Styles

Arcane Roots – Heaven & Earth (EP)

Après un EP prometteur et un album transformant largement l’essai, les anglais d’Arcane Roots reviennent cette année (et l’année prochaine avec un album entier normalement) avec un EP appelé Heaven & Earth. Et c’est peu dire que je l’attendais personnellement de pied ferme cet EP.

Lodges – See God

Révélés par l’excellent EP Walking On Hands And Knees, les parisiens de Lodges étaient attendus au tournant. Déboulant avec un premier véritable album (sorti sur leur propre structure Closed Doors Records, montée pour l’occasion), on assiste une fois de plus (car j’inclue la période Donkey Punch) à une évolution du groupe, passant d’un hardcore chaotique aux atours « deathwishcore » à un See God toujours aussi tendu mais plus mélodique et sensible.

Younger Us – Graustark

Nous arrivant en provenance de Stuttgart, Younger Us est, comme son nom l’indique, un jeune groupe débarquant dans la scène hardcore/screamo européenne avec de sacrés arguments ! Ces arguments, ce sont les six titres de Graustark, excellent premier EP faisant suite à un 2-titres sorti en 2013.

Praetoria – Mirror Of Modernity

Quintet parisien formé en 2009 et jouant du « death-thrash-core », Praetoria livre avec ce Mirror Of Modernity son premier album (faisant suite à The New Rein, EP sorti en 2013 ainsi qu’un single 2-titres la même année). Doté d’une production bien imposante et de compos ultra violentes, cette première livraison est aussi redoutable que semble l’être la demoiselle guerrière présente sur la pochette.

Vanna – ALT

Nombreux sont les groupes à sortir une petite reprise de derrière les fagots histoire de faire une piste de plus à leurs albums, mais plus rares sont ceux qui consacrent carrément l’intégralité d’un album à ce genre d’exercice. On se rappelle quand même de quelques uns, notamment de l’album The Anatomy Of… de Between The Buried And Me qui s’en sortait à l’époque avec brio. Vanna signe lui un EP avec la même idée, l’originalité (si on peut dire ainsi) vient surtout de l’époque et des styles choisis.

Bardena Ross – Colors You Can’t See

Originaire de la Côte d’Azur, Bardena Ross est un duo composé de Kévin Tchobanian (ex-Can’t Bear This Party, ex-Stillborn Messengers) et de Clément Zaetta (ex-Sail To North) œuvrant dans un mélange des genres pas vraiment inédit de post-hardcore, de hardcore mélodique et d’emo mais valant clairement le détour !

Pigs – Wronger

Pigs est un trio monté par Dave Curran (bassiste d’Unsane ici à la guitare et au chant) et par le batteur Jim Paradise (Player’s Club, Freshkills, Hellno) rejoints ensuite par un certain Andrew Schneider, producteur de renom pour la crème de la scène hardcore et noise (Converge, Keelhaul, Cave In parmi d’autres). Après You Ruin Everything, premier album marquant autant par son grain que par son visuel, le super-trio noisecore est de retour avec ce Wronger.

Blessthefall – To Those Left Behind

Pour chaque album de metalcore qu’on m’envoie, j’ai l’impression de radoter mais c’est un fait: paraitre original aujourd’hui dans un style semblant arriver (ou arrivé) en bout de course tient du miracle. Le metalcore typique ayant fait les beaux jours de Trustkill et autres Victory Records il y a une bonne dizaine d’années (avant de partir sur de plus grosses écuries) ne faisant aujourd’hui plus trop recette, de nombreuses formations ont vu leur style muter vers des mélanges plus ou moins équilibrés à la recherche de ladite originalité. Blessthefall est un des groupes sur lesquels j’ai toujours fait l’impasse [...]

Chroniques en Vrac – Octobre 2015

Ça y est l’automne est là et bien là, l’hiver se rapprochant même à grands pas (ça caille un peu en ce moment, non ?). Pour cette rubrique Vrac d’octobre, je vous propose donc de nous consacrer au black metal, à travers 4 sorties notables de cette deuxième moitié d’année illustrées toutes les 4 par de bien belles pochettes. Pas de doute l’année 2015 apparaît décidément comme un grand cru pour le genre, après les excellents albums des islandais de Misþyrming et des polonais de MGLA, qui apparaissaient pourtant difficiles à égaler. Zoom sur le deuxième album de la controversée lady du black Myrkur, [...]

Birds In Row / WAITC – Split

En attendant Personal War, leur prochaine livraison qui sortira chez Deathwish avant la fin de l’année, Birds In Row revient à ses premières amours, Laval: lieu de naissance du groupe, de We Are In The Country (WAITC) qui partage ce split avec eux et puis de Throatruiner, label ami chez qui le trio a sorti ses excellents débuts.
Et de l’eau a coulé sous les ponts depuis ces débuts ! Ces trois nouveaux titres marquent une certaine évolution d’avec You, Me and The Violence. Rares ont été des titres de Birds In Row aussi émotionnels par le passé ! [...]