neo metal/fusion

10 years – From Birth to Burial

Le néo métal existe-t-il encore en 2015? On serait tenté de penser qu’il se cache bien en tout cas, tant il semble relégué aux arrières-plan et tant on entend parler finalement de très peu de groupes du genre, qui sont d’ailleurs plutôt des survivants, entre KoRn, Papa Roach, Limp Bizkit une fois tous les 5 ans… Evidemment Deftones est à part, ayant largement réussi depuis longtemps à s’extirper du carcan néo-métal pour devenir simplement un des meilleurs groupes de rock du monde. Mais où est la relève de ce genre moribond ?

Faith No More – Sol Invictus

Qui eut cru que Faith No More reviendrait finalement avec un nouvel album 18 ans après le très bon Album of the Year ? La reformation de la bande à Billy Gould en 2009 qu’on croyait éphémère (qui a dit pour l’argent ?) et limitée à quelques concerts semble pourtant finalement s’inscrire dans la durée puisque 6 ans après le groupe sort un nouvel album, ce Sol Invictus, inespéré. Les reformations ne sont pas toujours une bonne idée et les exemples de retours ratés sont légion, qu’allait-il en être concernant un des groupes les plus importants des années 90 ?

Slipknot – .5: the Gray Chapter

Elles sont étonnantes les réactions que suscite ce nouvel album des masqués de Des Moines… Ou plutôt elles montrent bien que le metalleux moyen reste décidément aveuglé par sa haine historique de Slipknot. Trop néo métal et jumpisant sur ces deux premiers albums, le groupe est devenu depuis deux albums trop mou et mélodique. Bref, jamais au rendez-vous des attentes.

Upon A Burning Body – The World Is My Enemy Now

Dans le genre promo minable, Upon A Burning Body est passé à un niveau supérieur à tout le reste pour annoncer leur nouvel album. Leur chanteur Danny Leal a en effet pour l’occasion simulé son propre enlèvement, tweets qui font « frémir » à l’appui (« olala, j’ai entendu un bruit dans ma maison, j’ai l’impression d’être dans un film d’horreur »). L’annonce de sa disparition via facebook a ajouté un surplus de psychose chez les fans du groupe les plus crédules, dont certains ont même contacté la police. Le lendemain de ces posts, le boss de Sumerian Records a coupé court à [...]

Bad Tripes – Splendeurs & Viscères

Du sang, du sexe, de la violence, voilà le credo de Bad Tripes. Avec de telles thématiques, le groupe aurait pu jouer du death metal bas du front mais non, les marseillais la jouent anticonformiste grâce à une mixture musicale singulière faite de metal (autant influencé par le néo que par l’indus, voire plus), de punk et de cette touche de folie grand-guignolesque forgeant l’identité du groupe.

Those Bloody Arms – S/T

Formé en 2010 à Orléans, Those Bloody Arms est un groupe souhaitant faire passer un message alarmiste via le hardcore/metal. « Le sang sur les mains des responsables, des dirigeants, des puissants, des acteurs passifs… Des poings qui se dressent… Des bras qui protègent, qui consolent malgré les blessures… », voilà le topo revanchard très actuel annoncé par la fiche promo.

KoRn – The Paradigm Shift

The Path of Totality sorti fin 2011 marquait de la part de KoRn la volonté d’assumer un parti-pris clair : prendre une tournure électronique orientée dubstep, le courant de musique électronique en vogue chez les jeunes. Malgré ce virage opportuniste, c’est sans doute cette orientation assumée qui a permis de faire de cet album une bonne surprise avec de très bons titres parfaitement dans le ton de la bande de Bakersfield, même mis à la sauce électronique.
Quelle allait donc être la suite et l’orientation retenue par le groupe après cet album ? Poursuivre dans cette voie ? Repartir dans [...]

Suicidal Tendencies – 13

Treize années d’absence discographique et pourtant, aucune excitation particulière au moment d’écouter ce nouvel album de Suicidal Tendencies. En tant qu’amateur de longue date, j’aurais pourtant du me réjouir. Sachant le groupe toujours vivant et très performant en live malgré des setlist  inégales, aucune raison de ne pas sentir poindre l’impatience. Mais ce serait oublier que les derniers albums en date baissaient inévitablement en qualité au fur et à mesure des départs succesifs. Mike Muir ne sachant plus différencier ses projets et multipliant les sorties dispensables,  ST nous avait donc planté avec un Free your Soul and save my [...]

Manimal – Multiplicity

Les toulousains de Manimal ont commencé comme un side-project de Psykup, étant composés de 3 membres de ces derniers, et auront suivi à peu près le même parcours chaotique et la même difficulté à se faire une place sur la scène metal française malgré un talent certain, jusqu’à ce 3ème album sorti de façon assez confidentielle… et annoncé comme le dernier.
Manimal était dès le départ un projet plus metal que Psykup, avec les mêmes délires schyzophréniques mais se concentrant sur sa facette la plus extrême à base de riffs saccadés complexes et de rythmiques blastées, quelque part entre [...]

Deftones – Koi No Yokan

Bon… Que peut-on encore dire en 2012 sur les Deftones, qui n’ait déjà été dit ? Très franchement, je dois dire que je commence à manquer d’inspiration. Deftones est un groupe magistral… déjà dit. Qui ne déçoit jamais… déjà dit. Qui a su s’extirper des carcans restrictifs du néo-métal bla bla… déjà dit aussi. Le chant de Chino bla bla, sur la corde bla bla, on aime ou n’aime pas bla bla… déjà dit 40 fois.

Vous aurez rapidement compris à la vue du petit pictogramme ci-dessus que cet album va continuer à nourrir la légende du groupe…