post hardcore/sludge

Cortez – Initial

J’avais vu Cortez lors de sa tournée avec Aside From A Day il y a quelques mois. Je n’avais pas été emballé plus que ça, l’attitude m’a vite gonflé : je déteste les groupes qui jouent tout le temps dos au public. Pourtant quelques passages m’avaient agréablement chatouillés l’oreille et je dois dire que je voulais en savoir plus sur ce groupe suisse pour ne pas rester sur une impression mitigée. Bien m’en a pris parce qu’après moultes écoutes, Cortez s’avère être un très bon groupe et Initial un très bon album de noise (j’aime bien ce terme qui [...]

Corrupted – El Mundo Frio

« Ce matin je me suis réveillé, comme tous les autres matins. J’avais mal dormi mais surtout j’avais mal. Mes paumes me brûlaient… Mes doigts étaient fermement repliés et il me fallut plusieurs dizaines de secondes pour les délier. J’ai difficilement déchiffré les lettres qu’un fer noir avait gravé aux creux de mes mains meurtries; mais j’ai vite compris: « corrupted » il était inscrit. »
Au début, je pensais que Corrupted était un jeune groupe espagnol, je sais pas pourquoi, sûrement à cause du nom : El Mundo Frio. Alors qu’en réalité pas du tout! C’est une référence mondiale du [...]

Buried Inside – Chronoclast

Ô douleur! Ô douleur! Le Temps mange la vie,Et l’obscur Ennemi qui nous ronge le cœurDu sang que nous perdons croît et se fortifie !Charles Baudelaire – « Les Fleurs du Mal » – L’Ennemi
Quoi de plus adéquate qu’un vers de Baudelaire s’épanchant sur la dissolution du temps pour un album nommé Chronoclast ? Rassurez-vous, je ne vous ferais pas l’affront de prétendre connaître mon petit Baudelaire illustré par cœur… Juste un vague souvenir, une impression, presque une illusion qui surnage à l’écoute de cette œuvre, la renaissance d’un sentiment enfoui qui vous frôle et vous possède à [...]

Overmars – Affliction Endocrine… Vertigo

Quand on a peur de la joie, il reste la douleur.Philippe SEGUR
Affliction, Endocrine… Vertigo est un grand disque.
Des guitares, transformées en machines à bruits, s’échappent les premières notes. Le souffle chaud d’une quatre cordes vient caresser notre épiderme. Hurlements déchirants, martèlements magnétiques de la grosse caisse qui paralysent la moindre de nos pensées. Il n’y a pas de place pour les bons sentiments dans ce premier album, pas de compromis ni de slogans prémachés jetés en pâture à un public amorphe. Overmars parvient à retranscrire musicalement les peurs les plus profondes, dévoilant sa vision cauchemardesque d’un [...]

Boris – B.O. Mabuta No Ura

Les nippons de boris se montrent très prolifique cette année. Après un superbe at last feedbacker, voilà que le trio japonais nous gratifie, avec leur modèle expérimental, de deux albums : dronevil le bien nommmé, et une B.O de film (Mabuta No Ura), objet sonore qui est l’inspirateur de ces quelques lignes que vous êtes en train de parcourir plus ou moins en diagonale.
boris qui planche sur une B.O de film c’est intéressant à plus d’un titre: à quoi peut bien ressembler le film que ces trois énergumènes vont habiller, ou hanter? Les deux facettes de boris scient [...]

Zero District – Dark n Roll

Nous tenons tout d’abord à informer nos aimables lecteurs que le rédacteur de la présente chronique aborde un genre musical tout à fait nouveau pour son oreille virginale…
Voici donc la seconde réalisation des parisiens de Zero District. La formation emmenée par Al1 qui pratiquait sur Nuun-Jahad un hard-core sombre et violent, a évolué vers style plus noisy et surtout plus rock. Le groupe nous délivre ici 7 titres au son très brut et dépouillé. L’ambiance générale n’est pas à la gaudriole et vire plutôt vers la dépression et le chaos.
Avec ses guitares dissonantes et sa batterie en [...]

Cortez – Demo

Cortez est un jeune groupe suisse peu conventionnel formé en 2001. Non pas parce qu’ils sont un représentant de Nike (bon ok, blague naze) mais tout simplement parce que ce trio est composé d’un batteur, d’un chanteur et d’un guitariste. Donc aucune basse, ce qui pourrait paraître handicapant, à première vue. Oui, à première vue seulement, car ils nous prouvent qu’on peut arriver à se passer de basse. Le groupe s’en sort plutôt bien avec seulement deux instruments « palpables », prouvant aux détracteurs que le jeu hardcore n’est pas qu’un ensemble d’accords simples fait par des manchots [...]

Membrane – Utility of Useless Things

Tu lances ce mini album et d’un coup tu es submergé par une sensation bizarre. L’ironie du sort se dévoile et se révèle sans un contraste, dans ces atours les plus bruts. Toute ta colère et tes désillusions t’envahissent. L’agression de la réalité sans fard, dans toute sa cruauté…Membrane est bien décidé avec ce second acte à te mettre la tête sous l’eau. Et à t’y maintenir durant une bonne demi heure. Histoire de te tenir en alerte ! Car c’est bien d’état d’urgence dont il s’agit ici. Dans la grande tradition des productions Amphétamine Noise Reptile des [...]

Pelican – The Fire in Our Throats Will Beckon the Thaw

Le premier album de Pelican, Australasia, avait suscité un engouement certain à sa sortie -auquel j’avais pris part- se posant comme un ovni de 6 longs titres instrumentaux énigmatiques. Surfant sur la vague post-hardcore mise au goût du jour par Isis, Pelican explorait à leur manière les mêmes territoires à la croisée entre le doom et les ambiances apocalyptiques de Neurosis.
Après un sympathique mais pas indispensable EP sorti en début d’année, sorte d’introduction à cet album avec son unique morceau « March into the Sea » dans une version longue de 25 minutes, ils nous font maintenant part de [...]

Unfold – Aeon Aony

Le rock suisse est à l’honneur cette année. Pendant que The Evpatoria Report sort son premier album, de son côté Impure Wilhelmina refait parler de lui avec L’amour, la mort,l’enfance perdue.
Unfold, quant à eux, ont malheureusement splitté l’année dernière, certains d’entre eux donnant naissance à Vancouver (avec des membres d’Iscariote et Impure Wilhelmina) mais ce qui nous intéresse est que le dernier album du groupe, Aeon Aony, sorti en 2003, vient enfin d’être édité en Angleterre par Codebreaker Records puis aux Etats-Unis par Earache, et revient dans nos contrées en import.
Aeon Aony est le fruit d’une assez [...]