neo metal/fusion

Coldrain – Vena

La scène post-hardcore « à la ricaine » actuelle pond des œufs un peu partout, j’en veux pour preuve Coldrain, groupe japonais dont on n’aurait jamais pu savoir la provenance avant de recevoir la fiche promo de ce Vena, soient onze titres comprenant pas mal de poncifs inhérents au genre mais aussi pas mal de qualités pour qui apprécie un tant soit peu le style.

Heart of a Coward – Deliverance

Sur le papier Heart of a Coward a tout du groupe qui ne m’intéresse pas. La musique des anglais se situe en effet aux frontières du djent (avec des riffs meshuggesques typiques), du metalcore voire du deathcore, soit globalement les genres qui m’intéressent le moins sur la scène metal.
Sauf qu’à toute bonne règle ses exceptions… Et ce Deliverance s’est imposé à mes oreilles comme une petite bombe qui vient idéalement compenser mon manque d’intérêt et de conviction sur la durée à l’écoute du dernier Lamb of God ou des dernières offrandes de Unearth. Pas que les anglais officient à [...]

Mass Hysteria – Matière Noire

Euh non mais attendez deux secondes là… C’est Mass Hysteria ça ? O_O’ Vous voulez dire le vieux groupe français qui pratiquait une sorte de néo métal dansant avec des paroles positives (souvenez-vous de ça) ? Alors pour moi c’est simple depuis Contraddiction, le groupe n’a rien sorti qui m’ait donné envie de remettre le couvert alors que les deux premiers albums font partie des albums ayant bien tourné dans ma jeunesse. Il faut dire que leur tentative d’évolution, louable certes, s’est révélée être un échec (on garde encore en mémoire le poussif De Cercle en Cercle qui avait [...]

Vanna – ALT

Nombreux sont les groupes à sortir une petite reprise de derrière les fagots histoire de faire une piste de plus à leurs albums, mais plus rares sont ceux qui consacrent carrément l’intégralité d’un album à ce genre d’exercice. On se rappelle quand même de quelques uns, notamment de l’album The Anatomy Of… de Between The Buried And Me qui s’en sortait à l’époque avec brio. Vanna signe lui un EP avec la même idée, l’originalité (si on peut dire ainsi) vient surtout de l’époque et des styles choisis.

Chroniques en vrac – Septembre 2015

L’actualité est riche (en sorties, mais aussi en qualité)… Trop riche pour qu’on puisse trouver le temps d’écrire des chroniques en bonne et due forme sur tous les albums qui le mériteraient plus ou moins. Dans le viseur de ce vrac de septembre, 4 albums qu’on pourra qualifier de globalement réussis, mais qui ont peu de chances de marquer leur époque.
On commence par le nouvel album de Bring Me the Horizon, That’s the Spirit. Et le premier nom qui vient à l’esprit en écoutant cet album c’est… Linkin Park. Pas que ce soit une surprise, il suffisait d’écouter les [...]

Old Wounds – The Suffering Spirit

Deux ans après le très bon From Where We Came is Where We’ll Rest (chroniqué par mes soins à l’époque), Old Wounds ne s’est pas endormi sur ses lauriers, signant notamment chez Good Fight Music et sortant un EP l’an dernier (Death Projection) ainsi qu’un split il y a quelques mois avec les revenants The Banner. Une productivité au beau fixe consacrée par la sortie d’un second full-length intitulé The Suffering Spirit, un album marquant une certaine évolution par rapport à son prédécesseur.

10 years – From Birth to Burial

Le néo métal existe-t-il encore en 2015? On serait tenté de penser qu’il se cache bien en tout cas, tant il semble relégué aux arrières-plan et tant on entend parler finalement de très peu de groupes du genre, qui sont d’ailleurs plutôt des survivants, entre KoRn, Papa Roach, Limp Bizkit une fois tous les 5 ans… Evidemment Deftones est à part, ayant largement réussi depuis longtemps à s’extirper du carcan néo-métal pour devenir simplement un des meilleurs groupes de rock du monde. Mais où est la relève de ce genre moribond ?

Faith No More – Sol Invictus

Qui eut cru que Faith No More reviendrait finalement avec un nouvel album 18 ans après le très bon Album of the Year ? La reformation de la bande à Billy Gould en 2009 qu’on croyait éphémère (qui a dit pour l’argent ?) et limitée à quelques concerts semble pourtant finalement s’inscrire dans la durée puisque 6 ans après le groupe sort un nouvel album, ce Sol Invictus, inespéré. Les reformations ne sont pas toujours une bonne idée et les exemples de retours ratés sont légion, qu’allait-il en être concernant un des groupes les plus importants des années 90 ?

Slipknot – .5: the Gray Chapter

Elles sont étonnantes les réactions que suscite ce nouvel album des masqués de Des Moines… Ou plutôt elles montrent bien que le metalleux moyen reste décidément aveuglé par sa haine historique de Slipknot. Trop néo métal et jumpisant sur ces deux premiers albums, le groupe est devenu depuis deux albums trop mou et mélodique. Bref, jamais au rendez-vous des attentes.

Upon A Burning Body – The World Is My Enemy Now

Dans le genre promo minable, Upon A Burning Body est passé à un niveau supérieur à tout le reste pour annoncer leur nouvel album. Leur chanteur Danny Leal a en effet pour l’occasion simulé son propre enlèvement, tweets qui font « frémir » à l’appui (« olala, j’ai entendu un bruit dans ma maison, j’ai l’impression d’être dans un film d’horreur »). L’annonce de sa disparition via facebook a ajouté un surplus de psychose chez les fans du groupe les plus crédules, dont certains ont même contacté la police. Le lendemain de ces posts, le boss de Sumerian Records a coupé court à [...]