krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 813 articles sur Eklektik.

Don Broco – Technology

Les anglais de Don Broco commencent à faire parler d’eux, à force de persévérance et surtout de constance dans la qualité. Automatic, le deuxième album du groupe paru en 2015 avait déjà commencé à concrétiser la soif de succès du groupe, initiant une démarche de rapprochement vers le mainstream, l’efficacité pop même, sans complexe (il suffisait de voir la pochette acidulée) et avec une insolente réussite, après un premier album qui les avait affilié un peu rapidement à un post-hardcore à la Funeral for a Friend. Si j’avais loupé le coche pour chroniquer cet album l’ayant découvert un peu [...]

Bilan 2017 – Krakoukass

Année 2017 riche blabla, toujours plus de nouveautés blabla, on n’a pas encore fini de découvrir certains albums de 2017 blabla…

Sikth – the Future in Whose Eyes ?

Bon le camarade Jonben faisant apparemment sa grosse feignasse et ne se décidant pas à chroniquer enfin cet album qui aurait pourtant naturellement du tomber dans son escarcelle, me voilà obligé de prendre le clavier, contraint et forcé, car il paraît inacceptable qu’un album aussi bon ne fasse pas l’objet même d’une petite bafouille de quelques mots.

Converge – The Dusk in Us

Déjà 5 ans qui nous séparent du Converge précédent, l’excellentissime All We Love We Leave Behind. Forcément dépasser un opus d’une telle qualité s’avérait d’avance une mission compliquée voire impossible. C’est sans doute pourquoi la première écoute a été pour moi synonyme de déception, déception accentuée par la décision du groupe (qui reste incompréhensible à mes yeux) d’écarter de la tracklist de The Dusk in Us, le pourtant excellent « Eve » qui figurait sur le single « I Can Tell You About Pain » sorti plusieurs semaines avant l’album. Un titre d’une intensité folle, atmosphérique puis juste d’une puissance ahurissante, à mon sens [...]

Wolf Alice – Visions of a Life

C’est un grand classique des périodes de fins d’année / débuts d’année chez les musical geeks que nous sommes. On prépare un petit bilan et à cette occasion on se repenche sur des disques qu’on a pu mettre de côté un peu trop rapidement durant l’année histoire de voir si on n’est pas passé à côté de quelque chose d’important qui mérite d’en parler.

Arch Enemy – Will to Power

Alors comme ça il serait donc tout pourri le nouvel album d’Arch Enemy avec Alissa White-Gluz, la miss aux cheveux bleus qui a eu la lourde charge de remplacer Angela Gossow au chant ? Incroyable comme ça moutonne sur le web pour s’empresser de castagner un album qui ne le mérite pourtant pas plus qu’au hasard, le dernier Morbid Angel…

Le néo-métal en 2017 ? Ou pas. 3 albums de 2017 à retenir dans le genre.

5h40 du matin et je m’interroge : le néo-métal existe-t-il encore alors que 2017 se termine et que 2018 apparaît? Bon ok derrière ce titre racoleur et cette question à la con en ouverture de l’article, se cache surtout un prétexte pour écrire quelques lignes sur des albums sortis en 2017 que je rattache (un peu abusivement pour certains) au genre, ou qui me semblent en tout cas contenir en eux les éléments propres au néo métal des années 2000, avec un gros penchant pour la mélodie, la structure hyper classique couplet/refrain. Et surtout des albums que je retiens [...]

Quicksand – Interiors

22 ans. C’est le temps qu’il aura fallu aux new-yorkais de Quicksand pour décider de revenir aux affaires et sortir enfin un successeur à Manic Compression. Même si ce retour n’est qu’une demi-surprise en 2017, le groupe s’étant reformé en 2012 pour quelques tournées. Mais depuis 2013, le groupe enfermé en studio ne donnait plus beaucoup de nouvelles, et l’histoire nous avait appris à nous méfier avec eux (le fameux 3ème album qui devait sortir mais n’était au final jamais sorti).

Major Parkinson – Blackbox

Quatrième album pour les norvégiens de Major Parkinson et si j’ai déjà eu l’occasion d’écouter leur précédente réalisation déjà passablement encensée, je dois admettre que je n’avais pas jusque-là été complètement conquis par la musique du combo de Bergen. Leur rock mâtiné de plans cinématographiques et de délires proches du circus metal ne m’avait jusque-là pas toujours semblé forcément très bien construit et suffisamment homogène. Mais ça c’était bel et bien avant ce Blackbox qui tourne en boucle et s’avère être une petite tuerie.

Jessica93 – Guilty Species

Déjà l’heure du 3ème album pour Geoffroy Laporte alias Jessica93. Autant dire que le chemin parcouru en seulement 2 albums est considérable, et que ce 3ème album est réellement un évènement pour la scène musicale française indépendante. Au point que nombre de médias grand public s’intéressent désormais au phénomène.