Styles

Mass Hysteria – Une Somme De Details

Ah là là Mass Hysteria ! Voilà un groupe qui me rappelle un tas de bons souvenirs. Etendard du néo métal français (évidemment) fortement influencé par KoRn, Mass s’est toujours distingué de la masse par cette « positive » attitude bien à lui. Le Bien-Etre et la Paix fort d’un message de tolérance et d’ouverture avait fait son effet à sa sortie il y a de cela quelques années, en 1997. L’excellent Contraddiction qui suivait, sûrement le meilleur album de Mass Hysteria, avait confirmé les espoirs placés dans le groupe, avant que celui-ci envisage d’autres voies avec l’audacieux (mais [...]

The End – Elementary

marc :C’est plus fort que moi, le printemps me met de bonne humeur, tandis que les jours s’allongent, l’odeur de l’herbe fraîchement coupée, les jeunes filles en jupe et la perspective de pouvoir dormir tel le lézard commun au soleil pour faire rougir ma peau d’aspirine me rendent particulièrement léger et frivole. Ce n’est pas qu’un détail. Il y a 15 jours, j’aurais publié en guise de chronique du dernier The End une diatribe pleine de fiel, de haine et d’appels à la vengeance à côté de laquelle les fatwas du mollah Omar auraient ressemblé à une histoire de [...]

Children Of Bodom – Stockholm Knockout Live

Pour beaucoup, la sortie d’un album live ne représente pas spécialement un grand intérêt, et relève plus de la démarche commerciale qu’artistique, mais en ce qui me concerne, je suis assez friand de ce genre de sorties, surtout lorsqu’il s’agit de groupes que je connais juste de nom. C’est en effet avec ce live que j’ai plongé dans l’univers de Children of Bodom, qui offre un assez bon panorama de la carrière musicale du groupe, même si le tracklisting se concentre globalement sur les deux dernières productions («Are you dead yet ?» et «Hate crew deathroll») en date du [...]

Wold – Screech Owl

Dès les premières effluves du liquide noirâtre qui s’écoule des enceintes on le sait, Screech Owl ne sera certainement pas un album facile à écouter, derrière la première salve de barbelés aussi tranchants que des rasoirs, on sait que le sacro saint refrain ne viendra pas délivrer le populo pour un tour de franche communion, autour de paroles facilement assimilables; génératrices de grandes envolées et d’émancipation conditionnée sur chaque pièce de l’album.
Dès « An habitation of dragons and a court for owls », premier titre du disque, Wold revient plus furieux que jamais. Là où son prédécesseur appuyait le trait [...]

Scarve – The Undercurrent

Le voilà enfin le successeur de l’excellent Irradiant sorti en 2004. Que les petits gars de Scarve la ressentent ou pas, nul doute que la pression est là alors que l’album arrive en ce moment dans les bacs.
Le groupe s’est en effet bien malgré lui, retrouvé sous les feux de l’actualité, et c’est vrai que de nombreuses inquiétudes ont pesé ces dernières semaines sur l’avenir du groupe (départ de Guillaume Bideau, pas de Dirk sur les dates live de Scarve et plus récemment encore finalement pas d’Arno Strobl -chanteur de Carnival In Coal– pour assurer les voix claires [...]

Magicrays – Off the Map

Après avoir foulé le sol de l’Arizona pour l’enregistrement de leur précédent album On the shoreline (dont la chronique est disponible sur ce site), cette fois-ci, c’est à Bristol, plus précisément au Toybox Studio, que les Magicrays ont retrouvé le producteur John Parish pour la seconde fois afin de mettre en boîte leur quatrième album.La première chose qui frappe une fois la galette insérée, c’est le son résolument plus rock et chaud qui colle parfaitement aux nouvelles compositions du groupe, et qui arrive à créer cette fois-ci une parfaite symbiose entre les instruments et la voix de Raphaël Enard. [...]

Type O Negative – Dead Again

Voilà que reviennent le géant vert et sa troupe, enfin libérés de leur contrat avec l' »ennemi » Roadrunner. Dead Again est donc la première sortie du groupe pour SPV.
Sur la forme rien ne semble avoir bien changé. Pochette verte, durée du disque habituelle (74 minutes), titre ironique sur la mort, voix et son reconnaissables entre mille…
Pourtant quelque chose est indéniablement différent.
A la première écoute déçu, à la 2ème écoute déçu, à la 3ème écoute déçu… J’ai pourtant persévéré, sachant d’expérience qu’un album de Type O’ ne s’appréhende pas comme un album de Linkin Park. [...]

Kroda – Fimbulvinter

D’Ukraine on ne connaît finalement que peu de groupes, parmi lesquels Astrofaes, Nokturnal Mortum, Dub Buk ou Hate Forest. Tous ces groupes regroupés dans une même ville, Kharkov. A côté de ces valeurs sûres, des groupes non moins talentueux cherchent à se faire une place au soleil. Parmi ceux-ci Kroda figure assurément en tête de cortège, attendant patiemment la reconnaissance qui lui est due. Fort de déjà deux albums de très haute qualité, le groupe nous revient ici avec sa troisième offrande.
Après deux premiers albums aux très forts accents Pagan, le groupe change un peu son fusil [...]

Machine Head – The Blackening

Méfiez-vous de la hype. Méfiez-vous des élans de chroniqueurs qui s’emportent en vous clamant haut et fort que « tel groupe » vient de livrer un putain d’album indispensable. Méfiez-vous autant que vous voulez mes cocos, mais si je ne viendrai en aucun cas clamer que « Machine Head vient de sortir le meilleur album de thrash de ces 10 dernières années » (affirmation inepte) comme certains se plaisent à le dire, ne comptez-pas non plus sur moi pour cracher sur ce nouvel opus qui est à mon avis ce que le groupe a produit de mieux au moins depuis The More Things [...]

Psyopus – Our Puzzling Encounters Considered

Effleurant de ses douces mains ses subtils traits,Il ne put s’empêcher de subtiliser à sa douce les traits de ses mains.D’une délicatesse sans pareille, il embrassa son cou raffinéEt para de ses embrases ses délices enjoués; en vain.
Penser délicatesse et PsyOpus, c’est penser au concept de « boucherie fine ». Comment diantre une boucherie peut-elle être fine? Ah oui c’est les steacks…
Le massacre!
J’avais detesté la prétention et l’absence totale du concept de « musique » dans la première offrande de ce groupe ma foi plein de surprises. Si Ideas Of Reference était insipide et bien trop rarement [...]