Steven R. Smith – Owl

Après un mini-hiatus consacré à étoffer le catalogue de ses divers exutoires, c’est à la mi-2008 que Steven R. Smith se décide à apposer de nouveau son nom sur un album. Et pour la première fois il y dépose aussi sa voix. Choix étonnant qu’on ne peut pas rapporter à un caprice narcissique quand on connaît l’humilité du personnage, et quand on écoute la confondante simplicité – dans tous les sens du terme – des quelques couplets distribués de ci de là, en prenant soin de ne pas obstruer l’accès aux instruments. Mais l’apport de l’élément vocal, même s’il [...]

Steven R. Smith – Autumn Is the End

En vrai Autumn is the End est un choix sûr pour pénétrer le jardin bien particulier de Steven R. Smith. Ce n’est ni le meilleur ni le plus marqué, et sans être tiède ni trop élémentaire il initie à la grammaire smithienne de manière très pédagogique. Il permet de s’approprier sagement ces capsules dépaysantes où se croisent dans une parfaite absence de pression cordes glissées ou pincées, réverbération oxygénante, filtres granitiques, fonds acoustiques de culture mi-neo folk, mi-orientale et fascination prononcée envers le tintement furtif, qu’il soit de cuivre, de verre ou de porcelaine, autre renvoi respectueux aux musiques [...]

Betray My Secrets – Betray My Secrets

Nous voici en présence du projet parallèle de Stefan Hertrich de Darkseed, groupe sympatoche qui a fait se pâmer en son temps plus d’une jeune Outre-rhénane assoiffée de sensations gothiques juste métallisées comme il faut, aujourd’hui sans doute aussi défraîchie qu’une acharnée de la première heure de Mallaury Nataf. Ces considérations passées, Betray My Secrets est, disons le sans précaution, quand même très supérieur au groupe principal de M. Hertrich. Sorti dans l’indifférence générale et la clandestinité du label Serenades, Betray my Secrets n’a depuis fait le bonheur que d’une poignée de détectives de l’underground. Pourtant il y a [...]

Chris Moyen


Depuis les peintures rupestres, l’homme cherche par le dessin à reproduire, comprendre, maîtriser, dominer son environnement. Il se sacralise au travers de ses mythes. Parfois il écartèle des bonnes sœurs. Matt Moussiloose, le chroniqueur qui prend la profondeur, a voulu savoir ce qui depuis 20 ans fait courir notre Chris Moyen national, pinceau emblématique du design de pochettes extrêmes, dont vous avez forcément quelques travaux sur vos étagères. Echange…
Salut Chris ! Avant de nous pencher sur ton activité, j’aimerais essayer de cerner brièvement ton personnage. Peux-tu en quelques lignes nous résumer d’où tu viens, dans quel coin [...]

Worm Ouroboros – Worm Ouroboros

La fourmillante scène “experimetal” de San Francisco – chez nous on dirait la scène bobo – accouche régulièrement de petits groupes bien sympas que le décalage calendaire fait échouer sur nos plages, via le Gulf Stream, quelques mois après qu’ils ont produit leur petite commotion là-bas. Worm Ouroboros est le dernier venu à répondre à cette définition. Ne cherchez pas trop la référence au roman fleuve d’E.R. Eddison, sorte de brouillon du Seigneur des Anneaux, elle n’est pas visible dans la musique, à moins de créer un transfert volontaire type B.O. fantasmée, auquel cas pourquoi pas. Le trio emmené [...]

Steve Von Till – As the Crow Flies

Que ceux qui ne connaissent pas Steve Von Till partent s’aligner contre le mur là-bas au fond. Oui oui, ce mur là, avec les traînées rouges et les impacts de balles. Voilà vous y êtes, ne bougez plus et souriez… Tacatacatacatacatacatacatac !!!!!! Qui d’autre ne connaît pas Steve Von Till ?
Bien, je présume donc qu’on est entre nous. Il ne reste plus qu’à s’installer confortablement et à laisser tourner ce disque pour bien sentir que l’on est placé en face de quelque chose de plus vaste qu’une petite infidélité à Neurosis. Co-maître de manœuvre des icônes du metal [...]

Bilan 2009 matt_moussiloose


Albums de l’année

Rome – Flowers From ExileEmancipés du carcan neo-folk, les dandys luxembourgeois rouvrent tout en douceur quelques plaies de l’histoire récente et en extraient pour nous tous un devoir de mélancolie fédérateur, plus urgent que jamais.

Beherit – EngramTrop de groupes revenant d’entre les morts prennent le soin de s’essuyer les pieds sur le paillasson du goût du jour. Beherit est le parfait contre-exemple avec ce missel de blasphèmes sans collagène. Putride, retors, old-school, impeccable !

Wolves in the Throne Room – Black CascadeUne tempête dans la nuit noire… Les loups rugissent de [...]

Angmar – ZurüCk in Die Unterwelt

De retour aux enfers. Mais Angmar ne les ont jamais quittés. Le morceau titre, qui est aussi le morceau d’ouverture, n’est autre qu’une invitation à se faufiler de nouveau par les souterrains d’Orphée, et l’on retrouve le groupe à l’endroit même où on l’avait laissé sur le très recommandable premier album Metamorphosis, moulinant inlassablement ce thème lancinant, mélancolique, qui hantait l’instrumental final “In die Unterwelt.” La formule séduit en infusant une idée de permanence à l’univers du groupe. Elle séduit d’autant que ladite mélodie est superbe et fonctionne très bien comme tremplin dans cette seconde réalisation. Sans surprise, les [...]

Rome – Flowers From Exile

Rome avait besoin de s’évader de la tour d’ivoire Cold Meat Industries, qui faisait vraisemblablement repoussoir pour certaines personnes. Si je parle pour moi, je parle peut-être pour vous. La signature chez Trisol, véritable Vatican pour les fidèles de la religion gothique et dérivés, vient comme une remise à plat, qui permettra aux travaux précédents de Jérôme Reuter de toucher un auditoire plus vaste et plus conforme à leur nature. Flowers from Exile y sera pour beaucoup. Largement inspiré par les péripéties de ses aïeuls déracinés par les régimes franquiste et mussolinien, cet album installe avec une grande maîtrise, [...]

Aorlhac


Prenant peu à peu leurs quartiers parmi les groupes les plus en vue de la nouvelle garde extrême française, Les trois Cantalous d’Aorlhac (prononcer “ Ao u ri a tte ” ) nous régalent d’une écriture impétueuse et créative, combinée avec une forte valeur ajoutée conceptuelle, puisqu’ils mettent à l’honneur dans leurs textes l’hé ritage culturel et historique du Pays d’Oc. Une démarche fraîche et totalement enthousiasmante qui réclamait dialogue. Profitant d’une escapade touristique au cœur de la Haute Auvergne, j’ai convié Ash (basse), NKS (guitares, batterie) et Spellbound (vocaux) à un petit happening à la belle étoile, [...]