Styles

Intronaut – Habitual Levitations

L’approche de Intronaut est paradoxale, venus du metal extrême, ils ont évolué de plus en plus, album après album vers un métal progressif – et appaisé – bien à eux. Formé de musiciens ayant fait parti de groupes de death et grind bien connus et dont le premier EP était un manifeste de rudesse sludge – certes déjà trop complexe pour le style -, on arrive aujourd’hui à un groupe formé des 4 mêmes musiciens mais transformé musicalement. Intronaut semble avoir trouvé une certaine sérénité, plaçant la mélodie au premier plan. Les arpèges sont certes gorgés de saturations, mais [...]

Suicidal Tendencies – 13

Treize années d’absence discographique et pourtant, aucune excitation particulière au moment d’écouter ce nouvel album de Suicidal Tendencies. En tant qu’amateur de longue date, j’aurais pourtant du me réjouir. Sachant le groupe toujours vivant et très performant en live malgré des setlist  inégales, aucune raison de ne pas sentir poindre l’impatience. Mais ce serait oublier que les derniers albums en date baissaient inévitablement en qualité au fur et à mesure des départs succesifs. Mike Muir ne sachant plus différencier ses projets et multipliant les sorties dispensables,  ST nous avait donc planté avec un Free your Soul and save my [...]

Ghost B.C. – Infestissumam

Avec leur Opus Eponymous, les mystérieux suédois de Ghost (rebaptisés apparemment Ghost B.C… ou pas, on ne sait jamais très bien avec eux) avaient jeté en 2010 un pavé retro-kitsch dans la mare du heavy metal, et nombreux jusqu’aux plus réticents à ce genre de sons, avaient succombé à ce cocktail de heavy metal old-school, d’imagerie satanique surannée et kitsch, et de refrains irrésistibles, le tout saupoudré d’une bonne couche de mystère (notamment sur le line-up même si le chanteur de Repugnant est soupçonné d’être le fameux Papa Emeritus). Un cocktail dont chaque ingrédient était résolument indispensable pour que [...]

Hope Drone – S/T

Les amateurs de post-rock auront reconnu la référence à la lecture du nom du groupe, pour les autres sachez que Hope Drone est le titre d’un morceau (ou plutôt de l’intro live) d’un éminent groupe du genre qu’on ne présente plus: Godspeed You! Black Emperor. Si l’on suit cette logique, un groupe qui s’affuble d’un tel nom devrait donc jouer du post-rock pur et simple ?

The Ocean – Pelagial

Il a finalement fallu l’accepter. Difficile au début venant d’un groupe qu’on aime autant que The Ocean, mais c’était ça ou renoncer définitivement à suivre le groupe – ce qui était d’ailleurs une option tout à fait envisageable, qui se profilait de plus en plus me concernant.

Amber – Lovesaken

Auteurs l’an dernier d’une prometteuse démo éponyme (toujours écoutable et téléchargeable gratuitement sur bandcamp), les jeunes allemands Amber reviennent avec un premier full-length tout aussi inspiré.

Totem Skin – These Ghosts Are Haunting Our Halls

Encore un nouveau venu dans la sphère des « bandcamp/name your price ». Avec un nom pareil, Totem Skin aurait pu être un groupe russe ou fan de Sergei Eisenstein (du Cuirassé Totem Skin surtout… pardon aux cinéphiles) mais non, il s’agit seulement d’un tout jeune groupe suédois originaire de Borlänge et Falun, pas vraiment les patelins les plus fameux du coin.

Primitive Man – Scorn

Vous vous souvenez sûrement de Clinging To The Trees Of A Forest Fire, auteur l’an dernier d’un terrifiant split en compagnie de nos brutaux noisecoreux nationaux Nesseria. Eh bien figurez-vous que le « funeral grind » ne suffit plus à leur brailleur, ainsi on retrouve là dans ce nouveau projet une volonté de ralentissement de tempo et de lourdeur doooomesque. Bref, même si ça annonce une filiation sonore plus ou moins directe à CTTTOAFF, nous voilà là avec un nouveau groupe: Primitive Man, toujours chez Throatruiner.

Colt Silvers – Red Panda

Bon ok cette pochette est simplement abominable… Qu’est ce qui a bien pu se passer dans la tête des strasbourgeois pour nous pondre une horreur pareille? C’est d’autant plus dommage que Red Panda est vraiment un très bon album. Vendu bêtement comme la réponse française à Foals et Alt-J par des chefs de produit manifestement en manque de références, on préfèrera en parler comme de la juste réponse à Miike Snow dont la musique de Colt Silvers est pour le coup vraiment très proche par moments.

Supuration – CUBE 3

Sortir une trilogie sur une période de vingt ans de temps, voilà qui est peu banal. Qu’on se rassure, le groupe nordiste Supuration n’a pas été muet pendant les dix ans qui ont séparé The Cube (1993) de Incubation (2003), et les dix suivants entre Incubation et CUBE 3, sorti en ce début d’année 2013. Le groupe a sorti pléthore d’albums sous sa forme plus « accessible », S.U.P., mais c’est bien à la facette death metal du combo ch’ti que nous avons affaire avec CUBE 3.