Styles

Pale Chalice – Negate The Infinite And Miraculous

Quatre ans après le très bon EP Afflicting The Dichotomy Of Trepid Creation (sorti sur The Flenser, label de Have A Nice Life et Botanist parmi d’autres), les beumeux de San Francisco Pale Chalice passent sur Gilead Media (Thou, Ash Borer…) afin de livrer leur premier long-format au titre tout aussi charmant. Negate The Infinite And Miraculous est un album de black metal puisant ses inspirations dans les différents affluents du genre, dans la veine exsangue de l’USBM actuel comme dans la vague « traditionnelle » première du nom.

Ghost – Meliora

Bon Ghost ou Ghost B.C. on ne sait plus très bien finalement… Faisons simple et appelons donc nos goules préférées par leur petit nom. Car les voilà donc de retour, ces suédois, qui détromperont peut-être définitivement ceux qui ont cru à une blague dès la sortie de leur premier album, le kitschissime mais fabuleux Opus Eponymous. Ben oui, une blague qui dure si longtemps, ce n’est plus franchement une blague, et Meliora est là pour le confirmer, 3ème album qui vient brillamment remettre les pendules à l’heure après un Infestissumam qui en avait déçu quelques-uns (même si ma déception personnelle que [...]

Atrament – Demo MMXV

Sentient Ruin ne chôme décidément pas et continue à dénicher des petits groupes gravitant autour de leur sphère de prédilection, à savoir le crust/sludge et assimilés. Cette fois-ci c’est au niveau local que le label a sorti un petit groupe qui n’en veut. Atrament est en effet un groupe originaire d’Oakland, Californie, qui sort un deux-titres sobrement nommé Demo MMXV.

Toe – Hear You

Après trois ans d’absence, l’un des meilleurs groupes instrumentaux issu du pays du soleil levant fait son retour. Entre math rock et post-rock, Toe a su trouver son public depuis ses débuts et n’a eu de cesse de se renouveler au fil des sorties.

Pariso – S/T

Une discographie irréprochable et un live bien in your face lors du Yell Fest 2014, l’annonce de la fin des activités de Pariso est apparue comme une bien triste nouvelle. Mais fort heureusement, les anglais ont choisi de soigner cette sortie de scène en sortant un ultime album éponyme, toujours chez Holy Roar Records. Mais en fait de nouvel album, Pariso est une compilation comprenant de nouveaux morceaux destinés à un troisième album (qui ne verra donc jamais le jour, snif) ainsi que des titres « faces-B » issus d’enregistrements rares ou épuisés.

Enabler – Fail To Feel Safe

Si vous avez un peu suivi les news spécialisées ces dernières semaines, vous êtes sûrement au courant de ce qui secoue en ce moment Enabler. Si ce n’est pas le cas, sachez que le groupe de Milwaukee est en ce moment en stand-by suite aux révélations faites par Amanda Daniels, la bassiste du groupe. Celle-ci a en effet accusé Jeff Lohrber, guitariste/chanteur (et leader) du groupe, et son compagnon jusqu’à récemment, de viol. Alors que ce dernier a tout démenti dans un communiqué, le batteur s’est rangé derrière les dires de sa bassiste et a donc claqué la porte [...]

Old Wounds – The Suffering Spirit

Deux ans après le très bon From Where We Came is Where We’ll Rest (chroniqué par mes soins à l’époque), Old Wounds ne s’est pas endormi sur ses lauriers, signant notamment chez Good Fight Music et sortant un EP l’an dernier (Death Projection) ainsi qu’un split il y a quelques mois avec les revenants The Banner. Une productivité au beau fixe consacrée par la sortie d’un second full-length intitulé The Suffering Spirit, un album marquant une certaine évolution par rapport à son prédécesseur.

Stray From The Path – Subliminal Criminals

Déjà sept albums pour Stray From The Path, l’un des groupes actuels dont l’optique semble restée braquée quelques années en arrière sur le modèle d’un petit groupe ayant fait parler un peu de lui à l’époque, un certain Rage Against The Machine.

Dendritic Arbor – Romantic Love

Quand tu perds foi en l’humanité, rien de tel qu’un peu d' »amour romantique » pour se remettre. C’est justement le programme de Dendritic Arbor, adepte des caresses du black metal et des bisous du grindcore pour un mélange trop choupinou.