post hardcore/sludge

Young Mountain – Lost Tree

Né en 2013 du côté de Gothenburg, Young Mountain est un groupe jouant à la croisée des genres. Basé sur une ligne directrice screamo meets post-rock (en même temps avec un nom hérité d’un album de This Will Destroy You, on s’attendait à en trouver !), le quartet n’hésite pas à graduer son intensité allant tantôt dans une douceur presque naïve indie quitte à partir tout à l’opposé dans des tempos black metal furieux et une lourdeur post-metal (enfin, pas trop souvent non plus). Des directions très variées pour un album à l’atmosphère générale particulièrement ténébreuse.

Bonjour Tristesse – Your Ultimate Urban Nightmare

Bonjour Tristesse est un one-man band allemand, fan du best-seller de Françoise Sagan (on s’en doute), monté en 2008 par un certain Nathanael (ayant fait ses armes dans Agrypnie, Heretoir ou Thränenkind, qui a changé de nom l’an dernier en King Apathy). Le titre de l’album et son artwork en disent long sur son contenu: Your Ultimate Urban Nightmare traite donc du sentiment de dépression dans nos sociétés modernes industrielles, le tout sur fond de black metal.

Entropia – Vacuum

Ça démarre avec un long titre de 15 minutes, « Poison » qui joue sur la répétition, on y retrouve le côté psychédélique et même spatial, qu’on avait déjà goûté sur l’extraordinaire Ufonaut, mais on se demande d’abord si tout cela n’est pas un peu trop long… Et puis cette petite mélodie insidieuse s’ajoute à l’affaire quelques minutes avant la fin du morceau et marque les premiers points de la galette.

Vegan Fox – Vegetables

Les amateurs de calembours sont aux anges, l’image d’une Megan Fox devant une assiette de crudités ne veut déjà plus me quitter à la lecture du nom de ce jeune groupe originaire de Montpellier. Composé de membres de Quasar, Eight/Years et Weaksaw, le quartet ne fait pourtant pas vraiment rire quand on les écoute, basant son propos sur un crust hardcore bien énervé.

Benoit – Master

Pas d’inspiration pour un nom de groupe ? Prenez un prénom ! Après Boris, Jean Jean et autres Toto, voici Benoit, qui ne se tourne pas et qui ne doit pas son nom à votre humble serviteur mais au célèbre catcheur Chris Benoit, star de la discipline ayant pété les plombs en assassinant sa famille et en se suicidant juste après. Contenant d’actuels et anciens membres de Black Sheep Wall, Colombian Necktie, Law, Drool et Wuss, Benoit joue un hardcore torturé teinté de sludge, de crust et de noise, le genre de mixture qui aurait pu sortir de chez [...]

Infant Island – S/T

Etre novateur en matière de screamo est souvent une rude affaire pour les groupes du genre. Tout ou presque semble avoir été fait par les cadors des années 90, mais une jeune génération  (basée essentiellement en Virginie, comme Ostraca par exemple) se réapproprie ces influences et parvient parfois à redistribuer les cartes, Infant Island pourrait bien devenir un grand nom à suivre avec un premier album de cet acabit.

Jesus Piece – Only Self

Jesus Piece est un quintet de Philadelphie repéré par Southern Lord suite à leurs précédentes sorties: deux EPs et un split avec Malice At The Palace. Le jeune groupe a tenu à ne pas rester cantonner dans la scène hardcore de laquelle il est pourtant pleinement intégré, leur son apparaît sur ce Only Self particulièrement massif, infusé par une aura beatdown bien crue ainsi que des parties plus violentes issues du death ou du grind.

Joliette – El Alphabiotista

Révélations du dernier Fluff Fest, les mexicains de Joliette étaient alors en train de parcourir l’Europe afin de défendre leur dernier EP intitulé El Alphabiotista, soient deux titres tels une synthèse de la force de frappe des quatre gars de Pueblo.