hardcore/punk

Bearings – Nothing Here Is Permanent

Fondé en 2014 du côté d’Ottawa, Bearings avait déjà sorti deux EPs avant celui-ci. Arrivant sous leur nouvelle bannière Pure Noise Records, ce Nothing Here Is Permanent signe le retour du label aux fondements de la pop-punk suite à son incartade Terror. Bearings correspond tout à fait à ce qu’on attend du style: des mélodies plutôt acidulées sur fond d’énergie et d’émotions.

Helpless – Debt

Sans mauvais jeu de mots (ou peut-être que si), voici l’album ouragan de cette rentrée. Helpless, c’est un jeune trio qui nous vient de Plymouth (UK) repéré par Holy Roar Records (Employed To Serve pour qui l’un des membres de Helpless a d’ailleurs réalisé un clip, Pariso, etc.) suite à son prometteur EP éponyme (2015), et auteur cette année de l’un des albums les plus radicaux sorti ces derniers temps.

Tired Minds – Loom

L’imminente disparition de The Dillinger Escape Plan est un événement bien triste pour les amateurs de hardcore algébrique. Passée la fin de l’année, il faudra attendre une éventuelle reformation dans quelques années, et entre-temps, il n’y aura plus qu’à se tourner vers d’autres groupes du style. Et parmi les héritiers les plus crédibles, voici les australiens de Tired Minds.

Blank Look – Void

Quatrième sortie en deux ans d’existence pour Blank Look. Dit comme ça, ça peut paraître impressionnant, or c’est dans les formats courts qu’excelle le groupe originaire de Tempe, Arizona. Des EPs, un promo et une démo qui ont pour points communs d’être expéditifs et sacrément violents. Ce que l’on peut vérifier une nouvelle fois dans ce Void.

Less Art – Strangled Light

Less Art est la nouvelle sensation post-hardcore autoproclamée pour/par un type de personnes spécifique: les « post-jeunes ». Les cinq mecs composant le line-up du groupe ne sont en effet pas vraiment des néophytes puisqu’ils jouent (ou ont joué) dans des formations hautement respectées telles que Thrice (Riley Breckenridge, officiant aussi derrière les fûts de Puig Destroyer), Puig Destroyer (Ed Breckenridge, le frère de l’autre donc, à la guitare), Kowloon Walled City (Jon Howell et Ian Miller, guitariste et bassiste, on retrouve aussi le chanteur Scott Evans à la production) et Curl Up And Die (Mike Minnick dont le timbre de [...]

Can’t Swim – Fail You Again

Les jeunots du New Jersey font leur retour un an après Death Deserves A Name, premier EP assez bancal mais qui contenait tout de même quelques bonnes choses. Fail You Again, premier full-length du groupe, se présente sous les mêmes apparats: une cover portrait d’une jeune femme (la même que celle de l’EP ?) et un mix de pop-punk et de (gentil) post-hardcore.

Cursed Earth – Cycles Of Grief Volume I: Growth

Originaire de Perth, Cursed Earth est la nouvelle signature du label australien UNFD, et pour ainsi dire, on n’aurait jamais parié sur un groupe du genre dans cette écurie. En effet, habituellement dépositaire d’un metalcore à tendance mélodique, voici qu’ils sont allés nous dénicher un tout jeune combo dénotant particulièrement du reste par son extrême violence.

Comity – A Long Eternal Fall

C’est toujours avec une appréhension très spéciale que l’on accueille un nouvel album de Comity, un étrange mélange d’excitation et d’inquiétude, car avec Comity, on ne sait pas du tout à quoi s’attendre, ce depuis leurs débuts ! Les quatre parisiens n’ont plus rien à prouver, étant actifs depuis plus de vingt ans maintenant et étant des experts en matière d’extrémisme sonore, on sait déjà avant écoute que A Long Eternal Fall ne sera pas une partie de plaisir…
Comity surprend d’emblée avec le premier titre I et son riff principal aux accents bluesy. Plutôt efficace, celui-ci se voit [...]

City Of Caterpillar – Driving Spain Up A Wall EP

Si vous êtes un peu au courant de l’actualité autour du hardcore, vous n’êtes pas sans savoir que la triplette magique de la Virginie, Pg.99, Majority Rule et City Of Caterpillar, a décidé de renaître de ses cendres après 13 longues années de silence. En attendant une hypothétique tournée commune des deux premiers (plus si hypothétique puisque Majority Rule semble avoir validé une tournée européenne en fin d’année), City Of Caterpillar s’est déjà remis au turbin, ayant foulé nos terres (dont Paris) en début d’été et en livrant un nouvel EP.

Straight Opposition – The Fury From The Coast

Straight Opposition compte parmi les groupes de hardcore italiens les plus actifs depuis sa création (en 2004), écumant salles et squats (en Italie comme en Europe) avec une passion toujours aussi affirmée. Fidèle aux fondements du true hardcore (avec des influences du côté de Sick Of It All, Biohazard comme de Minor Threat), le combo de la « East Coast » y adjoint une touche moderne (plutôt metal), qui les place dans le sillage d’un Terror ou d’un Hatebreed.