krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 775 articles sur Eklektik.

Run the Jewels – RTJ 3

Les 2 trublions du Hip-Hop sont de retour, Killer Mike et El-P associés dans l’aventure Run the Jewels dont le succès ne se dément pas après déjà 2 albums. Le rythme est élevé, les sorties s’enchaînent pour le plus grand plaisir des amateurs de leur musique que nous sommes.

Red Harvest – Hybreed (reissue 2017)

Voilà une sortie qui fait plaisir. Pour son contenu évidemment, mais aussi parce qu’elle vient d’un label français, Cold Dark Matter Records pour ne pas le citer, et d’un homme qui le dirige sans jamais que son honnêteté et sa passion puissent à aucun moment être remises en cause. On sent que les sorties de ce label, si rares soient-elles, sont travaillées avec une foi et une passion inébranlables. Vous allez me dire que Cold Dark Matter n’est pas le seul label de ce genre, et vous aurez raison. Mais qu’importe, ça fait du bien de se le redire, [...]

Franck Carter & the Rattlesnakes – Modern Ruin

Je ne connaissais pour ainsi dire rien de ce Monsieur Franck Carter qui semble par ailleurs avoir légèrement abusé de l’encre, si l’on en juge par les nombreuses photos promotionnelles que l’on peut trouver du rouquin sur internet. Ce garçon s’avère pourtant ne pas être un lapin de 6 semaines, ayant oeuvré en tant qu’hurleur en chef du groupe de hardcore anglais Gallows pendant plus de 5 ans, avant de claquer la porte (en bons termes semble-t-il) en raison de divergences avec ses compères du moment sur l’orientation future à donner au style du groupe. Pour l’anecdote Gallows poursuit désormais son [...]

Bilan 2016 – Krakoukass

Trêve de blablas, faisons court cette année, pour simplement constater une fois de plus la richesse de cette année 2016 qui s’est achevée il y a peu. Le flot des sorties ne semble pas se tarir, il est donc toujours aussi difficile de suivre en temps réel les sorties, quand on ne se consacre pas à ça à temps complet. La conséquence de cela est double à mon sens : il est impossible d’arriver à un consensus dans l’équipe, et les tops individuels de chacun sont donc souvent assez différents d’une personne à une autre. L’autre impact, c’est qu’on [...]

Khonsu – The Xun Protectorate

Khonsu, c’est l’entité de S. Gronbech, qui n’est autre que le frère d’Obsidian Claw, leader de Keep of Kalessin. Le norvégien qui a déjà sorti le très bon Anomalia, il y a plus de 4 ans, sur lequel il était épaulé par Thebon (alors chanteur de Keep of Kalessin) revient avec un Xun Protectorate sur lequel il conserve le côté futuriste mais accentue le côté extrême et les accointances avec le black pour aboutir à une sorte de post black futuriste particulièrement bien fait et encore plus ambitieux (à l’image de la pochette de l’album, assez époustouflante au demeurant).

Metallica – Hardwired… to Self-Destruct

Qu’on le veuille ou non, la sortie d’un album des Mets’ est toujours un événement en soi. Une sortie qui procure toujours une certaine excitation chez les metalleux de cœur, « biberonnés » notamment par les 5 premiers albums du groupe (oui 5, j’aime le Black Album et je vous emmerde), véritables chef d’œuvres intemporels. D’autant plus que Metallica prend son temps entre ses sorties, vous vous rendez compte que Death Magnetic est sorti il y a déjà 8 ans ? (on évitera volontairement de penser que la bouse intersidérale Lulu est sortie en 2011, faisons donc comme si cette « chose » n’avait [...]

Highly Suspect – The Boy Who Died Wolf

Un peu plus d’un an après un premier album qui fit son petit effet et que j’avais retenu comme l’un de mes albums de l’année, les new-yorkais de Highly Suspect remettent le couvert en proposant encore une fois une pochette bien particulière. Moins moche que celle de Mister Asylum, elle n’en reste pas moins également étrange et décalée, avec ce petit parfum années 80s qui me fait penser à la série Stranger Things, sans que je sache bien définir pourquoi.

Dead Congregation – Sombre Doom (EP)

Bonne nouvelle, une nouvelle sortie des grecs de Dead Congregation en 2016! Voilà qui était inattendu, surtout en considérant qu’il leur avait fallu 6 ans pour accoucher de leur deuxième monstrueux album (Promulgation of the Fall). Seulement voilà, ce Sombre Doom, n’est en fait qu’un EP. Et un petit EP de 13 minutes 38, composé de deux titres seulement. C’est bien là la seule mauvaise nouvelle tant on se délectera de ces deux nouvelles incantations blasphématoires illustrées à nouveau par un artwork parfait, dans la continuité exacte des précédentes sorties du groupe.

Helms Alee – Stillicide

L’un des groupes de rock les plus intéressants de la scène métal (ou inversement) est de retour cette année avec ce Stillicide, qui fait suite à l’énorme Sleepwalking Sailors, un album dont il semblait invraisemblable d’imaginer que le groupe parvienne à le surpasser.

Hundreds – Wilderness

Après le superbe Aftermath, il n’y avait pas grand-chose à redouter pour la suite du duo frère/sœur de Hundreds, on pouvait donc sereinement attendre un nouvel album, qui, c’était certain, aller encore nous en mettre plein la gueule. Malheureusement Tame the Noise, EP insignifiant sorti entre Aftermath et ce nouvel album Wilderness, était venu tempérer franchement mon bel enthousiasme.