Chroniqueur

drommk

Chroniqueur instable depuis 2009, je me passionne pour les fouilles du web, en quête de groupes originaux ou/et méconnus. J'ai un faible pour les mélanges de genres. La formule parfaite est pour moi un équilibre entre originalité, technicité et émotion.

drommk a écrit 30 articles sur Eklektik.

Bilan 2014 – drommk

Ce n’est pas parce que j’ai presque déserté la rédaction cette année que je n’ai pas mon mot à dire sur ce que vous auriez dû écouter en 2014.
On me fait signe que si ? Rien à branler. #jesuisadmin

East of the Wall – Redaction Artifacts

Une fois n’est pas coutûme, ce n’est pas jonben qui va chroniquer le dernier East of the Wall. Après tout, y’a pas de raison. Même si nous avons des bases communes, il y a bien longtemps que lui et moi n’avons plus de coups de coeur en commun. De plus mauvaises langues que moi diraient que la vague djent lui a cramé toutes ses papilles musicales, mais j’ai beaucoup trop de dignité pour le souligner. Restent quelques groupes ici et là, vestiges d’un temps où nous partagions la même attirance pour une musique complexe et décalée, avant que les chants [...]

Bilan 2013 – drommk


Pas la peine d’écrire une introduction de plus de trois lignes, de toutes façons vous n’en lirez très probablement pas une de plus. Voici mon top perso de l’année, Les 5 premiers sortent du lot, la suite est sans ordre particulier
Cliquez sur les pochettes pour plus d’infos (chroniques, son, vidéo)





Sectioned // Outlier
La révélation mathcore/djent de l’année. Une branlée absolue. Bye bye les prods fast-food du djent actuel, Sectioned débarque comme un junkie dans un dîner de gala injecter une bonne dose de saleté et de folie dans les veines d’un [...]

Tyler, The Creator – Wolf

Avril 2013, Tyler a vieilli. A 22 ans, il n’a plus envie de parler de viols et de mutilation. Ce qui le fait kiffer, c’est de parler de sa nouvelle situation, le pognon, la réussite, les relations amoureuses, des trucs de grand quoi. C’est qu’il s’en est passé des choses en quatre ans. Depuis 2009 et Bastard, le fondateur du désormais très rentable collectif/label Odd Future est passé du statut d’OVNI un peu taré du hip hop californien à celui de star internationale qui brasse les biftons. Alors forcément, il ne peut plus vraiment parler des mêmes choses qu’avant.

Anorak – Go Up In Smoke

C’est en train de devenir un rituel : tous les deux ans, un nouvel Anorak dans tes oreilles, une nouvelle claque dans ta tronche. Go Up In Smoke – c’est le nom de leur dernière branlée bisannuelle – ne va pas prendre les fidèles à contre-pied. L’identité du groupe est tellement forte que l’innovation est superflue, et même si l’on a deux trois tentatives ici et là, la démarche reste identique : accélérations grindisantes épileptiques, lourdes et courtes respirations puis grosses montées qui prennent aux tripes. Le tout blindé de rythmes saccadés, assez complexes pour être stimulants, assez carrés [...]

Sectioned – Outlier EP

Bon, je sais que je ne vais pas me faire beaucoup d’amis en affirmant  ceci, et notamment parmi les membres de la rédaction, mais tel un Gavroche/ musical qui n’hésite pas à risquer sa vie pour ses idéaux, je le dis haut et fort : le djent ça craint.

Semantik Punk – abcdefghijklmnoprstuwxyz

Alors que l’ensemble de la presse metal s’extasiait ou se lamentait sur la très hypothétique collaboration de Ross Robinson au prochain album de Behemoth, peu d’entre eux se sont penchés sur le travail qu’il effectuait au même moment avec semantik punk, illustres inconnus venus, eux aussi, de Pologne.

Bilan 2012 – drommk

Soyons francs : je n’ai pas envie de me taper un discours philosophique de 3 pages sur l’année 2012, et vous n’avez probablement pas envie non plus de vous infliger 20 minutes de lecture, notamment si vous venez déjà de vous faire le bilan général eklektik juste avant.
Restons donc brefs : 2012 fut une année à mon sens musicalement bien plus intéressante que 2011. De nombreuses sorties de qualité, beaucoup de découvertes, et donc un top final difficile à réduire. Chose que j’ai tout de même faite en ne gardant que les 20 albums qui m’ont le plus [...]

DaCast – Dédale

Je ne chronique généralement pas les promos. Pas que je désapprouve la démarche d’envoyer son album un peu partout pour essayer de faire parler de soi, au contraire; mais quand chroniquer est un hobby, les sources personnelles représentent souvent une manne suffisante, et on voit rapidement les promos comme une sorte de spam qui nous détourne de ce qui nous donne vraiment envie d’écrire.
Grossière erreur. Car cette démarche m’a fait pendant plus de 6 mois passer à côté de cette pépite. Et si une relance amicale ne l’avait pas remis sous mes yeux, j’aurais carrément pu ne jamais la [...]

Klub des Loosers – La Fin de l’Espèce

Si Fuzati est depuis plusieurs années une référence du hip hop indépendant héxagonal, son nom n’est probablement pas familier à l’ensemble des lecteurs d’eklektik. Fondateur du Klub des Loosers, membre du défunt Klub des 7 (avec notamment Gérard Baste de Svinkels) et du tout aussi froid Atelier, ce MC versaillais doit probablement une bonne partie de sa notoriété à son flow unique -sorte de récitation en trois tons de nouvelles érotiques d’Apollinaire par un Arnaud Montebourg sous valium – ainsi qu’à ses proses acides, orgiaques et misanthropes transpirant l’humour noir.