krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 861 articles sur Eklektik.

Soilwork – Verkligheten

J’ai d’abord cru devoir ajouter cet album à mes oubliés de 2018, mais après vérification j’ai pu constater avec satisfaction que ce nouvel opus de Soilwork était en réalité sorti en tout début d’année 2019… Et si on en parle ici mes amis, c’est que je n’aurais honnêtement jamais pensé retrouver Soilwork à ce niveau un jour après toutes ces années où je ne me retrouvais plus dans la musique des suédois… Ils sont pourtant objectivement revenus depuis quelques albums à un niveau qualitativement beaucoup plus élevé que les sorties qui ont suivi Figure Number Five (2003), mais j’avoue que je m’étais [...]

Spidergawd – V

Fondé en 2013, Spidergawd est un groupe plutôt très productif, puisque comme son nom l’indique, V est bien leur 5ème album. Pour ma part je n’avais jamais entendu parler d’eux avant de tomber sur une chronique élogieuse de ce nouvel album sur un zine américain. Il était plus que temps, car la qualité de leur musique mérite vraiment qu’on s’y attarde. Norvégien, le groupe a été fondé par plusieurs figures de la scène locale, comme par exemple Bent Sæther (bassiste qui a quitté le groupe depuis) et Kenneth Kapstad (batteur), tous deux membres de Motorpsycho.

Les oubliés du palmarès 2018 : Death Alley et Chapel of Disease

Chaque année c’est la même chose, on découvre tardivement des albums de l’année qui vient de se terminer, et dont on n’a (logiquement) pas parlé au moment de leur sortie. On a beau prendre son temps pour boucler son palmarès annuel, il y en a toujours qui viennent nous rappeler que suivre au jour le jour l’actualité du flot des sorties est une mission quasiment impossible ou qui nécessiterait d’y consacrer 100% de son temps…

Rotting Christ – The Heretics

Vous le savez si vous nous suivez depuis plusieurs années, je suis personnellement très client du dark metal de Rotting Christ. Depuis que j’ai littéralement flashé sur le monstrueux Sanctus Diavolos (et la redécouverte dans la foulée de son prédecesseur Genesis qui est à peine moins bon), je les suis avec plaisir dans toutes leurs aventures.

Health – Vol4 :: Slaves of Fear

4 ans… Il a fallu 4 ans pour que les américains de Health donnent enfin une suite à l’excellent Death Magic. Dans l’intervalle on a eu droit à plusieurs albums de remixes pas toujours très intéressants. Je n’avais même pas suivi leur actualité récente, et n’étais donc même pas au courant de l’arrivée imminente d’un nouvel album, et le 8 février il était là. Tout frais tout beau.

Ribozyme – Argute

Ribozyme : Molécule d’ARN capable d’assembler des morceaux d’ARN selon les processus habituels aux enzymes (source : Wikipedia). On est bien avancé non ? Je me sentais obligé de chercher la définition de ce mot étrange (même si je n’ai évidemment rien compris) choisi en guise de patronyme par ce groupe norvégien sur lequel je n’étais encore bizarrement jamais tombé. Et pourtant! Argute est leur 7ème album… Le groupe existe depuis 1998, et on y retrouve l’ancien batteur des excellents Major Parkinson.

Bring Me the Horizon – Amo

Peut-être l’album qui fera couler le plus d’encre numérique en ce début d’année 2019, ce nouvel album des anglais de Bring Me the Horizon va (fort logiquement) diviser. Le groupe s’y éloigne en effet encore plus drastiquement de ses racines metalcore pour proposer quelque chose de radicalement différent. Vraiment radicalement différent…

Papa Roach – Who Do You Trust ?

Je dois admettre que sans avoir jamais été passionné par le groupe, éternel second couteau de la scène rap-métal ou néo-métal, je n’ai en même temps pas grand chose à reprocher à Papa Roach qui a finalement toujours su proposer des albums, à défaut d’être marquants, plutôt corrects dans le style. Je me suis cependant arrêté au cru 2004, d’ailleurs chroniqué dans ces pages, sans vraiment avoir suivi la suite. Un leak très en avance de ce nouvel album durant une période creuse en sorties (en gros la fin de l’année 2018) m’a amené à y jeter une oreille [...]

Fever 333 – Strength in Numb333rs

C’en est donc terminé des très bons Letlive., dont j’avais vraiment apprécié le dernier album sorti en date et chroniqué dans ces pages, Jason Butler le survitaminé et multi-tatoué chanteur ayant décidé en juillet 2017 de partir pour monter un nouveau projet, en l’occurence The Fever, devenu après The Fever 333 puis finalement Fever 333. Le Monsieur sait s’entourer puisqu’il est accompagné pour l’occasion de l’ancien guitariste de The Chariot, Stephen Harrison, et du batteur des excellents Night Verses Aric Improta.

Bilan 2018 – Krakoukass

Grosse année encore, arriver à faire un top annuel semble chaque année toujours plus compliqué… Assez peu de déceptions à déplorer, nombre de découvertes une fois encore et quelques confirmations de poids également. Cliquez sur les albums pour aller consulter les chroniques correspondants et avoir davantage de détails.