beunz

Panopticon – The Scars Of Man On The Once Nameless Wilderness (I and II)

Pour qui ne le saurait pas encore, Panopticon est le projet d’un mec nommé Austin Lunn produisant sa musique seul chez lui. Autrefois dans le Kentucky, désormais établi dans le Minnesota, le gaillard aura attendu un peu plus de trois ans (bien qu’il y ait eu un split et un single entre-temps) pour sortir The Scars Of Man On The Nameless Wilderness, double-album de 18 (!) titres pour plus de deux heures de musique, on comprend un peu mieux les délais un peu prolongés. Toujours dédié à la nature et à la spiritualité, son black metal mâtiné de folk [...]

Lace – Human Condition

Lace est un groupe qui va vite et qui enchaîne les sorties, Human Condition étant la troisième en à peine deux ans d’existence. De la vitesse qui peut aussi s’observer dans la musique du groupe de Houston, mélangeant hardcore et post-punk pour un cocktail sacrément abrasif.

Lost Boys – Fun

Power trio provenant de Nuremberg, Lost Boys livre enfin une suite à son prometteur EP sans-titre de 2016. Avec sa cover digne de WordArt, Fun apparaît dans sa droite lignée, mélangeant des influences screamo/emo de diverses écoles afin d’arriver à créer leur propre sauce.

Rotten Sound – Suffer To Abuse

Deux ans après Abuse To Suffer, Rotten Sound switche les mots pour en livrer aujourd’hui son petit frère (faux jumeau) Suffer To Abuse. Et avec les vétérans finlandais (toujours là depuis 1993), on sait normalement à quoi s’attendre: un grind in your face mais non dénué de points d’accroche en dignes héritiers de Nasum qu’ils sont. Mais au fil des albums, le groupe a démontré qu’il ne se contentait plus de seulement bourriner à tout-va, modulant désormais parfois sa vitesse pour nous offrir des mid-tempos tout aussi destructeur, cet EP ne va pas déroger à la règle.
« Privileged » démarre [...]

Moeist – Convincing Yourself

Savez-vous qu’il existe une scène hardcore plutôt active aux Philippines ? Personnellement je l’ignorais avant de tomber par hasard sur la page Bandcamp d’Acid Distribution, jeune label local mettant dernièrement à l’affiche Moeist. Après quelques recherches infructueuses quant à l’identité exacte de ce groupe (qui pourrait aussi très bien être un projet solo), on va plutôt s’intéresser au contenu musical de ce premier EP Convincing Yourself.

Khöbalt – The Sky Is Dead

Originaire de Belfort, Khöbalt est un groupe de post-rock dont la volonté principale est de retranscrire l’atmosphère de The Thing (le film de John Carpenter). Pour son premier album à la cover aux teintes glaciales (correspondant parfaitement à l’univers du film), le groupe franc-comtois délivre donc un rock essentiellement instrumental, touchant parfois à la noise ou au trip-hop, tout ça forcément dans une ambiance cinématographique.

Black Earth – Diagrams Of A Hidden Order

Au train où va le label, j’ai quelques albums de retard dans les sorties de Sentient Ruin Laboratories, récupérant à tour de bras ses obscures trouvailles et leur offrant une seconde vie en les ressortant avec un peu plus d’exposition. Notre candidat du jour vient d’Espagne, a sorti ce premier EP une première fois en 2016 et se nomme Black Earth. Identité des musiciens inconnue, cover d’album sobre et stylisée, on commencerait presque à avoir l’habitude de ce genre de mise en bouche avec ce label.

Fister – No Spirit Within

Après avoir partagé des splits ces dernières années avec des groupes parmi les plus influents actuellement en matière de doom (Primitive Man, Dopethrone ou encore Chrch), Fister revient à du boulot personnel, en l’occurrence ce No Spirit Within, quatrième long-format et le premier pour Listenable Records.
Les trois doomsters de St-Louis, Missouri, débutent les hostilités par « Frozen Scythe », intro instrumentale dans un esprit quasi western mutant sans transition dans un doom/sludge ténébreux avec « Disgraced Possession ». Surprenant de constater comment Fister parvient à passer de la lumière (étant donné le côté « rock » de l’intro) à l’obscurité la plus totale. Ce [...]

Sectioned – Annihilated

En attendant le successeur de Orange Mathematics de Frontierer, certains de ses membres se maintiennent en forme dans un groupe dont on a parlé par ici auparavant: Sectioned. Et il suffit de quelques petites secondes du bien nommé morceau-titre « Annihilated » pour s’en rendre compte, il va faire bien plus que simplement nous aider a patienter ! La déflagration est en effet incroyablement intense, tel un mur pris dans la gueule, et cela va durer le long de ces 13 titres une fois encore généreusement offerts en « Name Your Price » sur leur Bandcamp.