beunz

Goner. – S/T

Goner. (avec un point) est un jeune groupe de Syracuse (l’américain, pas l’italien) qui s’est fait repéré par Pedram Valiani (Sectioned, Frontierer) au point que ce dernier en soit venu à s’occuper du mix de ce premier EP éponyme. Et si vous êtes familier des groupes de Valiani, vous savez d’emblée où vous allez tomber ! Goner. est en effet un trio à la frontière de genres métalliques et hardcore, du genre brutal et avec une production ultra imposante.

Live-report: Fluff Fest 2018 Jour 2

Rokycany (République Tchèque), dimanche 29 juillet 2018:
La nuit aura été mouvementée, la soirée disco s’étant prolongée jusqu’aux aurores. C’est donc un peu la tête dans le pâté que j’émerge avant de retourner vers le centre-ville de Rokycany avec pour objectif de prendre un solide petit déjeuner. Je débarque dans un charmant café proposant une offre de petit déjeuner à un prix vraiment bas, idéal pour se remettre de la veille. Une remise en forme qui se poursuivra ensuite avec une baignade à la piscine municipale, prise d’assaut par les festivaliers. L’image de tous les gens tatoués au milieu [...]

Live-report : Fluff Fest 2018 Jour 1

Rokycany (République Tchèque), le 28 juillet 2018:
Depuis le temps que je voulais aller au Fluff Fest, mon souhait s’est enfin exaucé en 2018. Actif depuis 2000 (avec un changement de formule/lieu un an plus tard), ce petit festival DIY a toujours représenté l’eldorado du hardcore (et assimilés) en Europe. Situé à Rokycany, à l’ouest de la République Tchèque, le petit festival a su s’imposer au fil des ans, en incitant notamment les restaurants du centre-ville à ajouter des menus vegans à leur carte.

Petrification – Hollow Of The Void

Faire du neuf avec du vieux, telle a souvent été la tendance, que ce soit dans la mode ou dans la musique. Petrification est donc de ces groupes qui ne jurent que par le son death metal des 80’s voire des 90’s tout en réussissant à le mettre à sa sauce. Si la démo Summon Horrendous Destruction nous avait mis la puce à l’oreille l’an dernier, le groupe de Portland vient nous les atomiser, la puce comme l’oreille, avec ce premier long-format aussi brutal que vicieux.

Bad Mask – Posthumous

Dans le genre gros ascenseur émotionnel, Bad Mask fait très fort ! Absent depuis six ans et un pauvre deux-titres laissé sans suite, l’annonce d’un retour des cinq mathcoreux du New Jersey est apparu comme une bonne nouvelle avant d’apercevoir le nom de ce nouvel EP: Posthumous. Un titre qui veut donc tout dire, cet EP est donc bien le dernier de Bad Mask, une triste nouvelle d’autant plus que ces six titres (laissés dans les tiroirs depuis des années) sont excellents.

Minaret – XX

Après un EP éponyme en 2015, Minaret fait son retour avec un album… ou plutôt un second EP puisqu’il contient cinq titres pour autant d’interludes pour une durée totale d’un quart d’heure à peine. Le groupe moscovite nous plonge dans un hardcore sombre mélangeant crust sale et screamo 90’s, le tout donc entrecoupé de pauses (« Intermezzo ») instaurant un surplus de malaise à l’atmosphère.

Cell Rot – Violent Spirals

Cell Rot est un jeune groupe californien, side-project de membres de Graf Orlock, Ghostlimb, Negative Standards et Acts Of Sedition, débuté il y a deux ans. Loin d’être des débutants, les gars ont décidé de jouer une musique assez crue et primitive, un savant mélange de hardcore, de punk et de grindcore avec une volonté de sonner sale et vicieux. C’est chose faite sur ce premier album expédié en à peine 18 minutes !

Unborn Generation – Vøid

Trio finlandais fondé en 2002, Unborn Generation a sorti de manière assez confidentielle deux EPs puis cinq albums avant ce Vøid. Jouant du « grind’n roll » (étiquette autoproclamée), le groupe de Jyväskylä fait pourtant preuve sur ce nouvel album d’une certaine nouveauté: son chanteur principalement (autrefois uniquement guitariste mais doté d’une voix bien rocailleuse) permettant l’injection de « mélodies » un peu plus franches et d’un feeling crust ravageur.

Anicon – Entropy Mantra

Pas vraiment le plus exposé des groupes de black metal new-yorkais, Anicon contient pourtant des membres de groupes assez réputés dans le milieu: le batteur de Krallice et Woe, le bassiste de Yellow Eyes, le chanteur/guitariste de Trenchgrinder et le guitariste de Pyrolatrous. Actif depuis 2010, le groupe a depuis 2012 sorti au minimum un album par an (EP, splits) et un premier album, Exegeses, en 2016. La version du black metal choisie par Anicon est un mélange de différentes écoles du genre, traditionnel mais pas que, atmosphérique mais pas que…