emo/screamo/noise

Fantom Limb – Self Titled

Des envies de chaos à l’ancienne ? Fantom Limb est fait pour vous ! Pas vraiment nouveau venu sur la scène US (car actif depuis 2013), le groupe texan déboule avec un (seulement ?) premier court EP ultra vénère marchant dans les traces de Botch, Breather Resist ou encore Coalesce. Le hardcore chaotique est ici cru, infusé de metal et de noise avec plein de contretemps et de cris déments à s’en décrocher la glotte.

Chroniques Express – Encore des oubliés de 2019

Même constat que mon collègue Krakoukass dans son récent article, 2019 s’est écoulé bien trop vite (Bonne année d’ailleurs !) et moi non plus – malgré un rythme de publications assez soutenu – je n’ai pas pu parler de tous les albums qui ont marqué l’année venant de s’achever, c’est qu’il y en a eu un sacré nombre ! Bien moins détaillé que celui de mon collègue, voici un petit assortiment (incomplet) de perles oubliées de 2019…
Vi som älskade varandra så mycket – Det onda. Det goda. Det vackra. Det fula. (Moment Of Collapse/Zegema Beach)
Repéré en 2014 [...]

Chat Pile – Remove Your Skin Please

Seulement quelques mois après avoir sorti un premier EP quatre-titres (This Dungeon Earth), Chat Pile remet le couvert avec ce Remove Your Skin Please. Le quartet d’Oklahoma City, mélangeant noise rock avec des éléments venant du hardcore et du post-punk, ne chôme donc pas et change un petit peu son angle d’attaque par rapport à son premier EP.

Fawn Limbs – Their Holes Aroused by the Splinters Carved From Their Teeth

Quelques mois seulement après la claque infligée par Harm Remissions, Fawn Limbs fait déjà son retour avec un nouvel EP sous le bras. Pour rappel, le trio est composé par d’actuels et anciens Mireplaner, Psyopus et Artificial Brain et joue une musique particulièrement brutale et oppressante. Des envies toujours d’actualité sur ce nouvel EP au titre fleuri (et assez en phase avec la musique) dont la traduction donne « Leurs trous suscités par les éclats taillés dans leurs dents ».

Colored Moth – Dim

Trio berlinois fondé en 2013, Colored Moth est un groupe multi-cartes jouant une musique au spectre plutôt ouvert entre noise, punk, screamo, post-hardcore et autres expérimentations. Un panel déjà matérialisé dans un premier album (Fragmenting Tensions – 2016) et qui montrait alors que les allemands avaient une multitude d’idées. Et des idées, ils n’en manquent pas pour ce Dim !

SeeYouSpaceCowboy – The Correlation Between Entrance And Exit Wounds

Quelques mois à peine après la sortie de Songs For The Firing Squad, SeeYouSpaceCowboy fait déjà son retour ! Cependant, The Correlation Between Entrance And Exit Wounds risque de bien surprendre les amateurs de leur premier jet. Une raison à cela ? Un gros changement dans leur approche musicale, le groupe de L.A. quitte totalement ici son « sass grind » barré au profit d’un metalcore premier du nom.

Norma Jean – All Hail

Véritable institution du hardcore metal US en mode chaotique, Norma Jean est toujours là tel quel, en dépit des modes et de la valse de leurs membres (nombreuses en 22 ans d’existence mine de rien !). Ayant perdu leur bassiste et leur batteur peu après la sortie de Polar Similar (2016), c’est un nouveau départ pour le groupe d’Atlanta pour ce All Hail, huitième album qui, malgré les mouvements de line-up, s’inscrit totalement dans la lignée de Wrongdoers (2013) et de Polar Similar. Norma Jean est toujours reconnaissable entre mille, et All Hail ne déroge pas à la règle.

Microwave – Death Is A Warm Blanket

Les années 90 ont la cote en ce moment, que ce soit avec le retour du néo metal ou avec le grunge. C’est ici le second style qui nous intéresse avec Microwave, groupe d’Atlanta découvert pour ma part il y a trois ans avec son Much Love (contenant l’entêtant single « Vomit »). Plus emo qu’autre chose à ses débuts, voilà que le quartet a opéré un virage total en se dirigeant vers les cheveux gras, les chemises à carreaux sales et trop grandes et les thèmes désenchantés.

Mališa Bahat – Thus Far

En matière de screamo, la France est très souvent citée comme référence par-delà les frontières. Des groupes tels que Daïtro, Amanda Woodward, Belle Epoque ou encore Mihai Edrisch sont très appréciés et inspirent de nombreuses formations venant parfois de contrées plutôt inattendues, en l’occurrence la Croatie pour Mališa Bahat. Thus Far correspond à l’entière discographie du groupe, soient deux splits (avec les très bons tchèques de Zmar et un autre avec Lack Of Soul), leur EP Moments We’re Lost In et une cover.

Gif From God – approximation_of_a_human

Après l’excellente mise en bouche qu’était Defragmented Reformatted (2016), .Gif From God a attiré l’attention de labels dont certaines grosses écuries. C’est donc Prosthetic Records qui récupéré dans ses filets le jeune groupe de Richmond, Virginie. Soit la patrie du screamo U.S (d’où sont originaires des groupes comme Pg.99, Majority Rule ou encore Ostraca), on en retrouve une nouvelle fois beaucoup chez .Gif From God, mais aussi tout plein d’autres surprises empreintes de chaos…