pop/folk

Le Skeleton Band – Tigre-Teigne

Déjà trois ans que l’on s’était fait castagner par les montpelliérains du Skeleton Band, le quartet bourlingueur (les mecs parcourant l’Europe pour défendre ce nouvel album, de l’Allemagne à la Sardaigne) n’a toujours pas son pareil pour nous conter ses aventures de manière plus qu’originale, entre folk et blues.

JFDR – Brazil

JFDR est le dernier projet en date de Jófríður Ákadóttir, hyperactive musicienne islandaise que l’on retrouvait jusqu’alors dans divers projets comme Samaris, Gangly ou Pascal Pinon (ce dernier en compagnie de sa soeur, des projets que je vous recommande très chaudement). JFDR étant les consonnes contenues dans son prénom, on pourrait donc considérer ce projet comme son plus personnel.

Ulver – The Assassination of Julius Caesar

Non, il ne s’agit pas d’un album du groupe de dark folk Rome, malgré ce titre évident et cet artwork à l’avenant. Cet assassinat de Jules Cesar nous est raconté par Ulver, le mythique groupe norvégien fondé en 1993 et qui fut à ses débuts un groupe de black metal folkisant, avant de suivre un parcours totalement improbable. C’est pourquoi aucune sortie d’Ulver ne ressemble quasiment à la précédente. Après un passage par l’ambiant atmosphérique (le très beau Shadows of the Sun), la bande à Garm s’est récemment quelque peu perdue dans des tentatives expérimentales pas toujours très intéressantes. [...]

Decade – Pleasantries

Groupe de pop-punk originaire de Bath en Angleterre, Decade livre avec Pleasantries son second album après Good Luck, sorti en 2013. Entre les deux, le quintet a choisi d’évoluer, de faire passer sa musique dans un moule plus actuel, davantage rock alternatif hyper accessible…
Une optique qui fait directement mouche dès l’ouverture de Pleasantries. L’enchainement « Human Being », « Daisy May » (qui rappelle franchement « Steady As She Goes », single du premier album de The Raconteurs) et « Turn Off Your TV » est surprenant d’efficacité. Decade pourrait très bien passer en heavy rotation en radio tant leur pouvoir mélodique est tubesque. On pense [...]

Hundreds – Wilderness

Après le superbe Aftermath, il n’y avait pas grand-chose à redouter pour la suite du duo frère/sœur de Hundreds, on pouvait donc sereinement attendre un nouvel album, qui, c’était certain, aller encore nous en mettre plein la gueule. Malheureusement Tame the Noise, EP insignifiant sorti entre Aftermath et ce nouvel album Wilderness, était venu tempérer franchement mon bel enthousiasme.

Emma Ruth Rundle – Marked For Death

(Re)connue pour ses participations en tant que guitariste chez Red Sparowes, chanteuse/guitariste chez Marriages et The Nocturnes, Emma Ruth Rundle officie aussi en solo. Marked For Death, sa seconde livraison full-length après Some Heavy Ocean (2014) nous montre combien sa musique, même imprégnée d’influences post-rock/shoegaze de ses (anciens) groupes, s’en démarque pourtant en s’inscrivant davantage dans une folk mélancolique prenant parfois des airs gothiques…

Trophy Eyes – Chemical Miracle

Trophy Eyes, c’est mon coup de cœur fun de cette fin d’année. Je n’avais pas du tout écouté leur premier album, j’ai donc accueilli leur deuxième album, ce « miracle chimique » avec une complète virginité auditive. La claque n’en a été que plus grande, leur mélange détonnant de punk rock, de pop, de hardcore et d’une louche de shoegaze (juste une louche ne fuyez pas) faisant mouche dès le premier titre, ce « Chlorine » qui démarre sans chichi et accroche directement l’auditeur. La pression saine ne retombe pas sur « Counting Sheep » et encore moins sur l’énorme « Nose Bleed » (meilleur titre de [...]

The Word Alive – Dark Matter

Envie d’un gâteau de metalcore un peu brOOtal au cœur de sucre qui dégouline ? The Word Alive est fait pour vous ! Cela faisait des années que je voyais ce nom apparaitre sur des festivals ou en première partie de cadors du genre (du genre affiliés Vans Warped Tour) sans jamais avoir posé une oreille sur ce groupe de Phoenix, Arizona, c’est désormais chose faite puisque l’on m’a gentiment envoyé le promo de Dark Matter, leur quatrième album.

Bilan 2015 Rock / Prog / Pop – Krakoukass

Après un premier bilan consacré au black et au death et un deuxième abordant les meilleurs albums de metal et hardcore, voici (enfin) la dernière partie de mon bilan 2015 avec cette fois les albums rock, prog et pop qui ont retenu mon attention pour l’année 2015.

San Carol – Humain trop Humain

Bon cette fois j’espère que j’en termine pour de bon avec mes chroniques en retard de 2015… On peut dire que cette foutue année m’aura donné du fil à retordre, avec des découvertes et redécouvertes tardives à la pelle… Je termine donc (ou pas) avec un groupe français qui devrait réussir son incursion de dernière minute dans le top des albums rock de l’année 2015.