krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 870 articles sur Eklektik.

Tepr – Technosensible

Attention on va aujourd’hui parler techno, et pas techno-death, mais bien techno au sens musique électronique. De la techno sur Eklektik, ça va pas non ? Ça va très bien au contraire merci. Tepr n’est peut-être pas un nom qui vous parle. Pour ma part dès que j’ai vu passer la sortie de son nouvel album Technosensible, je me suis jeté dessus, ayant déjà eu l’occasion d’apprécier le travail de ce français (Tanguy Destable de son vrai nom) à plusieurs occasions : avec Yelle il y a déjà plusieurs années (ne fuyez pas!) mais aussi et surtout avec son [...]

Numenorean – Adore

Il m’a fallu un peu de temps et plusieurs écoutes pour succomber devant Adore, deuxième album des canadiens de Numenorean, groupe monté en 2011 par les frères Lemley, Brandon et Byron. Pourtant aujourd’hui, je m’enfile ses 43 minutes pour la (probablement) 15ème fois ou pas loin, et clairement elles passent en un éclair et j’en viens à trouver ce formidable album trop court. La magnifique pochette n’est certainement pas étrangère à mon insistance et à mon retour régulier vers ce disque. Numenorean avait déjà pu marquer les esprits avec la pochette de leur précédent album, évocatrice, choquante pour certains, [...]

Polar Moon – Rituals (EP)

Premier EP pour Polar Moon qui est un trio né de la rencontre de Guillaume Bernard (guitariste et compositeur principal de Klone), et des moins connus Julien Lepreux et Julie Trouvé (qui a été chanteuse live du groupe Jabberwocky, inconnu au bataillon en ce qui me concerne). Autant le dire de suite, on se trouve sur ces 5 titres dans un registre très éloigné du registre habituel de Guillaume avec Klone, comme l’illustre l’entrée en matière, la très belle pièce pop/trip-hop « Facing the Wall ».
Même si « Love is not Enough » et son rythme jazzy/bossa nova surprenant (cuivre compris) brouille [...]

My Diligence – Sun Rose

Le stoner et la Belgique… Pas forcément l’association la plus évidente a priori… Et pourtant… C’est bien de chez nos voisins que viennent My Diligence, et leur stoner rock irrésistible, en particulier sur Sun Rose, leur 2ème album.

Blood Command – Return of the Arsonist (EP)

Faire des tartines pour parler d’un EP de 11 minutes aurait quelque chose de franchement insensé, non ? Oui mais voilà : en dehors de sa qualité intrinsèque évidente pour qui peut apprécier ce punk rock enragé qui flirte sans complexe avec la pop et dont le frontman est en fait une frontwoman qui s’époumone tant qu’elle peut, le grand intérêt de ce Return of the Arsonist aura été de me remettre en visibilité ces norvégiens dont j’avais écouté la dernière sortie (Cult Drugs en 2017) d’une oreille distraite… trop distraite!

Big Business – The Beast You Are

Nouvel album des Big Biz’ dans la droite ligne de ce qu’ils font depuis leurs débuts en 2004 : en gros un stoner rock heavy et foutraque, accrocheur et bien foutu qui évoque une sorte de fusion entre Torche et les Melvins pour faire simple. Le duo continue inlassablement à nous livrer des nouvelles galettes à un rythme régulier et on ne peut que les féliciter de leur persévérance.

Maraton – Meta

Encore un album qui va défier les catégorisations faciles, et compliquer l’existence des chroniqueurs… De prime abord j’ai eu envie de vous parler de ce groupe en le rapprochant de groupes que j’ai pu mettre en avant récemment comme les anglais de Black Peaks mais surtout les norvégiens de Ribozyme dont j’ai chroniqué le dernier album en date récemment. Tentation d’autant plus grande que Maraton partagent plusieurs points communs avec Ribozyme, à commencer par la nationalité (norvégienne donc) mais aussi le fait que les deux groupes sont signés chez Indie Recordings.

Palehørse – Palehørse

On sent depuis quelques temps une volonté nouvelle chez le label Indie Recordings d’aller chercher des groupes qui brassent les genres, passant du metal au rock, voire même en allant jusqu’à la pop, pour venir compléter un roster dans lequel on trouve également des valeurs sûres du death (Obliteration par exemple), du black/pagan (Kampfar) aux côtés d’autres comme The Erkonauts, et In Vain. On salue cette initiative dans laquelle on se retrouve carrément (en tout cas pour ma part). Après Ribozyme dont j’ai déjà pu vous parler en début d’année, voici donc maintenant Palehørse, et nous aurons l’occasion de parler très prochainement [...]

Moon Tooth – Crux

Les chanteurs bavards, ça plaît ou ça ne plaît pas, et clairement chez Moon Tooth, en activité depuis 2012, John Carbone a tout loisir de s’exprimer. Il transcende d’ailleurs bien souvent les compositions des américains, comme sur « Through Ash ». Certains risquent de ne pas apprécier son timbre très engagé, et cette omniprésence qui pourrait fatiguer, mais il faut bien reconnaître qu’il serait dommage de se priver des qualités vocales d’un tel chanteur quand on en a un.

Soilwork – Verkligheten

J’ai d’abord cru devoir ajouter cet album à mes oubliés de 2018, mais après vérification j’ai pu constater avec satisfaction que ce nouvel opus de Soilwork était en réalité sorti en tout début d’année 2019… Et si on en parle ici mes amis, c’est que je n’aurais honnêtement jamais pensé retrouver Soilwork à ce niveau un jour après toutes ces années où je ne me retrouvais plus dans la musique des suédois… Ils sont pourtant objectivement revenus depuis quelques albums à un niveau qualitativement beaucoup plus élevé que les sorties qui ont suivi Figure Number Five (2003), mais j’avoue que je m’étais [...]