prog rock/metal

East of the Wall – Redaction Artifacts

Une fois n’est pas coutûme, ce n’est pas jonben qui va chroniquer le dernier East of the Wall. Après tout, y’a pas de raison. Même si nous avons des bases communes, il y a bien longtemps que lui et moi n’avons plus de coups de coeur en commun. De plus mauvaises langues que moi diraient que la vague djent lui a cramé toutes ses papilles musicales, mais j’ai beaucoup trop de dignité pour le souligner. Restent quelques groupes ici et là, vestiges d’un temps où nous partagions la même attirance pour une musique complexe et décalée, avant que les chants [...]

Ovid’s Withering – Scryers of the Ibis

J’aime bien ça… J’aime bien quand un groupe dont je n’ai jamais entendu parler vient foutre le bordel en fin d’année dans les certitudes qu’on aime se forger concernant l’inévitable « liste de fin d’année » et la non moins inévitable question qui nous obsède tous entre la bûche et les cotillons : « quels seront donc les albums qu’on retiendra comme marquants pour l’année qui s’achève ? ». En l’occurence s’agissant de 2013 Ovid’s Withering réussit quasiment le hold-up parfait.

After The Burial – Wolves Within

Au fil des albums, After The Burial a su s’imposer au sein d’un style duquel on ne compte plus les nouveaux groupes ces derniers temps: le djent/metalcore rebaptisé sumeriancore. Parti à ses débuts d’un metalcore déjà technique mais plus commun, le quintet de Twin Cities, Minnesota, a connu quelques revirements d’effectif (deux fois de chanteur notamment) pour ensuite verser dans quelque chose de plus percutant et un poil progressif, et Wolves Within ne dérogera pas à cette règle…

Aeris – Temple

Originaire de Nantes, Aeris est un groupe instrumental composé de membres de Sydony Box, Le Dead Project, A Prison Called Earth et un ancien Lemurya, des groupes plus ou moins confidentiels et de genres très différents. A ce mélange s’ajoute l’illustratrice Clémence Bourdaud (Le Chakipu), faisant partie intégrante du groupe et responsable de la jolie pochette esprit BD de Temple, premier album très singulier.

Scale the Summit – The Migration

On reprend avec le livret 4 des variations de thèmes à la guitare, pour aujourd’hui ce sera 10 exemples qui couvriront l’ensemble des capacités instrumentales d’une formation à 2 guitares, une basse et une batterie. Ca pourrait se résumer de la prouesse technique si la musique de Scale the Summit n’était pas si plaisante, parfaitement agencée avec une subtilité et un feeling indéniables.

Tesseract – Altered State

Tesseract, pionniers du genre Djent, sortent ici leur second album. Le groupe est à l’origine un projet personnel du guitariste Acle Kahney, qui officiait dans Fellsilent, un des premiers groupes proto-Djent anglais, puis se consacra exclusivement à Tesseract dès 2009.
Dès 2004, Acle enregistre et diffuse sur internet de prometteuses démos et réussit progressivement à former un groupe autour de lui. Cependant, pendant ces presque 10 ans, on assiste à une valse des chanteurs, jusqu’à l’arrivée de Daniel Tompkins pour leur premier album, puis Elliot Coleman sur l’EP acoustique sorti l’année dernière et pour ce second album, encore un [...]

Leprous – Coal

Bilateral était clairement à mon sens, un des temps forts de l’année 2011, il était donc normal d’attendre impatiemment ce nouvel album des norvégiens, à l’étrange pochette…
Il a pourtant fallu plusieurs écoutes pour commencer à rentrer dans cette rondelle de charbon et même à succomber après 6 ou 7 écoutes, car les premières m’avaient plutôt laissé perplexe, voir même quelque peu déçu.

Benea Reach – Possession

Mais c’est qu’ils prennent leur temps les norvégiens de Benea Reach ! Déjà cinq ans que leur dernier album est sorti, c’est dire si l’attente pour ce Possession a été longue ! Monument Binothean et Alleviat ayant été de belles claques pour ma part, c’est donc plein de confiance que je me suis lancé dans l’écoute de ce troisième album.

Intronaut – Habitual Levitations

L’approche de Intronaut est paradoxale, venus du metal extrême, ils ont évolué de plus en plus, album après album vers un métal progressif – et appaisé – bien à eux. Formé de musiciens ayant fait parti de groupes de death et grind bien connus et dont le premier EP était un manifeste de rudesse sludge – certes déjà trop complexe pour le style -, on arrive aujourd’hui à un groupe formé des 4 mêmes musiciens mais transformé musicalement. Intronaut semble avoir trouvé une certaine sérénité, plaçant la mélodie au premier plan. Les arpèges sont certes gorgés de saturations, mais [...]

The Ocean – Pelagial

Il a finalement fallu l’accepter. Difficile au début venant d’un groupe qu’on aime autant que The Ocean, mais c’était ça ou renoncer définitivement à suivre le groupe – ce qui était d’ailleurs une option tout à fait envisageable, qui se profilait de plus en plus me concernant.