emo/screamo/noise

Fawn Limbs – Harm Remissions

Une migraine vous fait souffrir et vous n’avez plus de doliprane dans votre trousse à pharmacie ? Pas d’inquiétude, Fawn Limbs va s’occuper de tout et pulvériser la douleur… et tout le reste de votre cerveau avec au passage ! Autrefois duo, Lee Fisher (batterie – Commit Suicide, Psyopus) et le finlandais Eeli Helin (guitare, voix, effets – Mireplaner, Infinite Nomad) ont été rejoints l’an dernier par le bassiste d’Artificial Brain Samuel Smith, l’occasion de faire encore plus de boucan que sur leurs précédents EP.

Trigger Cut – Buster

Trio fondé entre Stuttgart et Munich, Trigger Cut joue un noise rock qui parlera à coup sûr aux amateurs du genre. Avec des influences palpables venant d’Unsane, The Jesus Lizard ou encore de Metz, les allemands ne sont pas là pour enfiler des mélodies sucrées mais pour délivrer le maximum de bruit possible avec une féroce énergie et une bonne dose de tension.

Idiot Pilot – Blue Blood

C’est qu’on les avait presque oubliés ! Huit ans après leur hiatus, le duo composé par Michael Harris et Daniel Anderson a finalement décidé de remettre le couvert. C’est Strange We Should Meet Here (2005), leur premier album contenant le single fédérateur « A Day In The Life Of A Poolshark » (au clip bagarre emblématique), qui leur avait permis de décoller, leur permettant de tourner avec des groupes comme The Smashing Pumpkins ou Team Sleep. Un second album, Wolves, verra le jour deux ans plus tard sous la houlette de Mark Hoppus (Blink 182) et de Ross Robinson à la [...]

Hundreds Of AU – Missions Priorities On Launch

Formé en 2017, Hundreds Of AU est le dernier groupe en date de Tom Schlatter, guitariste/chanteur ayant fait ses armes dans des groupes de référence en matière de screamo/punk hardcore tels que You And I, The Assistant, Capacities ou encore Black Kites. On ne s’étonnera donc pas trop de le retrouver un peu dans le même esprit dans ce groupe très productif (ayant déjà sorti une démo, un EP et un split en l’espace de deux ans).

Bastard Disco – China Shipping

Bastard Disco nous viennent de Pologne, et ce China Shipping est leur deuxième album, pour un groupe en activité depuis 2015.  Derrière cette jolie pochette se trouve un petit brûlot irrésistible, témoignant d’un savoir-faire des polonais pour assimiler des références et influences variées, tout en restant toujours efficaces.

Kaonashi – Why Did You Do It?

Mine de rien, il y a un maximum de groupes oubliés de 2018, Kaonashi en fait partie. Le titre de Why Did You Do It?, leur dernier EP en date, semble même un reproche de ne pas avoir découvert cet excellent groupe plus tôt ! Le groupe de Philadelphie joue une musique très fraîche, basée sur du chaos dans la grande tradition des Dillinger Escape Plan et autres Converge mais sonne totalement personnel grâce à d’excellentes phases plus mélodiques.

Younger Us – Tired Tried

Quand on prend son temps pour composer un album, il arrive que les influences s’ouvrent et que les envies soient modifiées, c’est le cas pour Younger Us. Quatre ans après un prometteur premier EP, les allemands font enfin leur retour mais en ayant drastiquement modifié son post-hardcore/screamo vers quelque chose d’un peu plus noise, voire grunge à bien des moments.

Soul Glo – The Nigga In Me Is Me

Originaire de Philadelphie, Soul Glo est l’un des groupes de hardcore punk les plus excitants du moment. Ayant eu la chance de les voir en live il y a quelques mois en compagnie de Lord Snow, le groupe aura pourtant eu l’an dernier une anecdote de tournée dont il se serait bien passé. Sur une route du Missouri, leur van s’est fait intercepter par la police (cf. la photo authentique leur servant de cover), le groupe mis au trou tandis que la caution fixée s’élèvera à trois fois le montant habituel pour ce genre de charges (mais payée grâce [...]

TripSitter – The Other Side Of Sadness

Jeune groupe originaire d’Autriche, TripSitter est de ces groupes affiliés post-hardcore mais qui empruntent des éléments à bien d’autres styles: du black metal, du shoegaze, du post-metal voire du hardcore mélodique histoire de ne jamais s’enfermer dans un schéma préconçu. En résulte The Other Side Of Sadness, premier album forcément marqué par les émotions et l’intensité.