Hoperckut – Blesses By Nothing

Voilà le premier album d’une bande de jeunes qui m’ont l’air bien décidés à démontrer leur haut potentiel énergétique. Hoperckut, formation dont l’origine remonte à 2006 et ayant déjà à son actif une démo, nous balance durant neuf titres un hardcore metalisé aux multiples influences et dont le seul but semble être l’efficacité.
Quelques riffs rappelant la scène edge metal des années 90 (lisez quatre-vingt-dix ou nonante selon votre origine géographique), un groove provenant tout droit de la scène though guy, quelques plans beatdown, le tout rehaussé par des chœurs à la Six Ft Ditch et une alternance [...]

Incinerate – Anatomize

Ah ben voilà une évolution qui fait franchement plaisir, Dissecting The Angels, le premier album d’Incinerate n’a pas vraiment marqué les esprits lors de sa sortie en 2002, et il faut bien l’avouer, cet album est très moyen. Mais Anatomize, deuxième full length du projet de Scott Ellingboe vient radicalement changer la donne. Et il valait mieux pour ce brave Scott car Incinerate faisait pâle figure au milieu des pointures signées sur son label (Devourment, Abysmal Torment,Despondency, Emeth……).
Mais qu’est-ce qui a changé ? Exit les ambiances blasphémo-maléfiques et place à une véritable frénésie technique qui rend cet album [...]

Human Mincer – Degradation Paradox

Human Mincer, voilà un groupe auquel je ne m’étais jamais intéressé. Sans savoir pourquoi, je classais cette formation ibérique dans la case réservée aux groupes inintéressants, les seconds couteaux, tout ça sans avoir jamais pris la peine d’écouter le moindre de leurs albums. Et après l’écoute de Degradation Paradox, leur troisième livraison et première pour le label Brutal Bands, je me dis que quand je veux je suis très con, ce groupe est tout sauf un second couteau.
L’élément qui m’a poussé à enfin jeter une oreille sur la musique de cette formation : l’arrivée au micro de [...]

Blasphemer – On the Inexistence of God

Voilà ce qui s’appelle une claque, et même une putain de mandale dans la gueule, d’autant plus que ça n’est que le premier album des italiens de Blasphemer, avec déjà un tel niveau on peut se dire que ces gars ont tout compris et iront loin.Ce premier album donc, intitulé On The Inexistence Of God est le genre de sortie dont la scène brutal death a besoin, un concentré ravageur de brutalité, de technique et de violence, un monstre enragé qui vous saute à la gorge dés la première seconde et qui ne vous lache [...]

Amok – Lullabies of Silence

Le chaos mis en musique, voilà un concept qui semble avoir toujours intéressé de nombreux artistes et qui se pose même en idée de départ de certains styles (toute la scène chaotic hardcore par exemple). Les quatre suisses d’Amok semblent avoir bien compris comment rendre leur musique chaotique mais surtout cohérente et très brutale, ce Lullabies Of Silence en est la preuve indéniable. Véritable déferlement sonore de 35 minutes ne laissant que peu de répit à l’auditeur, le premier full length du groupe est loin d’être une œuvre facile.
Sortant du carcan du death metal brutal et bas [...]

Amagortis – Pre-Natal Cannibalism

« Diarrhea cha cha cha, Diarrhea cha cha cha « , le moins que l’on puisse dire c’est que les suisses d’Amagortis savent choisir leurs samples, ça peut paraître con mais des tonnes de groupes remplissent leurs albums de samples chiants, alors évidemment quand l’un d’entre eux arrive à me faire marrer ça rend le cd spécial à mes yeux (les maîtres dans le genre étant Retch, Torsofuck et Cumbeast ).
Mais bien évidemment, le plus important reste la musique, et sur ce point aussi les membres d’Amagortis se débrouillent pas mal. Oh bien sûr il ne faut pas chercher d’originalité [...]

Gortal – Blastphemous Sindecade

Le problème avec les scènes nationales c’est que souvent il y a un ou deux groupes cultes qui influencent tout un tas de leurs compatriotes et on se retrouve avec une flopée d’ersatz. Prenez les U.S.A par exemple, tout une scène s’est développée autour de clones de Suffocation. Plus proche de nous, en Pologne, des tonnes de groupes s’inspirent de Vader et/ou Behemoth et on se retrouve avec toute une scène aux mêmes blasts, mêmes riffs et même gros son bien propre. Heureusement il y a toujours des formations sortant des albums se démarquant, et parfois foutant une grosse [...]

Darkall Slaves – Promo 2008

Voilà une demo bien foutue qui promet de belles choses pour l’avenir, d’ailleurs le label Pathologically Explicit Recordings ne s’y est pas trompé si l’on en croit la récente signature de Darkall Slaves, groupe auteur de ce promo 2008, peu après la sortie de ce disque autoproduit. Ces jeunes Lillois pratiquent un brutal death typé US qui affiche clairement ses références. Des riffs mid tempo super entrainants à la Malevolent Creation, quelques plans à la Dying Fetus, une dose de slam death et bien évidemment une influence suffocation (comme la plupart des groupes de ce style) , voilà les [...]

40gradi – Hi-Tech Re-Search

40Gradi c’est quatre jeunes Croates qui ont décidé de bien s’éclater en permettant à tout le monde de profiter de leur délire. Pour ce faire, ils on enregistré chez eux puis sont partis mixer en Tchéquie 9 titres pour un total de 18 minutes d’un goregrind bien baveux comme on sait le faire là bas. Aux cotés des habituels blasts, gruiks et moments ultra groovys habituels on retrouve sur ce Hi-Tech Re-Search quelques instants aliens qui nous montrent l’état d’esprit délirant de ce groupe. Un petit sample de hip hop, quelques secondes de dances, ça dérangera sûrement certains mais [...]

Brutal Slaughter – Seth’s Rise

Le black metal c’est bien quand c’est ultra trve from the northern frozen hell, mais ça peut être fait d’autres façons en restant sympa. Prenez Brutal slaughter par exemple, avec leur premier album Seth’s rise, ces espagnols ont décidé de s’intéresser à la mythologie égyptienne à travers un black metal teinté de death et de thrash. Leur style se rapproche d’ailleurs parfois de celui de Melechesh, les maîtres du black du désert. Comme celle de ces derniers, la musique de Brutal slaughter est parsemée de riffs d’influence moyen-orientale et de rythmiques entrainantes. Mais Brutal Slaughter a sa personnalité propre [...]