krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 881 articles sur Eklektik.

Cave In – Final Transmission

Ainsi donc la tragédie frappa Cave In un jour de mars (le 28ème) de l’an 2018, et du même coup toute la communauté hardcore/post hardcore/metal/rock au sens large. C’est en effet à cette date que Caleb Scofield, bassiste/guitariste et vocaliste à ces heures (pour notre plus grand bonheur) devait malheureusement succomber à une putain de saloperie d’accident de la route.

Biffy Clyro – Balance, not Symmetry

Après la purge Ellipsis, j’avoue que j’étais prêt psychologiquement (mais non sans grand regret) à tirer un trait définitif sur Biffy Clyro, un groupe que j’ai pourtant chéri pendant plusieurs années avant de tomber de haut avec le minable successeur de l’excellent Opposites.

The Dangerous Summer – Mother Nature

Mon coup de cœur de l’été le voici, et il vient d’un groupe dont je n’avais je pense jamais entendu la moindre note jusque-là. Pourtant The Dangerous Summer est un groupe expérimenté, formé aux US en 2006, et Mother Nature est déjà le 6ème album de la bande. On passe sur les petits différends internes qui ont conduit le groupe à se séparer un moment, pour revenir (avec un membre en moins) avec son opus éponyme en 2018 (d’ailleurs chroniqué dans ces pages par le camarade Beunz). A croire que les séparations sont parfois salvatrices, pour que le groupe [...]

Hath – Of Rot and Ruin

Un peu trompeuse cette (jolie par ailleurs) pochette… Je ne sais pas pour vous mais de mon côté je m’attendais à ce qu’Hath oeuvre dans le black metal ou dans un funeral doom bien plombé… Or on n’est pas dans ce registre, puisque Hath s’adonne plutôt à un bon gros metal de la mort qui tape fort. Point d’old-school, on se situe avec ces 4 américains, dans une frange death progressive moderne qui peut rappeler Black Crown Initiate ou In Vain. Mais Hath est à la fois plus bourrin que les deux, n’a pas les rythmiques quasi djent qu’arbore [...]

Rammstein – RAMMSTEIN

10 ans! On ne s’en est peut-être pas rendu compte car ils ont réussi à se rappeler régulièrement à notre bon souvenir à coup de live notamment, mais il aura quand même fallu 10 ans à nos allemands préférés (après Angela Merkel évidemment), pour nous proposer enfin un successeur à un Liebe ist für Alle Da qui avait divisé jusque dans nos rangs. Je me positionnais moi-même dans le camp des (re)séduits, suite à la déconvenue Rosenrot, album qui m’avait formidablement déçu après un Reise Reise sympa mais déjà un peu tiédasse.

Mord’a’Stigmata – Dreams of Quiet Places

Oh you you, la grosse fessée cul nu que voici encore! Mord’a’Stigmata sont polonais et n’en sont pas à leur coup d’essai puisque ce Dreams of Quiet Places dont il s’agit aujourd’hui, est leur 5ème album. On n’a donc pas affaire à des lapereaux de 3 semaines, et laissez-moi vous dire que ça s’entend sur cet album qui sent l’expérience et la bouteille. Mon camarade Beunz avait chroniqué leur 3ème album dans ces pages, mais j’avoue n’y avoir jamais jeté d’oreille à l’époque, et je suis tout autant passé à côté de l’album qui a suivi. Mon premier contact [...]

Symbolical – Allegory of Death

Petit rattrapage de 2018 qui m’a été soufflé à l’oreille, et m’a permis de constater que j’étais passé complètement à côté de Symbolical, groupe polonais qui oeuvre depuis 2013 dans un death metal certainement inspiré de certains de ses compatriotes, au premier rang desquels, sans surprise, Behemoth.

Kampfar – Ofidians Manifest

Si l’avant-dernier album en date de Kampfar, Profan, était sorti un peu plus d’un an après le monumental Djevelmakt, il a cette fois-ci fallu attendre plus de 3 ans pour voir les norvégiens revenir avec ce tout nouvel album, Ofidians Manifest.
Problèmes internes ou break salutaire, on ne se lancera pas dans des spéculations hasardeuses, d’autant que, et c’est bien là le plus important, le groupe revient en très bonne forme, puisqu’Ofidians Manifest est encore une fois une insolente réussite dans un genre sur lequel les norvégiens règnent indubitablement en maîtres.
Du reste, il n’y a pas de changement [...]

Helms Alee – Noctiluca

Après deux albums énormes sortis coup sur coup, Sleepwalking Sailors en 2014 et Stillicide en 2016, on n’attendait plus rien de spécial de Helms Alee… si ce n’est l’excellence. Ça tombe bien, car Noctiluca s’inscrit dans la parfaite continuité de ses prédécesseurs, le groupe poursuivant néanmoins sa légère mue, entamée progressivement au fil des années.

Idle Hands – Mana

Trio américain en activité depuis peu, Idle Hands sort cette année son premier album longue durée après un premier EP paru en 2018. Si des amateurs de Beastmilk ou Grave Pleasures passent dans le coin, ils pourraient être bien inspirés de jeter une oreille à la musique de ces américains tant on se situe dans les mêmes sphères… avec toutefois quelques différences.