metal/hardcore

Wax Vessel ou la seconde vie des perles oubliées de Myspace…

Abandonné par un maximum de (plus ou moins) trentenaires il y a de ça presque vingt ans pour aller chez le grand méchant Facebook, Myspace a eu beau être « a place for friends », c’était surtout une manière super simple de découvrir de la musique. Pour ceux qui auraient oublié ou qui seraient passés à côté à l’époque, n’importe quel groupe pouvait avoir sa page avec player intégré et en-dessous figurait un top huit comprenant souvent d’autres groupes (de potes ou d’influences la plupart du temps). Bref, il y avait de quoi passer des heures à passer de page en [...]

Body Count – Carnivore

3 ans après l’excellent Bloodlust, Ice-T, Ernie C et leur bande sont de retour pour nous balancer une nouvelle dose de rap-métal. Premier constat, la pochette est très chouette, ce qui est assez rare chez Body Count pour être signalé.
Malheureusement le deuxième constat est moins positif et allons directement au sujet qui fâche sur Carnivore : l’album ne contient en effet que 10 titres pour 35 minutes de musique. C’est un peu le service minimum sur ce coup-là. Et ce constat va d’autant plus s’imposer que l’album contient seulement 8 nouveaux titres, puisque 2 des 10 titres sont [...]

Sepultura – Quadra

Difficile de parler de Sepultura encore aujourd’hui sans évoquer son passé qui lui colle à la peau, et sans parler du néo clodo Maxou qui a incarné de façon assez emblématique le groupe sur ses premiers albums, mais qui aura au final tenu le micro moins longtemps que son chanteur actuel, l’américain Derrick Green (12 ans pour Cavalera contre 21 pour Green). Pourtant, assez injustement, ce dernier reste encore aujourd’hui considéré comme une pièce rapportée par d’anciens fans restés bloqués sur Arise, Chaos AD ou Roots (rayez la mention inutile). Si ces 3 albums sont en effet des chefs [...]

Caped – Yehuda

Caped est une toute jeune formation turinoise (fondée en 2019) dont les membres sont issus de divers groupes locaux tels que Marmore, Khoy, Alone ou Lora. Le quartet signe avec ce Yehuda un premier album (considéré comme un EP ?) explosif, mélange d’influences plutôt bien digérées…

Sycomore – Bloodstone

Après Phantom Wax et Nectar, Sycomore passe la troisième avec style en signant sur l’un des labels affiliés sludge, stoner et autres joyeusetés les plus prolifiques du moment: Argonauta Records. Le groupe composé par deux anciens Anorak semble pourtant effectuer un petit retour en arrière en privilégiant la spontanéité et l’efficacité sur ce Bloodstone.

Suicide Silence – Become The Hunter

Suicide Silence n’est aujourd’hui plus à présenter. Le groupe californien désormais mené par Eddie Hermida (All Shall Perish) suite au décès du charismatique Mitch Lucker (il y a huit ans déjà) sort ici son sixième album. Le dernier en date éponyme (2017) avait un peu désarçonné les fans, notamment son premier single « Doris » et ses parties chantées quasi-Deftoniennes. Nulle trace de chant clair sur Become The Hunter, Suicide Silence a ici opté pour un retour à ses fondamentaux: le true deathcore.

DSGNS – Ceremony

Nouvel EP pour les texans que DSGNS, découverts en 2016 avec leur excellent début Hexes. Le groupe d’Austin continue ici de s’aventurer sur des terres hostiles et tourmentées d’un hardcore brutal teinté de chaos et de noise.

Loathe – I Let it In and it Took Everything

Bon… Les pochettes d’albums de Loathe ne sont décidément pas ce qu’ils font de mieux, voilà sans doute l’enseignement à retenir du premier contact avec ce nouvel album du groupe de Liverpool. Heureusement, un autre enseignement prend bien vite le dessus : la musique des anglais est toujours aussi bestiale et jouissive à la fois.
Le groupe poursuit sur la lancée de son excellent premier album et accentue encore les traits de son style, se faisant encore plus agressif et implacable quand il l’est mais en plus efficace (« Broven Vision Rhythm » –> la torgnole en 2min35 ou « New Faces [...]

Loathe – The Cold Sun

Première réalisation longue durée pour les anglais de Loathe, et en ce qui me concerne découverte très récente (et donc tardive). Mon premier contact avec ce groupe aura en effet eu lieu d’abord avec la découverte du nouvel album (I Let It In and It Took Everything) qui sort ces jours-ci, mais j’ai rapidement entrepris de vérifier ce que j’avais pu rater avec le premier album des anglais, sorti en 2017 sur Sharptone Records déjà. Ce qui nous amène à ce The Cold Sun, qui est déjà à lui seul une putain de grosse claque à côté de laquelle [...]

The Warriors – Monomyth

La mode semble être aux retours après une très longue absence ! Après des groupes tels que Tool ou Bleeding Through (et avant celui de Poison The Well (?), programmé au prochain Psycho Las Vegas), voici celui d’un groupe dont la popularité était énorme sur Myspace: The Warriors. Un succès qui s’est bien vite éteint puisqu’en plein milieu de leur succès le groupe a décidé de tout arrêter.