metal/hardcore

Northlane/In Hearts Wake – Equinox

Le split « on-mélange-les-membres-de-nos-groupes » est un exercice de style qui semble inspirer de plus en plus de groupes ces derniers temps. Si récemment ceux réunissant Cloud Nothings et Wavves ou bien dans un autre style Viscera/// et Abaton se sont révélés très intéressants, voici deux nouveaux groupes en provenance d’Australie qui viennent s’y essayer: Northlane et In Hearts Wake.

Black Peaks – Statues

Voilà un nouveau groupe de petits jeunes qui en veulent et en mettent partout comme il faut. Ces anglais menés par un frontman aussi moustachu que possédé vocalement frappent très fort avec leur premier album Statues mais œuvrent dans un style assez complexe à définir au croisement du rock indé, du math rock et du métal progressif.

Sustainer – S/T

Premier EP pour Sustainer, jeune groupe fondé il n’y a même pas un an du côté de Portland, et déjà de très solides arguments pour une première sortie ! Comprenant d’anciens membres de groupes comme American Me ou Defeat The Low (parmi les plus « connus »), les cinq gaillards se sont attelés à produire un hardcore chaotique bien réjouissant, fleurant bon les débuts de la scène d’il y a une dizaine d’années.

Bardus – Stella Porta

Avec sa cover ornée de champignons hallucinogènes (oui, on n’en voit pas souvent de cette couleur !), Bardus et son Stella Porta auraient pu être catégorisés dans le stoner psychédélique typique avant même d’en avoir écouté une note, grossière erreur. Il faut dire que le label sortant ce deuxième album du groupe de Philadelphie n’est autre que Solar Flare Records (Sofy Major, Pigs…), plus habitué aux déflagrations noise, on ne sera donc pas trop étonné d’en retrouver chez Bardus…

Primitive Weapons – The Future Of Death

Si vous avez eu la chance de voyager à New York, peut-être êtes-vous passé au Saint Vitus Bar, qui comme son nom le signifie, est un bar dédié au rock à gros son. Pourquoi cette pub pour ce lieu ? Parce que Primitive Weapons est le groupe des deux propriétaires des lieux: Arthur Shepherd (guitariste ayant officié dans de nombreux groupes dans les années 90 tels que Mind Over Matter, World’s Fastest Car ou encore Instruction, ces deux derniers groupes comprenant des membres de Quicksand) et David Castillo (chant). Accompagnés par une session rythmique pas manchote non plus (Eric [...]

Genus Ordinis Dei – The Middle

Amusant de constater que les groupes italiens qu’on me propose actuellement officient dans exactement la même veine. Sorti une première fois en 2013 en autoproduction, The Middle, premier album des italiens Genus Ordinis Dei (GOD pour les intimes) ressort trois ans plus tard via le label danois Mighty Music. Officiant dans un death moderne annoncé symphonique, on aurait pu s’attendre à un ersartz de Fleshgod Apocalypse, il y a certes un peu de ça mais on a en réalité affaire à quelque chose de plus proche de leurs compatriotes Subliminal Fear, dont le décevant dernier album a été chroniqué [...]

The Word Alive – Dark Matter

Envie d’un gâteau de metalcore un peu brOOtal au cœur de sucre qui dégouline ? The Word Alive est fait pour vous ! Cela faisait des années que je voyais ce nom apparaitre sur des festivals ou en première partie de cadors du genre (du genre affiliés Vans Warped Tour) sans jamais avoir posé une oreille sur ce groupe de Phoenix, Arizona, c’est désormais chose faite puisque l’on m’a gentiment envoyé le promo de Dark Matter, leur quatrième album.

Verdun – The Eternal Drift’s Canticles

C’est qu’on l’aura sacrément attendu ce premier véritable album de Verdun ! Quatre ans se sont en effet écoulés depuis la livraison de leur réjouissant premier EP The Cosmic Escape Of Admiral Masuka, quatre ans passés en partie sur scène à peaufiner cette forte identité sonore qui est la leur (principalement lors de premières parties de concerts montpelliérains), une identité mêlant toujours sludge, doom et hardcore pour un nouvel écrasement cervical.

Subliminal Fear – Escape From Leviathan

Jamais je n’avais eu la chance (?) de poser mes oreilles sur Subliminal Fear auparavant, ce groupe italien est pourtant actif depuis maintenant 15 ans et a réalisé deux albums auparavant (le dernier étant sorti en 2012). Pour ce Escape From Leviathan, le groupe de Bari compte surtout sur ses invités (Guillaume Bideau de Mnemic et One-Way Mirror, John Howard de Threat Signal et Lawrence Mackrory de Darkane) et sur son artwork (signé Seth Siro Anton de Septicflesh) pour rameuter les auditeurs, plein de beau monde pour un album pourtant malheureusement anecdotique.

Dimitree – Id/Ego/Superego

Les mathcoreux toulousains Dimitree sont de retour trois ans après leur Nine Lives, premier album de mathcore touffu influencé notamment par The Dillinger Escape Plan et autres joyeusetés qui aiment tricoter leurs guitares et déstructurer tout ce qu’ils peuvent. Id/Ego/Superego prend la même option, enfin en apparence…