hardcore/punk

Agrimonia – Awaken

Avec ses membres de Skitsystem, Martyrdöd et autres At The Gates, Agrimonia a toujours su jusqu’alors s’imposer comme un groupe de crust ayant « quelque chose en plus ». Ce quelque chose, ce sont les influences extérieures, venues du black, du death metal comme de tous ces courants post. Les suédois ont ainsi toujours réussi à créer des paysages sonores issus de la parfaite alchimie de ces genres, créant des titres aux progressions atmosphériques prenantes. Awaken ne va pas déroger à la règle…

Minors – Atrophy

Sorti en fin d’année 2017 alors que la période était à la recherche de cadeaux et de préparation de vacances de Noël, ce n’est qu’un bon mois plus tard que je me suis vraiment mis à ce nouvel album des canadiens Minors, pourtant fortement aguiché par la vidéo de « Miseranaut », sortie quelques mois plus tôt. Bref, il n’est jamais trop tard pour s’intéresser à un bon album !

Removalist – S/T

Oh que j’aime ces découvertes faites au hasard d’un clic sur Bandcamp ! Removalist n’avait pourtant pas grand chose d’aguicheur entre son nom assez passe-partout et sa cover d’album plutôt sobre. Ces australiens actifs depuis 2012 livrent pourtant ici avec leur premier full-length éponyme une méga torgnole de « blackened hardcore » (mais pas que), et ma première vraie surprise de 2018.

Danny Trejo – Another Trejo’s Night

Non, Danny Trejo n’a pas (encore) délaissé ses films d’actions-direct-to-vod et ses fajitas Old-El-Paso pour sortir un disque. Ce Danny Trejo-là est un groupe italien, de Venise plus précisément, actif depuis 2011 et contenant en son sein six membres issus de la scène punk-hardcore locale.

Black Turpentine – Failure

Les envies emo de Converge sur son dernier album vous ont déçues ? Vous appréciez le hardcore chaotique de la fin des 90’s ou début 2000 ? Black Turpentine pourrait bien très fortement vous réjouir ! Formé du côté de Bordeaux en 2014, le jeune groupe livre avec Failure un premier album au bon goût de chaos authentique…

Converge – The Dusk in Us

Déjà 5 ans qui nous séparent du Converge précédent, l’excellentissime All We Love We Leave Behind. Forcément dépasser un opus d’une telle qualité s’avérait d’avance une mission compliquée voire impossible. C’est sans doute pourquoi la première écoute a été pour moi synonyme de déception, déception accentuée par la décision du groupe (qui reste incompréhensible à mes yeux) d’écarter de la tracklist de The Dusk in Us, le pourtant excellent « Eve » qui figurait sur le single « I Can Tell You About Pain » sorti plusieurs semaines avant l’album. Un titre d’une intensité folle, atmosphérique puis juste d’une puissance ahurissante, à mon sens [...]

sittingthesummerout – Brick and Mortar

Après Pas du Tout (2015) et Could It Rain Forever? (2016), les milanais de sittingthesummerout sont de retour avec un troisième EP au titre parodiant l’une des meilleures séries d’animation de ces dernières années (Rick and Morty, pour les largués). Musicalement, le quintet n’est pourtant pas vraiment dans le même délire, au contraire même puisque leur post-hardcore s’oriente plus vers la mélancolie.

Hot Water Music – Light It Up

Groupe référence pour bien des kids issus de la grande famille du punk, de l’emo ou encore du (post-) hardcore façon US, Hot Water Music est établi depuis maintenant 25 ans et livre depuis tout ce temps un mélange intact de ces courants. Pour son huitième album Light It Up (arrivant après plus de cinq ans de silence), le combo de Gainesville (Floride) n’a pas bouleversé sa musique d’un iota. De quoi s’inquiéter ou bien se réjouir ?

Sharptooth – Clever Girl

Sorti quasiment en même temps que les hashtags « Balance ton porc » et « Me too », Clever Girl s’inscrit dans la même mouvance de révolte féministe, passant cette fois par le hardcore. Le premier album de Sharptooth, jeune formation de Baltimore, est en effet habité de lyrics aussi explicites que provocateurs, traitant de violence et de misogynie , mais aussi de politique plus générale (leurs convictions à ce niveau étant exprimées dans l’ultra virulent « Fuck You Donald Trump ») ou encore de religion (« Jesus Loves You »), tout le monde en prend pour son grade. Un ou plutôt des messages qui passent à [...]

All Pigs Must Die – Hostage Animal

All Pigs Must Die, c’est toujours la même rengaine. Les mecs jouent dans d’autres groupes qui culminent souvent au sommet du hardcore/metal/sludge et compagnie (allez citons-les: Converge, Mutoid Man, The Hope Conspiracy, Bloodhorse, The Red Chord), donc ils vont forcément mettre à l’amende  n’importe quel groupe affilié, du genre Black Breath (pas trop difficile après leur piteux dernier album en date),  Trap Them, Cult Leader et autres Enabler (ils en sont où eux au fait ?). Ou pas.