metal/hardcore

When Icarus Falls – Circles

Même pas deux ans après Aegean, revoilà When Icarus Falls avec un EP quatre titres. Le premier album des suisses, tout puissant qu’il est, ne m’avait à l’époque malheureusement pas emballé plus que ça. Ce Circles arrive donc à point nommé pour une réconciliation…

Dangers – Five O’Clock Shadows At The Edge Of The Western World

C’est qu’on les aurait presque oubliés les Dangers ! Déjà quatre ans que Messy, Isn’t it? est sorti, le silence radio ayant suivi faisant penser à un hiatus voire pire. Mais voilà, en ce début 2014 sort discrètement un nouvel EP des californiens conjointement chapeauté par Vitriol Records (label du guitariste Justin Smith, officiant aussi au sein de Graf Orlock et de Ghostlimb) et Secret Voice (label de Jeremy Bolm, chanteur de Touché Amoré).

Vitja – Echoes

Difficile de se faire une place au soleil lorsque l’on aborde un style ultra représenté ces dernières années. Suiveur ou pas, Vitja tente avec ce Echoes de se réapproprier ce metalcore à tendance djent dont l’intérêt décroit en fonction de chaque nouveau groupe générique sortant du wagon…

Bad Tripes – Splendeurs & Viscères

Du sang, du sexe, de la violence, voilà le credo de Bad Tripes. Avec de telles thématiques, le groupe aurait pu jouer du death metal bas du front mais non, les marseillais la jouent anticonformiste grâce à une mixture musicale singulière faite de metal (autant influencé par le néo que par l’indus, voire plus), de punk et de cette touche de folie grand-guignolesque forgeant l’identité du groupe.

LeHunt – The Empty Space In Which We Live

Originaire du Kansas, LeHunt est un trio de mathcoreux fleurant bon le Do It Yourself. J’en veux pour preuve ce The Empty Space In Which We Live, premier album (au titre évocateur) enregistré live (par le bassiste chanteur) dans une ferme aménagée en studio, pas banal !

Stuntman – Incorporate The Excess

Déjà dix ans d’existence pour Stuntman ! Les sétois ont dignement fêté cet anniversaire en s’octroyant les services d’Amaury Sauvé pour enregistrer ce Incorporate The Excess. Ce n’est pas que les précédents albums avaient des carences sonores à proprement parler, mais aucun doute avant écoute que sa patte sonore siérait à ravir au son du groupe (et avec en prime le mastering signé Nick Zampiello/Rob Gonnella, plus aucun doute sur la qualité sonore du bousin), et cela va se vérifier !

Septa – The Lover

Nous arrivant tout droit d’Odessa (Ukraine), Septa nous offre (littéralement puisque c’est en téléchargement gratuit sur Bandcamp) un EP particulièrement intéressant avec The Lover. Assez difficilement classable, le groupe emprunte des éléments de différents styles pour un résultat final singulier et surprenant.

Colossus Of Destiny – In Lesser Brightness

Colossus Of Destiny est un groupe parisien ayant sorti deux EPs auparavant. In Lesser Brightness est considéré comme le premier véritable album du groupe, pourtant celui-ci n’est composé que de six titres pour une durée d’un peu moins 30 minutes. Un choix un peu étrange mais sûrement volontaire afin de marquer le coup: le combo connaissant un revirement de personnel derrière le micro. Un nouveau départ gagnant ?

Those Bloody Arms – S/T

Formé en 2010 à Orléans, Those Bloody Arms est un groupe souhaitant faire passer un message alarmiste via le hardcore/metal. « Le sang sur les mains des responsables, des dirigeants, des puissants, des acteurs passifs… Des poings qui se dressent… Des bras qui protègent, qui consolent malgré les blessures… », voilà le topo revanchard très actuel annoncé par la fiche promo.

After The Burial – Wolves Within

Au fil des albums, After The Burial a su s’imposer au sein d’un style duquel on ne compte plus les nouveaux groupes ces derniers temps: le djent/metalcore rebaptisé sumeriancore. Parti à ses débuts d’un metalcore déjà technique mais plus commun, le quintet de Twin Cities, Minnesota, a connu quelques revirements d’effectif (deux fois de chanteur notamment) pour ensuite verser dans quelque chose de plus percutant et un poil progressif, et Wolves Within ne dérogera pas à cette règle…