant considérablement la donne en comparaison avec tout ce que le groupe de Doylestown, Pennsylvanie, avait produit auparavant.

Ónefnt – Demó

La scène black metal islandaise connait un bel essor ces dernières années en nous offrant de superbes découvertes telles que Sinmara, Misþyrming ou encore Wormlust. Point commun entre ces groupes: une revisite toute personnelle d’un genre pour une vision à chaque fois unique. Ónefnt (« Anonyme ») est un (pas si) nouveau venu issu du véritable underground islandais, aucun nom, aucun titre, aucun site, aucune info sur les membres du groupe, une cover qui donne le tournis, de quoi susciter l’intérêt des amateurs de jeux de piste…