metal/hardcore

Tellusian – Collision

Monté par Henrik Ivarsson et Erik Hall, respectivement chanteur et batteur du regretté Crowpath, Tellusian est un jeune groupe dont l’ambition n’est pas de céder à l’appel de la redite en dépit de claires réminiscences à leur ancien groupe.

Herod – They Were None

Il serait cliché de dire que les suisses aiment preeendre leur teeemps (à prononcer avec l’accent adéquat), mais il faut tout de même reconnaitre que ces derniers possèdent un sacré vivier de groupes postcore et autres affiliés progressifs, de Shora à Kehlvin en passant par When Icarus Falls pour n’en citer que quelques uns. C’est donc directement dans cette catégorie que se range Herod, jeune groupe ayant confié la production de leur premier album à l’excellent Julien Fehlmann, responsable du son des derniers The Ocean et Unfold entre autre. Ces derniers semblant d’ailleurs l’une des influences principales de They [...]

Idylls – Prayer for Terrene

Ne cherchez plus, voici sûrement l’album le plus intense que vous pourrez écouter en ce début d’année. Sérieux. Pas convaincu ? Allez… Alors Idylls, c’est australien, c’est barré, c’est violent, c’est épileptique, ça brise ses rythmiques autant que les nuques, et puis il y a un saxo. Un PUTAIN de saxo dans un album de hardcore !

Lack of Soul – S/T EP

Les groupes croates ne sont pas si courants en matière de hardcore, alors quand l’un d’entre eux débarque avec un EP en téléchargement libre, on n’a rien à perdre à y jeter une oreille. Et Lack of Soul, puisque c’est d’eux qu’il s’agit, pourrait bien nous donner envie de nous pencher plus franchement sur cette scène !

Tanned Christ – Edifice

Découvert sur l’excellente compilation Distortion and Dissonance (du label australien Art As Catharsis, à télécharger librement ici), Tanned Christ est un jeune groupe monté par des membres de Making, Narrow Lands mais surtout Totally Unicorn (Si vous n’êtes pas familiers avec ces derniers, il n’est pas trop tard pour vous rattraper: ici).

New Lows – Abhorrent Endings

Sans être le plus exposé des groupes de son écurie, New Lows représente parfaitement LE groupe typique de chez Deathwish. En une démo, un EP et un album (le surpuissant Harvest Of The Carcass), le groupe de Boston n’a en effet jamais abaissé la garde ni fait répondre son hardcore métallisé haineux au chant de l’édulcoration, Abhorrent Endings en donne une fois de plus la preuve en cinq titres particulièrement cinglants.

Plebeian Grandstand – Lowgazers

C’est fou comme la perception peut se voir modifiée avec le temps. On reçoit un album, l’écoute attentivement plusieurs fois, se forge une idée puis en vient à écrire une bafouille dessus, bref le processus normal d’une écriture de chronique. En ce qui concerne Plebeian Grandstand et leur nouvel album Lowgazers, cela m’a posé quelques soucis…

Omotai – Fresh Hell

Il y a deux ans Terrestrial Grief, premier album d’Omotai, nous avait montré les prémices d’un groupe à fort potentiel toutefois encore un peu vert pour complètement convaincre. C’est chose faite avec ce Fresh Hell à la fraicheur infernale où brûlent gaiement sludge, stoner et noise.

Hexis – XI

Multipliant les sorties depuis sa création (principalement EP et splits), les jeunes danois Hexis sont récemment passés au long format avec Abalam, disponible en téléchargement gratuit ici. On ne va pas parler de ce premier album ici (bien que je vous invite à aller l’écouter) mais de XI, EP sorti dans un premier temps en 2012 qui se voit réédité cette année par quelques labels dont le français Gheea Music.

Bird Eater – Dead Mothers Make The Sun Set

Pour nombre d’amateurs de chaos sonore (dont je fais partie), le split de Gaza l’année dernière a été une très mauvaise surprise, mais bon les déboires judiciaires du chanteur Jon Parkin (accusé de viol – d’ailleurs plus de nouvelle à ce sujet, l’affaire serait close ?) pesaient tellement sur le groupe que c’était sûrement la « meilleure » solution que ce split (et pourtant il figure bien dans le line-up de Bird Eater, va comprendre…) En tous cas, en attendant un premier album de Cult Leader (Gaza avec le bassiste Anthony Lucero au micro) qui ne saurait tarder, voilà que revient [...]